> Préambule à Thomas :  je décline toute accusation de plagiat. Jte signale que c’était mon titre avant le tien. Sauf que bon, ok, tu l’as publié avant. Moi je dis, il y a des hasards qui n’en sont probablement pas…
> Préambule aux lecteurs non-médecins : je sais, c’est bourré d’abrévations obscures. C’est le principe du carnet à spirales. J’essaie de vous aider dans le premier commentaire.

Vendredi  après-midi

1) M. Macrin. Toujours aussi mal, toujours sous morphine ET antidépresseurs ET Lyrica ET Rivotril. Va falloir songer à baisser tout ça.
On réussit enfin à parler un peu plus de son moral et un peu moins de son dos.
Etait chef d’entreprise en Roumanie, est agent de sécurité en invalidité en France… « Ne sert à rien », « Le monde se porterait mieux s’il n’était plus là ». Joue au backgammon. Je le sens bien s’investir dans des associations caritatives, l’idée semble lui plaire. Majoration des ATD. Me remercie cent fois avant de partir. M’a amené un lapin en chocolat.

2) M. Dumbo. Rhinite allergique. Xyzall Opticron Nasacort.

3) M. Poissard.  A encore eu « une crise de goutte » poignet G + cheville Dte. Ca fait beaucoup d’articulations pour une seule goutte. Ne supporte plus la Colchicine (et tant mieux du coup) ; Zyloric baissé (insuffisance rénale et de toute façon indication à revoir). Grosse flemme de dépatouiller ça moi-même, CS rhumato.
Veut partir « en maison de repos aux sables d’olonnes comme la fois dernière ça lui avait fait tellement de bien ». Je botte en touche, se renseigner pour la prochaine fois.
Toujours déprimé, toujours CS sevrage benzo à prévoir.
A recroisé un amour de jeunesse, 85 ans aujourd’hui, ont essayé de faire l’amour sans succès, veut que j’arrange ça. Contre-indication formelle Viagra (78 ans, angor). Je botte en touche, prévoir baguette magique pour prochaine CS.

4) Mme Aubade. Vient en CS avec sa fille qui a oublié de faire son certif de reprise (acte gratuit).
Cervicalgies. 84 ans, rayonnante, très active, seul ttt = Esidrex qu’elle a arrêté de prendre car elle « n’est pas trop médicaments ».
Ttt antalgique a minima, je ne suis pas chaude pour lui coller des anti-inflammatoires, trop en forme pour risquer de tout gâcher. Revoir si persistance.
TA 190/110 contrôlée aux deux bras, reprendre Esidrex. Balance bénéfice risque détaillée avec la patiente, je pense l’avoir convaincue.

5) M. Farid. GEA probable mais douleurs assez localisées FID quand même. Ttt sympto et surveillance de près.

6-7) M. et Mme Brun, 72 et 68 ans.
Lui : pneumopathie meumeu, vu par pneumo en urg ce matin, mis sous Augmentin. Dyspnée ++ à la parole, crépitants sibilants bilat ++, EG égal à lui même : claironne et sourit, fait des blagues. PO 140 cm, 115 kg. TA 150/90. RO et critères de surveillance expliqués. Veut partir en Bretagne pour anniv de mariage en juin : ok j’espère. Ancien danseur passionné (rock et tango).
Elle : RO. Inquiète pour son mari. Insomnies (mais il ronfle beaucoup malgré l’appareillage) TA limite. Bio à prévoir la prochaine fois. 1m55 53 kg.

8-9) Enfants de la Roche, 6 et 8 ans.
Lui :  Laryngite. Celestène.
Elle :  Pollakiurie et brûlures mictionnelles récidivantes, toujours sans fièvre, avec toujours BU et ECBU neg. Disparition des spo en vacances, la mère avance d’elle même un contexte de stress. Echo de principe avant CS pédopsy au CMPP (je ne me sens pas de gérer seule). Avec une mère pareille je la comprends.

10) Mme Lachaise. Gros rhube. Veut s’y prendre tôt avant que ça tombe sur les bronches. Rhinotrophyl Doliprane Couette DVD.

11) Enfant Lepeigne. 
Examen des 9 mois + toux fébrile depuis 24h, terrain atopique mais pas d’atcd perso d’asthme ou bronchiolite. EG pas si mal mais grognon et diminution de l’appétit (50% rations habituelles).
Crépitants base droite. Pas de signes de gravité ni de détresse respi, mère cortiquée.
Augmentin, bio et radio en urgence. Consignes surveillance.

12) M. Mehoul. 34 ans, 2ème consultation au cab, 1ère avec moi, fille de 9 ans présente. Diabète ++ a priori, méprisé depuis des années, arrêt de tout traitement, notion de cholestérol.  Histoire difficile à reconstituer, il faut à la fois être légère et aller vite (résistance importante et risque d’être contre-productive…) et ne pas passer sur la gravité potentielle de la situation. Refuse en bloc toute exploration, a déjà arrêté alcool et cannabis (1 bouteille whisky – 20 joints/j), et « c’est Dieu qui décidera quand il doit mourir de toute façon ».
J’essaie d’ouvrir une porte doucement mais fermement. Difficulté supplémentaire du fait de la présence de la fille. Je gère mal, trop brutale ++ pour elle. 
A moitié dans la provoc (rien à foutre, tout ça il en veut pas, dieu etc) et à moitié dans la séduction (mais pour moi il reviendra, j’ai tellement bien soigné sa fille la fois dernière, pas comme ces cons à l’hôpital, je suis un tellement bon médecin…) Ca s’annonce dur.
Motif de CS = abcès inguinal pas encore prêt pour incision, soins locaux et surveillance.  

Interlude 12-13) Coup de fil de l’hémato de Mme Fernandez. Nouvelle transfusion aujourd’hui comme prévu, mais altération de l’état général importante, échappement thérapeutique, hyperleucocytose majeure. Retour à domicile selon souhait de la famille et de la patiente, aggravation rapide à prévoir. Pas douloureuse au sortir de l’hospitalisation (à 16h) mais voudrait que je passe à domicile ce soir pour mettre en place une PCA morphine si besoin (!).
Je ne me vois pas du tout débarquer chez eux à 21h (charge anxieuse, bonjour :))  pour réévaluer une douleur inexistante 5h avant et mettre en place quelque chose qui serait de toute façon impossible à mettre en place un vendredi soir.
Je propose de passer demain, au calme, et de me mettre en contact avec l’HAD et le réseau de soins palliatifs pour gérer au mieux le week-end.
Mme Fernandez est un amour de patiente, je ne veux pas qu’elle meure.

13) Mlle Phillipe. J+5 d’une extraction de verrues plantaires sous AG, boiterie importante, veut une prolongation AT. Plaie profonde et suintante ++ 3x1x0,5cm, je comprends qu’elle boite.
Betadine tulle et prolongation AT 2 semaines (restauration)

14) Enfant Baloumba. 2ème Engerix. Bonnes courbes, tonique et super souriante comme d’hab et comme sa mère. Exam neuro normal, Exam ORL normal, Exam abdo normal. Conseils alimentation. Verif vaccinations sur carnet du grand frère.

15) M. Bavoir. GEA. Tiorfan Vogalène Spasfon, AT 48h.

16) M. Rachis (oui, le même) Toujours en demande d’examen ++. Rachialgies persistantes, hémicorporelles irradiation crâne. Veut nouveau bilan radio, dernier <4mois normal, non. Kiné. Demande de ttt ++, veut un médicament pour la fatigue et pour l’appétit et pour le dos. Je cède sur Voltarène emulgel et bio. (dernière bio > 5 ans)
Refuse toujours de payer, n’a jamais payé et y a droit.

Interlude 16-17) Fax du labo.
> Enfant Lepeigne = 22 000 blancs, CRP en cours.
> M. Durieu = à nouveau en hyperkaliémie malgré switch Tareg > Esidrex. Appel pour demander qu’il passe demain, prévoir consult HTA et écho des artères rénales.

17) Mlle Chrétien. Consulte pour malaises bizarres avec « pression dans la nuque et circulation coupée et jambes en coton ». 
Vue la semaine dernière pour asthénie, essai bb depuis 3 ans, proposition de Rdv Gynéco avait été dure à entendre ++
Bio normale, pas d’anémie, rdv gynéco semaine prochaine. Je ré-oriente sur pb d’infertilité. Très bonne acceptation de la possibilité que les « malaises nucaux  » soient en rapport avec souffrance psy. Proposition de se revoir rapidement, rapidement acceptée. Demande si j’ai un cabinet à moi dans le coin.

Interlude 17>18>19>20>21.  Tiens, M. Boutargue est dans la salle d’attente, et tiens, il parle toujours aussi fort.

18) Mme Legoût. Rhino. Doliprane, citron chaud, couette et DVD.

19) Mlle Bango. 1ère CS, travaille à côté et MT trop loin.
Veut « juste » renouvellement Médiator prescrit par nutritionniste. 26 ans, surpoids esthétique uniquement, pas de diabète. Désolée, mais vraiment non. Je montre site de Prescrire et propose qu’elle s’informe sur internet.
Certif sport (gym et natation)
Rhinite allergique.
CMU non à jour.

20) Mme Narta. L’indienne qui m’avait épuisée l’autre jour. Parle de mieux en mieux français, CS un peu plus facile.
Pertes jaunes et prurit vaginal depuis accident de préservatif. Examen : je ne vois rien car s’est bourrée de Dexeryl, en tout cas pas de douleur à la mobilisation utérine. Dépistage MST et ttt d’épreuve mycose.
Asthénie depuis retour Pakistan, sensation de fièvre non objectivée, ras à l’examen, frottis goutte épaisse.
Toujours demande de médicaments ++ (gaviscon dexeryl locoid antadys…), je ne cède pas. Essayer de la revoir au calme sans ses enfants.

