Juste avant d’être médecin, je voulais être dresseuse d’ours.
Autant dire que ça remonte.

Je me souviens étonnamment précisément du jour où j’ai décidé de ma carrière.
J’avais quelque chose entre 6 et 8 ans, et j’ai eu la révélation un matin dans la salle de bains.

Réveil difficile, complètement éblouie par la lumière, je me rends compte qu’en fermant un oeil, un seul oeil, je ne suis plus éblouie.
Et, c’est le cas de le dire, c’est l’illumination.
Ce n’est donc pas mon oeil, mon oeil lui-même en tant qu’organe qui est ébloui, c’est, quelque part derrière, la somme de mes deux yeux. Je ne suis pas éblouie dans mon oeil, je suis éblouie dans la somme de mes yeux. Mes yeux s’additionnent, se croisent quelque part, derrière eux, dans ma tête, et c’est cet endroit là qui est ébloui.
MES YEUX SE CROISENT QUELQUE PART DANS MA TETE !!!

A 7 ans, se rendre compte un matin qu’on a les yeux qui se croisent dans la tête, ça fait un choc. Il fallait tirer ça au clair, il fallait être neurochirurgien.
Au diable ma pourtant prometteuse carrière de dresseuse d’ours.

Ensuite, j’ai appris qu’on pouvait apprendre comment ça marche dans la tête sans faire de chirurgie, et j’ai décidé d’être neurologue.
Ensuite, j’ai appris qu’on ne savait pas vraiment au juste exactement comment ça marche dans la tête, et j’ai décidé d’être médecin.
Ensuite, bien plus tard, après quelques déconvenues hospitalières, j’ai eu la chance de croiser deux médecins généralistes, qui faisaient de la vraie médecine et qui brillaient d’une vraie flamme, et, nouvelle illumination, j’ai décidé d’être généraliste.

Pour le moment, je ne regrette rien.

10 Réponses à “Juste après dresseuse d'ours”

  1. Anonymous Dit:

    Moi quand j’étais tout petit je révais d’être médecin …Oh pas un « spécialiste » à cette époque dans ma cité proche de Paris il n’y avait qu’un ou deux docteurs en costume cravate …Je rêvais de sauver le monde ,de découvrir des vaccins ,de sauver des vies humaines …
    J’ai près de 50 ans et le rêve s’est réalisé ,enfin qu’en je dis le rêve …J’aime beaucoup ton blog,il me rappelle ma « jeunesse » mes ilusions ,l’époque ou je voulais avaler le monde entier ,ou je me déguisais moi aussi en costard cravate comme les vieux médecins de mon enfance …
    Depuis quelques années j’ai un nouveau rêve je veux devenir musicien …Amusant non ? Fort de toutes mes certitudes ,je me suis donné 8 ans d’études (comme pour ma médecine) avec cours du soir ,travail acharné etc …J’ai commencé il y a 10 ans et je n’en vois pas le bout ….Je pense que cette vie n’y suffira pas mais tant pis dans la prochaine je serais guitariste !!!
    En tout cas merci pour ton blog doux et amer à la fois ,si je n’ai qu’un conseil à te donner ,laisse tomber la médecine le plus rapidement possible tant que tu gardes cette fraicheur et ce recul sur les choses …Fais très attention à toi le boulot te transforme vite ,et à ton insu …
    p.orts@wanadoo.fr
    http://philou13.musicblog.fr/

  2. Rrr Dit:

    Je vais quand même essayer de voir ce que ça donne si je continue un peu…
    Si je me casse la gueule un jour, je pourrai toujours retourner à mes ours, mais j’ai encore envie de voir ce qu’il y a derrière la colline ;)
    J’ai engagé quelques personnes pour m’en coller une si je change trop.
    Bonne guitare à vous :)

  3. yangounet Dit:

    mais pourquoi conseiller d’arrêter la médecine? C’est le plus merveilleux des métiers (et je le dis après 20 ans d’expérience)). pi de toutes façons c’est ce qui se rapproche le plus de dresseur d’ours, pasque quand tu dois annoncer au père pichu qu’il faut qu’il arrête de se siffler son bojolpif toute la journée, et le saucisson qui va avec, bicoze foie, cholestéraule et tout, ben dresser un ours à côté, c’est de la rigolade moi je dis.

  4. maduixa Dit:

    Encore externe, je découvre ton blog, et je m’aperçois, ouf, que je suis pas si nulle que ça, et que c’est pas qu’à moi que les chefs donnent des ordres différents d’autres chefs si bien qu’on sait plus lesquels suivre, que c’est pas que moi qui suis terrorisée quand on dit « tiens, mr untel va être monté en cardio, il faut un externe avec le brancardier pour le défibrillateur » alors que je sais pas m’en servir et que je l’ai vu que dans les films et la série urgences (« dégagez ! »)… MERCI !!!!