21) M. Leibniz. GEA. Tiorfan Vogalène Spasfon AT 48h.

21-22) M et Mme Boutargue.
Elle : asthénie et sdo des jambes sans repos. En fait épuisée par son mari. Bio et je propose CS moral en tête à tête la prochaine fois. Pas de ttt.
Lui : me déborde complètement une fois de plus, je perds pied. Hurle, agressif, ne me laisse finir aucune phrase, en colère contre les médecins de la terre entière, exige les médicaments qu’il veut sur l’ordonnance qu’il veut rédigé comme il veut, me demande mon avis sur son insulinothérapie mais de toute façon doit prendre un 2ème avis endoc dans 7 jours et n’écoute pas ma réponse. Je perds complètement la consultation, je me perds, je tape du poing sur la table, je jure comme un charretier. Je réponds à ses caprices par des caprices, professionnalisme zéro.
Dit que « ça se passe mieux avec le Dr Carotte », j’en profite pour proposer qu’effectivement on ne se voit plus. Je n’y arrive pas, je n’y arrive pas.
Attention à rester neutre pour la prochaine CS avec sa femme. Ne pas dire « Barrez-vous, je ne sais pas comment vous le supportez et je ne suis pas surprise que vous soyez déprimée, il m’a déprimée en 20 minutes. »

23) Mme Ferrer. Asthénie, douleur intercostale typique et troubles du sommeil.
Belle-soeur décédée K ovaire fulgurant. Examen clinique minutieux à l’extrême pour rassurer.
Tranquital, discussion ++, je pense efficace. Sort souriante.

24) Dr Jaddo.  Asthénie intense transitoire. Pas de tristesse de l’humeur, pas de signes dépressifs. Ne souhaite surtout pas d’AT, passionnée par ce qu’elle fait. Couette(s) et DVD.

151 Réponses à “Dans mon carnet à spirales…”

  1. Rrr Dit:

    ++ ou +++, parfois même ++++ : abréviation abrutie de toutes les professions médicales. Remplace au choix les termes : majeur, important, intense, violent, brutal,éclatant, marqué, vaste, ancien, extrême, foudroyant.

    AG : anesthésie générale
    AT : arrêt de travail
    ATCD : antécédent(s)
    ATD : antidépresseurs
    CMPP : centre médico-psycho-pédagogique. Schématiquement, endroit où on envoie les enfants qui vont mal dans leur tête pour qu’ils aillent mieux.
    BU : Bandelette urinaire. Pratiqué le plus souvent comme examen de dépistage des infections urinaires, mais pas seulement.
    CS : consultation
    Dte : droite
    DVD : Digital Versatile Disk : truc rond qu’on met dans un machin carré pour voir Gene Kelly faire des claquettes. Ou autre chose. Au choix.
    EG : état général. Critère clinique d’importance +++ (si vous suivez…)
    FID : fosse illiaque droite. Dans le coin de l’appendice et de l’appendicite, du même coup.
    G : gauche
    GEA : gastro entérite (aiguë). Oui, les choses sont souvent « aiguës » en médecine, c’est comme ça.
    HAD : Hospitalisation à Domicile
    K : lettre utilsée en médecine pour désigner pudiquement un méchant cancer. En règle générale, en médecine, plus la maladie est grave, plus l’abréviation est courte.
    MT : médecin traitant.
    PCA aucune idée de la signification de l’acronyme. Appareil qui permet de donner un médicament en continu par voie veineuse ou sous-cutanée.
    PO : périmètre ombilical pour les hommes, sensiblement similaire au tour de taille pour les femmes
    Prescrire : revue médicale ayant la particularité de ne pas être financée par l’industrie pharmaceutique.
    RO : renouvellement d’ordonnance.
    ttt : traitement
    sdo : syndrome
    spo : symptômes
    sympto : symptomatique. « ttt sympto = je sais pas trop le pourquoi des choses, mais ça ne m’a pas l’air bien méchant, je traite le symptôme et j’essaierai de comprendre plus tard. Ou pas.

  2. dJe Dit:

    J’ai lu la (courte) section en gras trois fois. Sans faire exprès juste après avoir lu le titre, exprès pendant la lecture normale, et re-exprès tout à la fin.
    C’est normal qu’il y ait écrit « après-midi » ou bien tu es VRAIMENT TRÈS maladroite ?

  3. Rrr Dit:

    J’ai pas compris.
    J’ai vérifié dans le dictionnaire trois fois, et ça s’écrit « après-midi ».
    Je jure que ça s’est passé un vendredi après-midi.
    (ou allez, un jeudi après-midi pour brouiller insidieusement les cartes…)
    Chuis rentrée chez moi à 23h, mais c’était ma consult de vendredi après-midi. (ou jeudi ?)

    Enfin bref j’ai pas compris.

  4. dJe Dit:

    En horrible béotien passible de flagellation pour flagrant délit de « Candidage », je réagis au nombre de consultations de *l’après-midi* (sous-entendu, l’après-midi *seulement*).

  5. Rrr Dit:

    Ah bah merci de l’avoir relevé, parce que oui, ça fait partie des trucs que je voulais dire.

    20 min par consultation (je l’ai déjà dit, je n’arrive pas à passer en dessous, bénis soient les Leibniz et les Legoût qui m’aident à tenir ma moyenne), et je suis rentrée chez moi à 23H.

    Une bonne grosse après-midi.
    C’est pas toujours comme ça, hein. Mais là, oui.

  6. Niluje Dit:

    PCA veut dire « Patient Control Analgesia ».

    Voilà, je fus utile sur Terre, au moins une fois.

  7. Rrr Dit:

    Merci !

  8. Julien Dit:

    Ouah !

    Ben je confirme, s’pa un métier pour moi…
    Mes moteurs de bateaux sont plus cools avec moi. Mais bon, félicitations, et /me cherche toubib à couettes :)

  9. Tadou Dit:

    Dur, dur…

    Grâce à vos écrits, je comprends mieux la difficulté du médecin général.

    Avant de porter un jugement lapidaire la prochaine fois que je croiserai un médecin à la démarche froide et mécanique, je penserai à vous et j’essaierai de me dire qu’il était peut-être avant un » Jaddo » mais qu’il a dû se « blinder » pour ne pas sombrer et pouvoir continuer son métier.

    Ceci dit, je ne sais pas comment vous voyez votre avenir, mais j’espère que vous trouverez un moyen de vous préserver sans changer votre approche des patients.

    Mes respects du soir et chapeau bas.

  10. Thomas Dit:

    Moi, je t’ai piqué:

    - La décision finale d’écrire un blog
    - Les 3/4 de tes liens
    - Quelques idées

    Et j’essaie de te chourrer régulièrement une parcelle de talent.

    On est quitte?

    Bon, et pour éviter tout risque, voici une liste de mes prochains titres, tous issus d’œuvres célèbres et de qualité:

    - Bali-Balo dans son berceau
    - Je te survivrai
    - Papillon de lumière

  11. pmb Dit:

    PCA se traduit en bon français par ACP, nalgésie contrôlée par le patient. Pour ceux qui n’ont pas fait Médecin en LV1 (langue vivante 1) : pompe à morphine (bien qu’on puisse y mettre d’autres choses).
    Proche voisin de PCEA (Patient Controled Epidural Analgesia) qui n’est autre que le péridurale moderne…

  12. Yann Dit:

    Asthénie et pleurs immotivés= pas de symptômes dépressif?
    Faut faire plus attention au dernier patient de la journée, on le néglige toujours trop!

  13. HariboDoc Dit:

    heu… PCA n’est pas un acronyme…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Abr%C3%A9viation

    Sinon, une vraie vie de MG, rien à rajouter sauf le Tiorfan peut être….

  14. Radéchan Dit:

    Bravo, un bon post pour bien dégoutter les p’tits jeunes de s’installer. Quoiqu’il sont déjà dégouttés, donc in fine ça ne changera rien.
    A te lire, tu bosses comme ma femme le faisait au début : 20 minutes par patient, de l’écoute, de l’empathie et au final un épuisement total et l’envie de tout abandonner. Je souhaite que tu passes rapidement au généraliste 2.0, qui est efficace et détaché : mieux pour le patient (un médecin suicidé ne consulte plus) et pour le médecin (pas épuisé en fin de journée). Si je devais travailler comme tu le racontes, à finir à 23 h pour voir 20 patients (ce que je fais habituellement en une matinée) avec le stress que tu évoques, j’aurais déjà abandonné 10 fois !
    Si tu comptes faire le -vrai- docteur installé, va falloir changer (ie se blinder, limiter et cadrer la demande du patient et travailler plus vite) sinon tu seras vite dans le schéma : je travaille pasque je suis obligé mais je déteste ça. Allez un exemple, ce samedi matin : appel d’un patient inconnu : venez-vite, je suis coincé du dos, je ne peux plus bouger, je réponds que je ne fais les visites que pour les urgences : infarctus ou attaque cérébrale, donc je conseille d’appeler le 15, mais j’informe bien que si il veut venir, je reçois de suite. 10 minutes après (s’être fait bouler par le 15) le patient arrive, je ne parle même pas de son appel. Il avait une vague contracture dosale de rien du tout, suite à une randonnée. Sans cynisme et distance, tu te feras bouffer.

  15. eo Dit:

    Et bien, j’ai l’impression que l’on bosse dans le même coin.

    Pas compris le raccourci infertilité-troubles psys.
    S’il n’y a pas eu d’explorations c’est loin d’être l’étiologie la plus fréquente.