    Quant à moi, je veux être oncologue. L’oncologie médicale me passionne, c’est la seule spécialité qui traite l’être humain dans sa globalité et pas seulement l’organe malade…

    J’ai voulu être médecin progressivement. En fait, j’ai toujours, d’aussi loin que je me souvienne, été la déléguée aux massages de ma famille. Comme dit ma mère (et je la crois), j’ai un don : des mains guérisseuses… En fait j’ai surtout de la disponibilité, pour ça en particulier (attention, pas toujours pour tout), et j’ai donc compris très tôt que ce qui soigne, c’est pas de guérir… ;)
    J’ai donc jamais voulu sauver. J’ai toujours voulu soigner…
    Je suis passée d’une ambition d’ostéopathe (mais médecin d’abord), à médecin généraliste, pédiatre, gynéco-obstétrique (mais beurk, faut aussi être chirurgien, alors… :s)… Dans chacune de ces spécialités je voulais apporter les médecines complémentaires comme je les appelle…

    Aujourd’hui je veux être cancérologue. Je n’ai rien perdu de mes ambition de révolutionner la médecine en appuyant de mon petit doigt pour faire rentrer les médecines complémentaires (je ne trouve que des extrémistes de chaque « bord »… personne qui veut faire synergie entre les avancées technico-moderne et le « savoir des anciens ») encore un peu plus…
    A côté des études, j’ai passé un certificat de reflexologie plantaire à paris… Prochaine étape (mais un peu plus tard), la formation continue d’acupuncture.

    Bref, je me suis vachement étendue (mais c’est mon premier com ici… je me présente :)), mais le tout et le plus important, c’est bravo pour ton blog, et merci pour ce partage !

  5. Anonyme Dit:

    c’est tellement vrai ce que tu racontes sur la p1…
    je me suis vraiment revue débarquant ds l’amphi de 500 personnes sans prof un beau jour de septembre, encore toute naïve, et surout croyant que c’était juste une dure année à passer…
    me voilà 3 ans et qq plus tard externe et me disant que la P1 c’est une chose, ms tout ce qui suit en est encore une autre!

  6. Pillow-Jutsu Dit:

    A 6 ans en cours de « mathématiques », on apprenais les chiffres pairs et les chiffres impairs. Et en fin de cours, tout seul, j’ai eu l’illumination : Quand on additionne deux chiffres pairs, ça fait un chiffre pair. Et quand on additionne deux chiffres impairs aussi. J’étais sidérés par les progrès qu’allait faire la science avec cette découverte : ça pouvait servir de base à des milliers de théorèmes !
    Alors j’ai attendu que les élèves soient sorti et je suis allé voir le maître pour lui faire part de ma nouvelle théorie.
    Il m’a juste dit :
    « Oui. Et si on additionne un pair et un impair, ça fait toujours un impair. »
    Puis il a fermé la porte et il est parti.

    Ce jour là, j’ai compris que je n’inventerai jamais rien. :(
    Mais comme j’avais pas particulièrement prévu d’être chercheur, ça me va tout aussi bien :)

  7. Rrr Dit:

    Han c’est trop cruel comme histoire.

  8. Pierre Dit:

    L’oeil en appelant un autre, ton histoire fait un clin d’oeil à la mienne… car tout gamin (l’âge précis s’est perdu dans les méandre de ma mémoire, quelque part entre 5 et 9 ans, on va dire…) j’ai remarqué que fermant un oeil, puis le rouvrant tout en fermant l’autre, je changeais le paysage devant moi. C’était rigolo, les objets se déplaçaient !
    Du coup, je passais des matinées entières à faire bouger ma chambre depuis mon lit rien qu’en faisant mon gauche-droite.

    C’était rigolo, ça faisant passer le temps, je n’avais pas besoin de réfléchir et en plus j’étais bien dans mon lit…

    Je ne l’ai pas compris sur le coup, mais c’était sans doute mon premier pas sur la voie qui me ferait devenir fonctionnaire !

  9. Geek Dit:

    Ce blog est trop génioul. Deux jours que je suis dessus, et je m’approche dangereusement des derniers posts qui me restent encore à lire… Pourvu que tu conserves ton anonymat.

  10. Just after bear tamer – Juste après dresseuse d’ours | Just After Dwesseuse D'Ouws Dit:

    [...] In french here [...]

Répondre