    Et bon Dieu que c’est lourd, lorsque la nana a subi une ménopause précoce, a des trompes bouchées, ou que le mec n’a pas de spermatozoides, de s’entendre dire que c’est psy…

  16. Rrr Dit:

    Non non, bien sûr.
    Les douleurs bizarres et la nuque qui tire et les jambes en coton, dans la semaine qui suit une consultation où on a dû poser officiellement, que là, bon, maintenant, trois ans c’était le moment de la consultation gynéco, par contre…

  17. eo Dit:

    Mouais bof.

    Nous aussi c’était grosse déprime et séquence pleurs à 2 avant la première consult’.

    Ce sont des moments difficiles à traverser…

  18. Medicine Men Dit:

    eo, c’est exactement ce qu’elle vient de te dire.

  19. Medicine Men Dit:

    De toute façon je parie que la pauvre Rrr a été mal formée comme tous les autres. Par des mauvais.

    la combinaison [volonté farouche de soigner + incompétence technique] donne des résultats bien minables pour le médecin ET le malade. la combinaison [Illusion de compétence technique et indifférence à l'efficacité] est intéressante aussi.

    Mais … quel merveilleuse abondance d’HUMANITé

  20. Léonie Dit:

    Rien n’est donc prévue comme formation pour recevoir les Mr. BOUTARGUES alors!!!Le pied total pour les médecins en début de carrière.

  21. eo Dit:

    à medecine men : le post a légèreent changé depuis mon comm, en fait. Maintenant on se rejoint.

  22. Rrr Dit:

    Oui, c’est vrai que c’était ambigu et j’ai corrigé.

  23. Soleil-De-Marseille Dit:

    Et une petite dose de wow pour le dernier patient ?

  24. LoneWolf Dit:

    J’aime beaucoup comment ce blog me fait penser a « la maladie de sachs », un film (http://registrar.schlund.info/xml/registrar/Ekk_Info?id=285242707&ticket=t3b5n8YosFbCLzXs1YQ6HViWARRdy9zdtxe6a789&__language=fr_FR ) que j’ai vu y a quelques annees et qui est enfin sorti en DVD.
    Alors oui je sais, c’est tire du bouquin, que j’essairais de trouver (et de lire mais j’ai peur de rien comprendre, meme si avec ce billet, on a un lexique sympa) mais j’ai vraiment aime le film que bon ;)

    En tout cas, c’est tres instructif, je retiens les trucs cons qu’on dit tout le temps chez le toubib pour ne plus le dire ;)

  25. docmimi Dit:

    Des AM comme cela, on en ressort avec la sensation d’avoir été lobotomisé!
    Il m’est arrivé une fois de dire à un patient (et dans son cas je ne sais lequel de nous deux était le plus patient) »que vraiment je m’en excusais, que j’allais être grossière, mais que là, il m’emmerdait! ». résultat:un soulagement,un soupçon de culpabilité(comme toi,je m’en suis un peu voulu d’avoir perdu mon sang froid),mais 3 mois tranquille durant lesquels il est allé épuiser les collègues du quartier.Pour revenir me voir ensuite (je devais être la plus patiente…).
    Quant à se blinder et travailler plus vite (radéchan), en 10 ans je n’ai jamais réussi, mais pour l’instant , jamais regretté.
    merci en core pour tes post et les discussions qui s’en suivent.

  26. Medicine Men Dit:

    putain mais vous êtes vraiment des épiciers …

  27. bulle Dit:

    J’étais allé voir mon medecin généraliste.
    Il m’avait demandé ce que je voulais faire après le bac.

    Médecine.

    Il m’avait régardé avec un grand sourire et il m’a dit « ah, c’est le plus beau métier du monde! »

    Comme je suis allé le voir plusieurs fois, il me l’a répété chaque fois. On sent qu’il aime ce qu’il fait, et qu’il le fait bien.

    Je suis en P2.J’adore ces études qui commencent. Et j’adore votre blog. Vraiment, c’est magnifiquement écrit et décrit.

    Bon courage, bonne continuation, et merci.

  28. Emeraude Dit:

    Bon j’y vais de ma petite précision moi aussi, sur le mode obsessionnel compulsif :
    PCA veut dire « Patient Controlled Analgesia » c’est à dire Analgésie contrôlée PAR le patient. Deux « L » à « controlled », épicétou.
    C’est marrant sinon de voir qu’on a les mêmes abréviations.
    Quelques autres bien pratiques :
    ACPN (Auscultation cardio-pulmonaire normale), ou plus précis :
    MVSBT (Murmure vésiculaire symétrique bien transmis, ça c’est pour celui qui tousse depuis 3 jours sans fièvre et qui assure qu’il fait encore la pneumonie de la dernière fois)
    ADPCB (Adénopathies cervicales banales)
    ESN (Examen strictement normal)

    Sûr que vous en avez d’autres. Partageons.
    Et encore merci à Rrr super-couettes.

  29. Léonie Dit:

    Quand on fait du secrétariat médical, les abréviations sont différentes d’un médecin à un autre, ça pose des problèmes de lecture sans compter l’écriture……

  30. Isabelle Dit:

    1°) J’ai presque tout compris sans le lexique qui va bien, et ce que je n’ai pas compris, je l’ai deviné.

    2°) La maladie de Sachs, en livre, c’est encore plus mieux bien qu’en film et il n’y a vraiment rien qu’un non-médecin puisse ne pas comprendre (nb pour moi-même : le relire tout bientôt). Et, dans la rubrique Pivot, j’ajouterais les Mémoires d’un médecin de campagne de Vladimir Guiheneuf.

    3°) Au risque d’en étonner certains, d’en agacer d’autres et de me faire éventuellement mépriser par le pourfendeur d’épiciers, je n’hésite pas :

    *mode « je raconte ma life » on *
    Fonctionnaire de l’Education Nationale depuis plus de 25 ans, je viens de me taper une journée de 8h à 21h non-stop, comprise dans des semaines dont la moyenne horaire est environ de 45h, sans paiement d’heures supplémentaires, sans possibilité réelle de récupérer ; et le plus fort, c’est que je vais y retourner demain matin aux aurores, peut-être un peu fatiguée, mais avec le même enthousiasme, et la même envie de retrouver les petites têtes dont bien peu sont blondes, soit dit au passage… Donc, je m’inscris en faux contre les discours qui tendraient à abuser du jeune âge de notre bloggeuse pour lui faire croire qu’elle ne tiendra jamais toute une carrière sur ce mode-là, ou qu’elle ne trouvera pas d’elle-même des solutions pour éviter le burn out sans en rabattre sur sa motivation, NA !

    *mode « je raconte ma life » off* à une exception près : 4°) non, je n’ai toujours pas les yeux noirs…

  31. trop sérieuse Dit:

    @ radéchan et Medecine Men

    compte d’épicier : 20 patients dans une matinée ça fait 4 patients par heure en commençant à 8h (avant la pharmacie est pas ouverte, autre épicier;) et finissant à 13h

    une secrétaire (pas forcément médicale) aide à tenir le rythme en répondant au téléphone, préparant les courriers, voir gérant la carte vitale et encaissant les honoraires

    radéchan, avez-vous une secretaire?

  32. trop sérieuse Dit:

    en utilisant des initiales d’une expression,
    on crée un ACRONYME

    celui qui nous fait le plus rire (mes enfants et moi) reste MDR

    (MDR = maison de retraite, pour ceux qui ont du mal à suivre…)

  33. ex-vm redevenue brune Dit:

    un bémol (pour une fois): les cs 8,9,11 et14 dénotent chez vous un rapport à la maternité ambigu…
    cs 8et9, attention, vous négligez le rôle de l’école, ne passez pas à côté la prochaine fois, interrogez l’enfant, on ne sait jamais. la mère n’est pas coupable de tout et lenfant est assez stressée pour somatiser, ce n’est pas anodin. (un jour la mère ce sera vous, vous verrez, on n’est pas bien quand ils sont mal)
    cs 11, « mère cortiquée » me convient assez peu. une pas cortiquée repèrerait peut être aussi bien une détresse respi, mais la croiriez vous si elle vous téléphonait en urgence? gare aux a priori…
    cs 14 : engerix + conseils alimentaires= obéissance… est ce pour ça que vous la trouvez si agréable par rapport aux autres? parce qu’elle se remet assez en question/se croît à ce point incapable/vénère assez le dieu médecin (liste non exhaustive), pour accepter toutes les vaccinations et tous les conseils?

    petit bémol pas méchant, hein, mais je suis une mère, mon toubib aussi d’ailleurs(c’est devenu pour moi un critère de sélection, lol).
    il y a des choses que les mères savent, malgré tout, et certaines fois avant le médecin (un million d’exemple ont du vous être donnés par le passé de mères qui criaient au feu devant une « fièvre isolée », une « hyperactivité » ou autre banalité et qui avaient finalement raison, ça n’était pas banal), d’autres qu’elles ne savent pas mais peuvent appréhender juste parce qu’il s’agit de leur môme , et d’autres (comme les vaccinations, la naturo-planto-granulo-pathie, le végétarisme, j’en passe) qu’elles ne savent pas mais que finalement le médecin ne sait pas non plus (même si il est persuadé du contraire) et sur lesquelles elles ont le droit d’avoir un avis et le pouvoir de prendre une décision qui devra être respectée quoi qu’on en pense.
    si vous perdez le respect des mères, c’est le premier pas vers la perte de respect des femmes patientes puis des patients dans leur ensemble…
    ça vaut ce que ça vaut, ce n’est que mon avis, hein, et je ne suis qualifiée que par la grâce de mon utérus, c’est dire si c’est scientifique, mais tout de même, quoi.
    là.
    plus globalement, tout ce qui est « féminin » n’est pas « psy ». utérus ne signifie pas hystérie. (ne tombez pas dans ce panneau là, il ne vaut que pour les vieux cons. au masculin pluriel, en effet, lol)
    je file, le troll va me tomber dessus, je le sens bien!
    zzzzzzzzzzzou!

  34. mbs Dit:

    pas mal jaddo.
    je prefere tes réflexions à tes prises de note, mais pas mal quand même.
    Ex-vm : c’est un poil cliché tout çà non ?

  35. Medicine Men Dit:

     » Elle : Pollakiurie et brûlures mictionnelles récidivantes, toujours sans fièvre, avec toujours BU et ECBU neg. Disparition des spo en vacances, la mère avance d’elle même un contexte de stress. »

    viol ?

  36. Léonie Dit:

    Viol?
    On n’y pense jamais assez, et la mère ne vendrait pas la mèche si c’était le cas.

  37. externus vulgaris Dit:

    @ ex-vm
    merci pour ce long commentaire, qui nous fait réfléchir une couche de plus!
    cs 9: p-ê que c’est VRAIMENT « une mère pareille »? (ahlala, le bon vieux temps où Jaddo faisait des observs de 15 pages avec tous les signes positifs et négatifs…) Mais peut-être pas…
    cs 11: c’est dans l’autre sens je crois. Ce dont on a peur, c’est que la mère n’appelle pas… Auquel cas, au pire, on hospitalise. Si elle appelle, bien sûr qu’on la croit! Aura-t-on le fin mot de l’histoire?

    pour la réflexion sur les vaccins et compagnie, là par contre, excuse-moi, mais je suis choquée. Ce sont des trucs que les médecins savent, et que les mères sauraient si elles lisaient des revues d’épidémio et pas Secte magazine. On sait que la diphtérie tue, que la polio rend handicapé, que la coqueluche fait sournoisement tousser les parents et tue leur bébé, que l’haemophilus infecte les méninges, que l’hépatite B est volontiers chronique donc cirrhose (tu en connais des cirrhotiques? c’est pas sympa comme vie), que la rubéole donne des nouveaux-nés bizarre, que les oreillons rend les p’tits mecs stériles… (Un historien de passage pourrait-il nous rappeler la part de morbi-mortalité due aux maladies infectieuses avant l’invention des vaccins et des antibios, et l’effet de l’homéopathie sur cette même donnée?) Et que comparé à tout ça, les vaccins c’est carrément innofensif. Et franchement efficace, au passage.
    Refuser un vaccin conseillé s’apparente pour moi à un crime de non assistance à personne en danger, contre une personne vulnérable dont on a la garde. Les mères qui envoient leurs filles se faire exciser, il faut aussi admirer leur indépendance morale vis-à-vis de ces médecins arrogants qui ne savent rien et se permettent de donner des conseils (ces salauds)?

    Pardon, pardon, je me suis énervée. Faut dire que ça m’énerve, aussi.

    Pour finir sur le respect… il y en a plusieurs types, comme tu le décris (celui des mères, des patients…), mais dans chaque type, il y en a plusieurs grades, plusieurs formes, dont certains bien inoffensifs (il est bien mais qu’est-ce-qu’il se fringue mal!), et d’autres plutôt protecteurs: penser d’un patient qu’il est trop con pour rapporter ses examens complémentaires incitera à lui demander de les faire envoyer directement au cabinet… Donc pédale douce sur la chasse à l’ »irrespect »! Sachons bien de quoi on parle!

    bisous à toi, bisous à tous, et à bientôt!

  38. Medicine Men Dit:

    J’aime bien le franc-parler d’E.vulgaris !

    Vas-y continue … je me mets off

  39. Hippo Doc Dit:

    bien d’accord avec E. Vulgaris. En tout cas sur les vaccins.

    Je suis jeune installée, et mère, pour répondre à ex-vm.Et puisqu’il faut écouter son utérus, alors je fais vacciner mes enfants. Et je ne les met pas en danger, hein, non! C’est tout le contraire.
    Quand on repense au temps, pas si lointain, où certains enfants mourraient en bas-âge, quand on voit les conséquences possibles des maladies contre lesquelles on a des vaccins FIABLES et INOFFENSIFS (et là c’est pas l’utérus qui parle c’est la science), c’est en effet une honte de ne pas faire vacciner ses enfants .Au moins pour les trucs les plus importants… (mais ce ne sera jamais une honte de se poser des questions…a condition de ne pas fabriquer soi meme des réponses…).
    Je trouve ahurissant le nombre grandissant de personnes qui ont ce genre de remarques: j’suis anti vaccins, anti-antibios, anti-lait, anti-j’sais pas quoi…Secte MAgazine fait de plus en plus d’adeptes.

    La vaccination, c’est loin d’être un geste individuel, ne l’oublions pas! Quand je me vaccine, je ne risque plus d’attrapper la maladie, et en plus, non négligeable à moins d’habiter seul au Pôle Nord, je ne risque pas de la refiler autour de moi….Quel luxe d’habitants de pays « riche » et quelle arrogance nous devons avoir pour nous permettre de regarder de haut un vaccin en disant: « pffeuh, non, pas pour mon fils, c’est biiien trop dangereux… » Alors que les trois quarts des habitants de cette planète meurent ou voient mourir leurs voisins, eux, de ne pas en avoir.

    @radechan: comment tu fais, avec une personne agée qui met des plombes à se déshabiller ou se rhabiller? Ne me dis pas que tu l’examines habillée???? Ou ils se rhabillent dans le couloir?

  40. ex-vm redevenue brune Dit:

    pour ma part je respecte tout à fait les choix des gens qui ne vaccinent pas. comme vous dites, c’est un geste collectif, et au milieu de ce collectif si y’en a un qui ne suit pas le mouvement, ma foi, il ne compromet pas l’ensemble.
    perso des choses (et aussi l’expérience de ces braves gens de l’industrie pharma, ahem) me font douter du discours sur les vaccins. par exemple quand je vois la part de CA du labo générée par certains, la soi disant information qui finalement est un tantinet tronquée, bidouillée, remaniée (et là dessus je suis bien placée pour décrypter le langage labo)… je me tâte, franchement. puis je me renseigne, et soit je suis convaincue soit pas, point barre. j’assume. je sais que ce sera ma faute ma très grande faute si mes gamins chopent une maladie après, je ne tiens personne d’autre que moi même pour responsable de mes choix, mais pour autant je ne veux pas être sous tutelle de mon toubib pour les faire, mes choix.
    ce que je voulais dire c’est que c’est un choix personnel, et par conséquent respectable. il ne devrait pas changer le regard du médecin sur son patient. on peut être vacciné et tomber malade, aussi, après tout (cf coqueluche, premier exemple qui me vient à l’esprit mais y’en a d’autres).
    la loi des grands nombres ne s’applique… qu’aux grands nombres.

    après sur les trucs qui marchent ou pas et qu’on ne sait pas, je parlais plutôt des médecines alternatives. j’ai été formé en allopathie, je ne croyais qu’à l’allopathie, point barre. faute d’avoir constaté de moi même une seule fois un suicide par overdose homéopathique, hahaha, hein. et puis un jour un écart de conduite professionnel m’a amenée chez ces bizarroïdes (et d’autres bien pires, jusqu’à celui qui te dit en fonction de ton iris ce que tu peux bouffer sans grossir, ahem, cui là j’ai jamais pu m’y faire), et j’ai bien du admettre qu’il y a des trucs qu’il soignent/guérissent/gèrent/barrer la mention inutile. sauf que je ne sais pas comment, mon toubib « normal » non plus, peut être juste parce qu’on ne nous l’a pas appris en fait. certains tombent dans l’excès c’est vrai et refuse toute l’allopathie, c’est con parce que l’aspirine c’est bien quand même, je suis bien d’accord. mais tout de même, si ils veulent tester trois granules et deux plantes avant de venir en allo, où est le drame? encore une fois ça ne devrait pas changer le regard sur le patient. sinon tout peut changer ce regard. imaginez un mec sympa bien obédiant et tout qui d’un coup se lâche et vous aboie ses opoinions politiques tout à fait opposées aux vôtres…si ça change le regard du soignant, on a beau dire, ça change un tas d’autres paramètres qui ne devraient pas dépendre de l’opinion personnelle que le toubib a de son patient.
    (sinon chuis anti lait, grave, à donf, un vrai ayatollah de l’allaitement maternel, ça, oui, le lait artificiel n’a de mérite que pour les orphelins, et encore, c’est limite)

    « ça fait cliché » ma lecture de ce carnet à spirales, en effet, un peu. en même temps ce n’est pas juste un cliché que les femmes sont moins prises au sérieux et moins respectées que les hommes en la matière médicale. les raccourcis psys sont nombreux avec les utérus, sisi, voyez un gynéco, il vous le confirmera (au besoin j’ai des noms…grrr).
    mais je persiste à dire que la cs 9 son souci c’est pas (que) sa mère.
    la 11 c’est un a priori, je suis curieuse de savoir combien de mères passent à côté d’une détresse respi, même « pas cortiquées » (ce qui va d’ailleurs à l’encontre du cliché habituel de la mère qui dérange tout le monde même les urgences pour un rien). dans les cortiquées doit y’en avoir qui se loupent aussi des fois (infaillibilité quand tu nous tiens), ce qui fait que dans un sens ou dans l’autre de l’a priori, on se gourre.
    et la 14 est très gentille, en effet. lol

    et jaddo est très gentille aussi. son carnet à spirales est juste un peu plus abrupt que ses écrits de d’habitude, ce qui me confirme que ce n’est pas une sainte, ouf.

  41. Radéchan Dit:

    @Hippidoc et plus haut : ni secrétaire ni télésecrétariat : trop cher et inutile, je ne fais que du sans rdv, ce qui me permet de faire comprendre aux patients pourquoi je vais vite et pourquoi je vais qu’à l’essentiel et pourquoi je n’ai pas le temps de gérer toutes les demandes ! Sans parler qu’ils se sentent gênés quand je dis de passer et c’est 20h30 et qu’il y a du monde encore…
    Pour les personnes âgées, j’en ai très peu, elles sentent bien que ça me m’interesse pas je suppose ? par contre 35 % d’enfants, ça j’aime et les mamans le sentent, et pis je suis disponible, je n’ai jamais refusé de voir un patient dans les 3 heures qui venaient…donc les enfants j’en mange ;)
    @VM : bien d’accord, le vaccin c’est du dogme, le vrai existe mais faut aller le chercher avec les dents, et là on est bien remercié des efforts fournis : j’invite tout un chacun à se renseigner sur le comment de l’éradication de la polio par exemple ; un indice, cela n’a aucun rapport avec le vaccin ;)
    J’ai fait des fiches comme cela pour informer les patients sur les vaccins, les dépistages etc…par exemple, je n’ai pas encore fait un seul vaccin « anti » HPV, à chaque fois que les mamans sont renseignées elles changent d’avis et refusent le vaccin, et sont bien reconnaissantes d’avoir enfin le VRAI.
    Ceci étant, chaque fois que j’ai un patient trop con, je décide pour lui avec l’arrière pensée du parapluie, pour éviter que la famille me reproche un psa non fait à 55 ans par exemple ;)
    Sinon pour les pointilleux, l’acronyme c’est quand on lit comme un mot en lisant les initiales, genre smig (smigueu), et quand on lit les lettres c’est un sigle, comme par exemple mgen (m, gé, eu, énn). (pour comprendre, lire smig comme un acronyme et mgen comme un sigle. Je plaisante, je fais de la tautologie, j’adore.)
    Bravo jaddo, continue, je sens que tu perds tes couettes, ton cynisme grandit, bravo.

  42. Medicine Men Dit:

    Radéchan, on est tous en haleine, explique-nous le « comment de l’éradication de la polio » et l’inutilité et le danger du « vaccin « anti » HPV »

  43. Léonie Dit:

    N’empêche qu’elle est très colorée cette consultation d’un vendredi après-midi. J’ai trouvé cool le patient du 4ème âge qui voulait dresser le châpiteau pour sa bien aimée, la séance n’aura pas lieu, Jaddo à botté en touche rapidement, mais la partie n’est pas terminée, va falloir marquer l’essai et le transformer, attendons donc la prochaine consultation.

  44. Medicine Men Dit:

    « Crépitants base droite. Pas de signes de gravité ni de détresse respi, mère cortiquée.
    Augmentin, bio et radio en urgence. Consignes surveillance. »

    ici ça veut dire  » la mère est suffisamment capable de comprendre les choses pour que je lui donne des consignes afin de démarrer le traitement antibiotique tout de suite et de pratiquer les examens au laboratoire de ville et consulter/faire appel à une assistance médicale d’urgence en cas d’apparition de certains signes  »

    sous-entendu possible:  » si elle n’est pas capable de comprendre/faire ça je l’envoie aux Urgences où on fera ça pour elle  »

    ex vm, tu as fait un poremier pas vers l’intelligence en redevenant brune, d’après ce que tu dis, mais ça n’a pas l’air gagné d’avance …

  45. Medicine Men Dit:

    Lónie elle aime bien quand c’est sexuel …

  46. Léonie Dit:

    Ben quoi, c’est quans même humain de penser à ce plaisir malgré un âge avancé, bon le palpitant ne sera peut être pas d’accord, mais ça peut être une belle mort comparé à celle de Mr. HAMDAOUI.

  47. Medicine Men Dit:

    Ah ça suffit !!!! on a assez parlé de Mr H. !!!!

  48. Léonie Dit:

    Ok, J’arrêt, mais n’empêche que Jaddo aime bien botter en touche quand ça craint, ancienne joueuse de rugby?

  49. Medicine Men Dit:

    Non elle se gnangnantise juste …

  50. Léonie Dit:

    je ne trouve pas, elle raconte les choses comme elles sont, elle ne tourne pas autour du pot, c’est pour ça qu’on l’adore.

  51. Medicine Men Dit:

    mouais. suis de mauvaise humeur ce soir.

  52. Léonie Dit:

    Et moi de bonne

  53. Rrr Dit:

    Le principe du carnet, c’est que c’est un carnet. Ce que je me suis dit, à moi, en sortant de mon après-midi.
    Il y a des lignes entre les lignes qu’on peut ne pas, ou mal deviner.

    Evidemment, que la 9, c’est pas forcément que sa mère. Evidemment que j’ai posé la question de l’école. Juste, sa mère est une pimbêche qui m’emmerde, par ailleurs. C’est probablement pas COMPLETEMENT sans rapport, c’est assurément pas le seul problème, mais il se trouve que c’est le cas.

    Et oui, la 14 est vraiment une sympa qui me fait du bien quand elle vient, et sa fille est vraiment une sympa qui me fait du bien aussi.

    Ensuite, un gamin de 9 mois avec une pneumopathie, il est à cheval sur l’hospitalisation. Y a des tas de critères qui rentrent en jeu pour décider, y a le feeling du médecin qui mèle le tout, et parmi les critères, oui, y a de savoir si les parents sont capables de comprendre un minimum ce que je dis ou pas. Et oui, si la mère a du mal à comprendre comment on surveille, ou comment on donne du doliprane, j’ai l’hospitalisation plus facile. .
    « Mère cortiquée », c’est un vieille habitude de prise de note médicale, un mot à la con, un raccourci, mais il y a d’autres choses derrière. Premier ou quatrième enfant, hyper anxieuse ou pas, habite loin de l’hôpital ou pas….

    Tout ça n’est qu’un carnet, et j’ose espérer qu’il se passe plus de choses en 20 minutes de consultations qu’en 4 lignes sur un blog.
    Sinon, je peux vous faire des posts à la Hamdaoui pour les 23 patients, hein…. ;)

  54. Léonie Dit:

    Ah non, Médecine Men va râler! ou déprimer?

  55. Medicine Men Dit:

    Fais-nous du bon … du cancer … du sida …

  56. Medicine Men Dit:

    C’est juste de l’humour noir hein. ça s’arrête là.

  57. Léonie Dit:

    Vraiment de mauvaise humeur! mais tout ce qui est moche, ça fait partie de la vie non? et pas mal de gens aiment qu’on en parle, il n’y a qu’à voir ce que montre la télé, les journaux etc..Il n’y a pas de honte à en parler, mais bon ça refroidirait l’atmosphère.

  58. Radéchan Dit:

    J’ai fini d’essayer de faire boire les ânes depuis longtemps.

    La vacination est très certainement, avec le string et Dalida, l’une des 3 inventions majeures de ce siècle.

    Personne de censée ne peut remettre en cause cela.

    Ce qui est par contre dogmatique, infondé, insupportable, c’est l’idée que tout vaccin nouveau est forcément bon. En chaque chose, il faut faire la balance, réflechir, et regarder le Vrai. Si on se contente de prendre pour argent comptant les dires des labos ou des experts des labos, alors on donne des glitazines aux diabètiques, des THS qui ne donnent pas le cancer aux Françaises, des cox même pour une entorse , des vaccins hépatite B à des bébés même pas toxicomanes ou à partenaires sexuels multiples ou à risque de transfusion en Afrique etc.

    C’est pour moi incroyable de voir que mes collègues, dans l’ensemble, n’apprennent rien : on a vu depuis 20 ans comment l’info officielle était bidonnée par les experts à la solde des labos, et on continue à croire leurs boniments.

    Exemple de dogme : la polio, c’est juste la faute des méchants qui croiyent que tout ne va pas se régler en vaccinant tout le monde.
    Quoique là, même l’OMS reconnait ses torts : http://www.who.int/wer/2009/wer8414.pdf

    Mais non, dès qu’on commence à vouloir réflechir sur l’interêt de tel ou tel vaccin, par exemple en demandant des preuves que le vaccin anti grippal sauve des vies, quand on voit en Italie ou au Canada des études sur des dizaines de milliers de vieux, et que pas un seul n’est sauvé par le vaccin, ben tout de suite on est un méchant secraire anti-vaccin (tous), anti médicaments (chimio, atb, tout !) et qu’on est du genre à soigner les enfants en soufflant dans leur oreille.

    Moi je veux juste des preuves. Qu’on m’amène une seule étude sérieuse, pas bidonnée, qui montre que le vaccin HPV ou anti grippale baisse la mortalité, et dès demain je vaccine tous mes patients. Le reste est du pipeau pour enrichir les labos.

    Mais les gens ne sont pas tous cons, et beaucoup se rendent compte qu’on les mène en bateau : ha le coup du dépistage du colon, avec ses 50 % d’erreurs et ses 5 études sur 50 000 personnes qui prouvent que ça ne marche pas, je crois que ça commence à se savoir non ?

  59. Léonie Dit:

    Vrai qu’on nous mène en bâteau, sans compter les scandales, la profession médicale est un tantinet salie par les médecins aux dents longues. Pour ce qui est des vaccins, même quand on sait que les labos balancent des vaccins non justifié en faisant peur à la population, il y en a certains comme les vaccins contre la méningite pour lesquels les mères ne se posent pas de questions surtout dans les régions, où il y a des foyers de méningite avérés, comme la mienne ou des études épidémiologiques sont faites. Etant donné qu’il y a plusieurs formes de méningite, les enfants ne seront pas vaccinés contre toutes les formes.Les conseils donnés donc par les médecins sont de vacciner si possible. Je suppose aussi qu’on ne nous dit pas tout sur le sujet.

  60. Radéchan Dit:

    ha, souvenir…La seule fois ousque j’ai préscrist le vaccin « contre la méningite » c’était pour une famille qui était passé en voiture, de nuit, dans une ville ousque il y avait eu une méningite, ils en avaient parlé à la TV, c’est sûr que c’est plus important que 12 000 morts par suicide par an, soit plus du double des morts sur la route mais je m’égare, donc disais-je, ils sont passés en voiture de nuit, le lendemain ils ont entendu sur TF1 qu’y y avait la méningite à c’te endroit, y rappliquent, je explique mais je les laisse décider, je prescris le vaccin pour tout le monde, mais arrivés à la pharmacie, vu que c’était pas remboursé, ils se sont dit que finalement non, le risque ne valait pas l’investissement et n’ont pas acheté les vaccins.
    Mais tout de même, tous les patients ne sont pas aussi cons.
    La pluspart le sont plus.
    Je blague.
    Quoique ?

  61. Léonie Dit:

    Quand on habite une région concernée et qu’on connaît les familles qui ont perdu leur enfant on voit ça d’un autre oeil, surtout quand la décision de vacciner tous les enfants et ados dans un périmètre défini a été décidée par les pouvoirs publics, là le vaccin est fait par les hôpitaux ou dans les écoles. Quand a refuser le vaccin à cause de l’investissement c’est comme refuser l’amnioscentèse quand on n’a pas tout à fait l’âge pour être remboursé, c’est aussi con quoique j’ai refusé une amnioscentèse quand j’ai eu a choisir, non pas pour le coût, mais par trouille et puis parce que je trouvais tout aussi con qu’il y ait un âge fixé pour cet examen (une amie s’est retrouvée avec un enfant mongolien, 2 ans avant l’âge requit pour cet examen). A 20 ans on vous dit qu’il n’y a aucun risque, ce qui est faux et à 38 que c’est risqué ce qui n’est pas tout à fait vrai. Tout est une question d’argent. Et si je m’alcoolise à compter d’aujourd’hui, j’aurai droit au remboursement de quelques cures de désintoxications et si on remboursait les bouteilles d’alcool ce serait encore plus cool, parce que ça coûte cher tout de même.

  62. Medicine Men Dit:

    Radéchan, ton comte rendu de l’article de l’OMS que tu cites est erroné, ainsi que tout ce que tu dis sur les vaccins.

  63. Soleil-De-Marseille Dit:

    Il y a 18 mois, c’était la saison de ski ( le début ) dans les montagnes pas très loin d’ici.
    Il y a 18 mois, dans ces montagnes régnait une belle épidémie de méningite dont curieusement les média nationnaux n’ont pas parlé.
    Il y a 18 mois, beaucoup d’écoles primaires en partenariat avec les pouvoirs publics ont organisé des semaines de classe de neige dans ces montagnes-là.
    Comme ça, en plein pic épidémique. Personne n’a dit non, personne n’a dit on reporte à la fin de la saison en espérant que le foyer disparaisse.
    Et les parents qui viennent nous dire : on le laise y aller, ou pas ? je suis prêt à payer le vaccin vous savez ( oui, mais là … le vaccin ne marche pas sur cette souche – là … ) oui mais on fait le vaccin quand même on ne sait jamais; ah bon vous voulez quand même l’y envoyer ? Oui, s’il y avait vraiment un risque, ils l’aurait annulé le ski ?
    ben non
    rien annulé du tout

    je ne dis pas je pense qu’on ne nous dit pas tout,
    je dis je sais qu’on ne nous dit pas tout.

  64. Léonie Dit:

    Comme le dirait Anne Roumanoff « on ne nous dit pas tout »

  65. Lavrenti Dit:

    On nous cache tout.

    On nous dit rien.

    Et moi et moi et moi …

  66. Radéchan Dit:

    @Médicine men : toi-même que !

    ;)

    C’est comme pour la religion, ou la politique, ou pire, la dernière tournée de Johnny, y’a pas moyen d’en discuter sans qu’on s’y tape dessus.

    Et c’est bien comme ça non ?

  67. Medicine Men Dit:

    Non c’est pas bien du tout, et on se tape pas dessus. Je dis, moi, à destination des lecteurs incertains et capables de se documenter afin de se faire leur opinion, que ce que tu dis est erroné.

  68. Radéchan Dit:

    Bien, tu l’as dit. Et même deux fois. Si une chose a été dite et bien dite, c’est celle-là.

    Je vois par contre que la dernière tournée de M. Smet te laisse sans voix…Mais j’imagine que c’est un sujet trop douloureux ?

  69. Medicine Men Dit:

    Là ,,, on est d’accord !!!!!!!

  70. Léonie Dit:

    Johnny, a que coucou y veut pu faire de tournée? pas grave, je préfère un bon Salif Keita en concert ou autres grand papys cubains, moins de monde et plus chaud côté musique.

  71. Medicine Men Dit:

    Léo … c’est la chaleur du frotti frotta avec tes camarades de concert ke tu trouves +chaud je crois !!!!!!!

  72. Léonie Dit:

    Point du tout, la musique et le talent des musiciens et chanteurs suffisent, le public est cool, pas de violence, pas de haine et quand on connaît leur grand âge pour certains de ces musiciens, on se dit que la musique conserve, en plus ils ont de l’humour et ils aiment la vie.

  73. Grrr Dit:

    Radéchan et MM,

    Va falloir me spliquer mieux.
    Radéchan: Qu’est ce qu’on nous cacherait en matière de polio, vaccination et éradication de cette maladie, et en quoi l’OMS reconnaitrait ses torts dans l’article que vous citez?

    MM: en quoi l’article est-il erroné?

    Chuis peut-être bête et naive, mais j’ai parcouru l’article, et c’est de l’épidémio descriptive la plus simple, à partir des données disponibles…c’est pas franchement polémique. Alors là, qu’est que j’ai loupé?

  74. Medicine Men Dit:

    Fascinante démonstration que chacun comprend ce qu’il veut comme il veut.

    J A I D I T Q U E C E Q U E R A D E C H A N A D I T E S T E R R O N é

  75. Radéchan Dit:

    Oué, et c’est un sacré argument. Pis en majuscules, ça fait même deux arguments. 2:0, j’ai perdu donc ;)

    @Grrr : l’important c’est de chercher la vérité, pas forcément de la trouver, donc d’avoir une attitude de doute, de demander des preuves, et de se demander sans cesse quel interêt mon interlocuteur peut-il à dire ou faire ceci ou cela ? Sinon on va refaire sans cesse le nuage de Tchernobyl, le THS à la Française, la bombe atomique de Sadam, la dernière tournée de Johnny, la grippe espagnole (pas de cas officiels en France en 18) etc.

    O vous tous, gens de la terre, qui cheminez si douloureusement, etc

  76. Medicine Men Dit:

    Allez hop !!! Au boulot !!! Tous à chercher la vérité !!!! Vaste programme … Sacré bordel en perspective !!!!!

  77. Grrr Dit:

    MM: oh pardon, j’ai re-lu votre commentaire…mea culpa

    Radéchan: je suis d’ac pour ce qui concerne le doute, je pratique. La preuve: j’ai commencé par douter de l’argument que vous nous avez proposé. (CQFD?)

    Et oui, je crois en la vaccination utile. Donc non, mon adolescente n’a pas eu et n’aura le vaccin HPV tel qu’il est proposé.

  78. Hippo Doc Dit:

    La vaccination , C’EST utile. Mais, je suis d’accord, pas forcément pour tout le monde…. Le vaccin contre la varicelle est utile, mais , à mon avis,pas pour tous les enfants. Seulement ceux qui ont par ailleurs une maladie grave et qui pourraient donc faire des formes graves de varicelle.
    Contre l’HPV, c’est à chacun(e) de choisir ( et là ça concerne les adolescentes, elles ont aussi leur mot à dire, dans un sens ou dans l’autre, c’est pas que maman qui décide). Mais ne dites pas que ce vaccin est inutile! Si ça peut éviter à quelques femmes de développer un cancer, c’est utile !

    La vérité, en médecine, évolue. Il faut évoluer avec. Chercher la vérité n’est pas forcément de suspecter que derrière chaque recommandation, chaque article il y a une omission, ou un mensonge ! Il y a des choses que réellement nous ne savons pas au temps T, mais que nous comprendrons ou qui se révèleront au temps T+quelques mois ou années…Et cela sans fin, car nous progressons sur la compréhension de notre physiologie, de notre génétique !
    Alors, quand est ce la VRAIE vérité? Au temps T? T+1 an? T+1 étude? Ben, oui, mais qui dit qu’une autre étude ne viendra pas contredire celle ci deux ans plus tard???Cela ne s’arrête jamais…Alors , on fait quoi dans l’intervalle?
    Mon opinion, c’est qu’on se renseigne SUR LES BONNES SOURCES (revues indépendantes +++, organismes de recherche indépendants, qui peuvent faire des analyses de tous les articles qui sortent et en tirer , ou essayer, la substantifique moelle), que si ces sources disent que c’est OK, on se lance, et qu’il faut rester vigilants après sur les nouvelles publications. Et ni se dire: je me lance, et puis c’est bon. Ni se dire: je ne me lance pas, j’attend qu’on m’ait démontré par a+b+c+d+…etc…
    La vérité n’est elle pas dans le juste milieu???

  79. Radéchan Dit:

    Bien d’accord.

    Rien à ajouter.

  80. Léonie Dit:

    Et la cabane est tombé su’l quin!!!

    Et les problèmes liés à l’aluminium dans les vaccins? c’est du lard ou du cochon?

  81. mbs Dit:

    la vaccinologie a sauvé beaucoup beaucoup plus de vies que la découverte de la péniciline.

    Il existe en France un petit groupe de gens dangereux qui véhiculent des contre-vérités sur les vaccins. C’est souvent passionné comme débat donc absolument dramatique pour la santé publique.

    Refuser de vacciner son gosse (on en a tous eu des « illuminées » en cs) , c’est s’appuyer sur les vaccins des autres (gosses). C’est anti-citoyen. En plus d’être idiot.

    ps: je ne parlais pas du prevenar et autres HPV… sorry.

  82. Léonie Dit:

    Vacciner pour éviter de propager une maladie c’est OK, on se protège et on protège les autres, cest même un devoir, mais quand il s’agit de protéger uniquement sa pomme, c’est la liberté de chacun et quand les labos nous prennent en otage pour s’en mettre plein les poches c’est une autre histoire.

  83. lil Dit:

    Bien d’accord Hippo et mbs. Dommage qu’a l’heure actuelle il y a encore des blonds.
    …:)

  84. ex-vm redevenue brune Dit:

    @MM : je me soigne, je me soigne…(note que fallait bien bouffer, hein, aussi. lol)
    @ jaddo : mea culpa.
    @ radechan :
    tiens qu’on rigole un peu.
    j’ai déjeuné avec un pote de chez W . les GP -gentils prescripteurs, y’a le club med chez les vm aussi, mais chuuuut- m’ont payé un bon gueuleton. merci, donc, si y’en a ici, c’était très bon, ce vaccin est une pure merveille. lol

  85. Radéchan Dit:

    Ho je rigole aussi, j’attends un scandale majeur dans 10 ans, du genre toutes les filles vaccinées par le Gardasil stériles dans 10 ans, ou pire, nulles en calcul mental, ou on peut imaginer encore pire, incapables de lire plus d’un livre par an, et ce serait un thriller américain sur la plage, et à cause de cela elles seraient obligées toute leur vie de dépenser leur maigre pécule à acheter une smart, un new beatle et un Iphone. Le cauchemar absolu. Brrr.

    Je dis ça pasque qu’en ce moment j’interroge les minettes sur ce qu’elles lisent, et ben même les 4 malheureux livres de merde imposés dans l’année ne sont pas lus, parait-il qu’il y aurait des « résumés » tout faits sur le ouèbe ? La gérénation qui va arriver sera inculte, de la bonne chair de consommatrices…

  86. Medicine Men Dit:

    loin de moi toute hostilité Radéchan … et je peux partager une certaine déception que certains de mes contemporains n’aiment pas lire … cependant je ne peux que rebondir sur ta dernière remarque … tu as vu « Le Diable s’habille en Prada » ? Miranda Priestly/Meryl Streep toise Andy Sachs/Anne Hathaway en lui expliquant que le choix voulu original de son pull par cette dernière lui a été suggéré par les acteurs de l’industrie du vêtement qui l’ont conçu pour les clientes de son segment de marché?

    Haha je suis un peu méchant ce matin mais ce que je veux dire c’est que toi aussi, tu es le bon consommateur de quelqu’un …

  87. strychnine Dit:

    Et si tout simplement le 1/1000 qui fréquente les « sectes » minoritaires était le 1/1000 qui répond mal aux traitements médicamenteux allopatiques de la « secte » dominante?
    La « secte » dominante n’a pas à s’inquiéter pour autant : c’est plus facile d’avaler un médicament anti-inflammatoire, un anti-douleur, un cachou inhibiteur de truc pour l’estomac, et de se plaindre chez le docteur que de suivre un régime Seignalet ( qui était docteur aussi )… C’est admis et c’est bien.
    Ca fait partie des choix de l’existence.
    Ah, Radéchan, mais ça se vérifie…Mes gamines qui prennent très rarement un médicament allopathique (mais qui sont globalement vaccinées )lisent plein plein de livres, et en 3 langues!!! Héhéhé ( mode, je l’savais!!! ON )

  88. Léonie Dit:

    S’il y a scandale dans 10 ans pour toutes les filles vaccinées par le gardasil, ce sera juste un scandale de plus qui touchera des femmes (souvenez vous du distilbène pour les femmes enceintes). Je crois qu’on sacrifie une partie de l’espèce humaine pour faire avancer les choses. Il y a ceux qui veulent être les premiers à essayer, et ceux qui attendent de voir ce que ça donne sur les premiers, de la même façon que l’on consomme, ex : nouvelle technologie pas encore au point, une partie se rue dessus, l’autre attend les améliorations, et ainsi de suite, c’est con mais c’est comme ça qu’on avance. Quand aux minettes qui sont décérébrés et qui ne lisent pas, c’est pas une généralité, là encore il y a encore des exceptions, il reste encore des parents qui éduquent, heureusement. J’ai 3 enfants qui lisent beaucoup depuis leur petite enfance, il y en a même un qui s’est pastillé 10 livres en 1 mois pour le Goncourt du Lycéen (sa classe ayant été sélectionnée). De plus ils ne consomme pas n’importe quoi, n’importe comment. Je pense que tout est une question d’éducation.

  89. Radéchan Dit:

    Et je parie qu’elle n’est pas vaccinée par le gardasil. CQDF.

    ;)

  90. Léonie Dit:

    non, je fais partie de celles qui attendent pour voir, de toute façon, des milliers de dangers nous guettent, un plus ou un de moins. Vous êtes considérée comme ringuardes ou inconsciente si vous ne vous précipitez pas sur toutes nouveautés mais je m’en fous royalement.

  91. Léonie Dit:

    PS. J’ai 2 filles, pas vaccinées non plus, mais elle ont choisi d’elle même ça les regarde.

  92. HariboDoc Dit:

    Stop aux messages subversifs!
    Ne pas se faire vacciner par le GARDASIL n’est pas, pour une fille, un signe d’intelligence mais tout simplement de bonne prise d’information, de doute et de réflexion!
    Celles qui l’on fait ne sont pas des c*** et les mamans qui ont fait vacciner leur fille ne le sont pas non plus !
    Laisser aux filles le choix, c’est leur laisser une lourde responsabilité. Je n’aimerais pas être aujourd’hui une fille de 14 à 23 ans, tant la décision ne doit pas être facile à prendre.
    Comme dirait Jaddo, « Rendez-nous notre bouée » qu’on sache quoi faire…

  93. Grr Dit:

    Y’a une 3ème option Léonie…pèser le pour et le contre, de la confronter à nos besoins, envies, et moyens puis de décider si la nouveauté vaut ou ne vaut pas la peine d’être essayée/adoptée.

    Par ex: le Gardasil. Voilà un vaccin qui n’a pas de visée collective, vu qu’on ne vaccine qu’une partie de la population sensible, et qui ne fait aucune « lutte vectorielle », puisque les hommes ne sont pas vaccinés(Bien vu Léonie: c’est encore une fois aux femmes d’assumer les inconvenients d’une vie sexuelle!)
    Donc, clairement, la visée n’est pas d’éradiquer ni de controler les HPV à l’échelle collective…c’est l’individu qui doit décider si oui ou non il veut l’adopter.
    Vu le taux d’efficacité annoncé, vu que le vaccin ne protège pas contre tous les HPV, vu que la vaccination ne permet pas de s’affranchir des abominables trifouillages* chez le gynéco et qu’en plus, il confère potentièllement un faux sentiment de sécurité, ben je pense que ce vaccin n’est pas pour mon ado. Je ne m’étais pas dit que j’allais attendre 10 ans pour voir si d’autres (ah les cons!) avaient tenté le vaccin et que cela avait rendu leur fille stérile/débile, vu que dans 10 ans, mon ado ne le sera plus.

    *abominables trifouillages chez le gynéco = étriers, instruments froid et spots dignes d’un intérrogatoire musclé. Hé les gynécos français, il n’est pas interdit de chauffer les instrument, de tamiser la lumière et de mettre les femmes un tantinet plus à l’aise pendant l’examen clinique. Ca se fait dans d’autres pays! Si vous ne l’avez pas encore fait, allez donc voir les « Monologues du vagin ».

    Hippo Doc : en théorie, je serais d’ac que les ados devraient avoir leur mot à dire pour ce vaccin. En pratique, je ne pense pas que ma fille ait ni l’envie ni le recul pour prendre une décision raisonnée. Elle est tout a fait dans la lignée de « Une piqure, non merci! » sans plus. On va garder la discussion coeur à coeur mère-fille pour la contraception ou les rapports homme-femme, hein?!

  94. Bvx Dit:

    Ooooouuuuuuhhhhhhhhh les méchants labos qui pensent qu’à faire des profits. Pour tous ceux qui pensent cela, ne prenez plus de médicaments (ça fait gonfler les profits), ne vous vaccinez plus (idem), n’allez plus chez les médecins (ça les engraisse). Bizarrement je peux voir qu’une partie de ces patients assez (très) critiques envers le système (qui a ses défauts, je ne le nie pas) sont souvent les premiers qui veulent bénéficier d’examens complémentaires coûteux et pas forcément utiles dans leur cas (« oui mais dans femme actuelle y z’ont dit que c’était bien »). Chacun fait des choix, tout le monde ne les assume pas jusqu’au bout…

  95. Léonie Dit:

    @ Grrr :
    On va garder la discussion coeur à coeur mère-fille pour la contraception ou les rapports homme-femme, hein?!
    Bien dit, c’est ce que j’ai fait avec mes filles quand le moment s’est présenté et aujourd’hui encore, (l’une d’elle est devenue mère) et leurs constats (sans mon opinion) acutellement est que les hommes pour beaucoup, n’ont pas passé le stade de l’enfance et n’ont pâs coupé le cordon ombilical. J’ai très peu d’arguments pour les contredire mais j’ai essayé de minimiser l’affaire en disant que pour certains il faut plus de temps, mais qu’il ne faut pas que ça dure ad vita eternam. Comme quoi les filles ne sont pas les seules à être sans cervelle.

  96. Radéchan Dit:

    Bravo Grr pour le bon résumé sur le gardasil. Il manque juste une chose : 2/3 des doses actuelles ne sont pas faites à la cible visée (vierges ou l’année qui suite la visite du loup) mais à des femmes plus mûres, et on SAIT que cela majore le risque de cancer du col dans ce cas.

    Bravo Bvx, qui considère que si on ose demander des preuves qu’une fois de plus on ne nous mène pas en bateau, comme c’est arrivé 10 fois rien que hier ou avant-hier, alors forcément on lit marie-Claire ! heu, non, que forcément on est aussi anti antibiotiques mais qu’on veut des IRM pour une entorse du genou. Le cliché. La caricature facile. Mon coeur saigne.

  97. cardiologue de brousse Dit:

    il paraît qu’un grand laboratoire ( Français bien sur ) est sur le point de finaliser le vaccin contre la connerie.
    - doit-on vraiment lui souhaiter de réussir ?
    - et ( question subsidiaire )en cas de succès, qui vacciner ?
    vaste question…

    Isabelle a les yeux bleus
    poum tchac poum tchac
    bleus Isabelle a les yeux
    poum tchac poum tchac

    Ha! Radéchan et MM , toujours aussi drôles !

  98. Medicine Men Dit:

    Putain il était temps que tu reviennes toi !!!

  99. strychnine Dit:

    Si vous avez des nouvelles d’un vaccin contre la poisse, promis juré craché, je vaccine mon aînée… Ca fera des vacances à tout le monde…

  100. Léonie Dit:

    Nous, êtres humains sommes incapables de faire de bonnes choses sans verser ensuite dans l’exagération et se dépêcher de trouver un moyen de faire des profits, sachant qu’il y aura toujours des pigeons à plumer. L’IRM c’est une belle invention, mais est ce bien utile pour une entorse du genou? j’en discutait justement il y a 3 jours avec une collègue. Ca me paraît plutôt exagéré mais bon c’est un médecin qui l’a prescrit, alors qu’est ce qu’on peut dire en tant que patient? est ce bien utile docteur cet IRM???

  101. cleo Dit:

    cette IRM…

  102. Léonie Dit:

    je sais, c’est une nana, mais des fois je me lâche un peu sur l’orthographe.

  103. cleo Dit:

    t’as raison Léonie faut s’lâcher d’temps en temps ;-)

  104. Medicine Men Dit:

    Oui Léonie, on peut dire « est-ce bien utile cette IRM? » et surtout on peut le dire gentiment. Et si on n’a pas un connard en face de soi ça peut très bien se passer

  105. Medicine Men Dit:

    Puis on peut même dire, plutôt que « est-ce bien utile?  » ,  » est-ce que ça va me servir ? « 

  106. Medicine Men Dit:

    ou  » est-ce que ça peut me servir ? « 

  107. HariboDoc Dit:

    Vaste débat: utilité des examens complémentaires!
    Avec l’âge, on devient moins intransigeant que MM et on se rend compte qu’un examen para clinique ne sert à rien qu’une fois qu’on l’a fait…
    Avant, il y a le doute et le besoin de certitude ou de rassurer (le patient ou soi-même d’ailleurs).
    MM, dans ton exercice « d’urgentiste », tout tes dosages de troponine, tout tes ECG sont médicalement justifiés ? Jamais pour lever un doute ou te rassurer?

  108. Radéchan Dit:

    Boaf, dans la pratique, la demande d’examen complémentaire permet surtout de mettre un terme à la consultation et de revoir le patient.
    Exemple : la mémé a mal au genou. C’est peut-être une arthrose en poussée. Mieux vaut faire une radio. Elle revient. Oui c’est une arthrose en poussée. On discute du traitement. Deux consultes au lieu d’une. Tout bénéf. Je plaisante bien sûr. Comment ferait-on le diagnostic d’arthrose en poussée sans radio, hein ? Juste en touchant le genou qui serait chaud et gonflé et avec un argument de fréquence ? Mais quel occidental accepterait une telle médecine de brousse ?
    Non vraiment, pfff…

  109. cardiologue de brousse Dit:

    est-ce bien utile ?

    -si on sait ce qu’on cherche, ou ce qu’on veut éliminer ( ça revient au même ) c’est toujours utile.

    -si ça doit éviter des examens plus invasifs ( faire une écho de stress ou d’effort avant éventuelle coro ) c’est encore utile.

    -si c’est du systématique guidée sur la prévalence ( cherche dans ton dictionnaire Léonie ) c’est encore utile ( balayage systématique de l’aorte abdo en fin d’écho cardiaque chez tous sujet de + de 50 ans à risque vasculaire )

    -si le prescripteur de l’examen, quand il n’est pas celui qui le réalise, connaît un minimum de pré-requis sur les indications, l’interprétation et la signification de ce qu’il demande, alors oui c’est encore utile.

    -si c’est pour faire revenir le patient, alors là oui,sans nul doute c’est foutrement utile !

    -dans tous les autres cas, c’est juste utile à faire tourner la machine .

  110. Léonie Dit:

    Faire tourner la machine, avec l’aide parfois du patient. J’ai le souvenir d’un collègue qui dans sa vie a passé toutes les sortes d’examens médicaux possibles même invasifs et désagréables car chaque fois qu’il avait un petit rien (hypocondriaque) il courait chez son médecin et demandait un examen, quoiqu’une fois cet excès lui a sauvé la vie, il faisait une embolie pulmonaire, c’est la seule fois qu’on n’a pas rit. Des cas comme lui sont-ils courants? j’espère que non.

  111. Medicine Men Dit:

    Haribo, je trouve pas inintéressant que tu aies fait cette remarque, cependant que je la trouve absurde.

    Un examen, fût il clinique, physique, ou complémentaire sert à faire un diagnostic.

    Pour répondre plus précisément à ce que tu me dis, « lever un doute  » ,  » te rassurer  » : mais c’est absurde !!! tu parles de troponine et d’ecg [ profanes Google est votre ami ] , donc d’établir le diagnostic de quelque chose qui peut être cardiaque et justifier un traitement en extrême urgence, donc lever des doutes comme tu dis il y a intérêt, puis tu parles de se rassurer, n’est-ce pas bien de se rassurer en ayant une conduite la +précise possible pour établir un diagnostic?

    C’est alors que je propose 2 questions

    Qu’est-ce que ça veut dire  » une conduite la +précise possible pour établir un diagnostic?  »

    Qu’est-ce que ça veut-dire  » médicalement justifié  » ?

  112. Medicine Men Dit:

    et j’ajouterai pour être complet, qu’est-ce que ça veut dire  » quelque chose qui pourrait être cardiaque  » ?

  113. Medicine Men Dit:

    Ah! je conjugue mal. Qu’est-ce que ça veut dire  » quelque chose qui peut être cardiaque  » ?

  114. Medicine Men Dit:

    Ah au fait Haribo, je crois qu’il y’a eu confusion, je disais à Léonie que oui le malade/patient/client peut demander à son médecin « est-ce que ça peut me servir? »

  115. cardiologue de brousse Dit:

    un éditorial semi-récent d’une revue de cardio titrait ( de mémoire )  » doit-on interdire le dosage de la troponine en pratique de ville ?  »
    un brun polémique mais trés pertinent
    quand on sait que deux dosages négatifs à six heures d’intervalle sont nécessaires pour affirmer l’absence de nécrose cellulaire myocardique ( mais pas forcemment d’ischémie sous jacente )
    que les dosages biologiques ne sont que le continuum de l’examen clinique, l’ECG et le tutti quanti de l’art médical
    et qu’en ville on voit souvent ( trop souvent ? ) des patients venir 15 jours ou un mois après une douleur rétro sternale pour un ECG avec un malheureux dosage de troponine négatif effectué en ambulatoire ; qui est-ce sensé rassurer ?
    le patient ?
    le médecin ?
    le jour où le patient aura fait tranquilement son infarctus dans l’intervalle, les avocats vont se régaler…

     »mais ! m’sieur le juge, la tropo était négative … »

    si le prescripteur ne connaît pas un minimum les pré-requis indispensables concernant les examens qu’il demande, alors là c’est sur, non seulement ça n’est pas utile mais ça peut même être carrément dangereux.

  116. cardiologue de brousse Dit:

    PS :
    je ne suis pas meilleur qu’un autre, mais à titre professionnel , quand je fais une connerie je préfère qu’on me le dise, ça m’évitera de la refaire…

    à titre personnel, ça c’est une autre histoire…

  117. cardiologue de brousse Dit:

    @HariboDoc : quelques maximes maritimes ( un peu d’air frais )

     »quand y’a un doute, y’a plus de doute ! »
    Olivier de Kersauzon

     »quand une connerie est possible, elle est déjà faite, quand elle est impossible, elle se fera… »
    (attribué à) Eric Tabarly

    bon vents !

  118. Léonie Dit:

    Cardio de Brousse un matelot?

  119. cardiologue de brousse Dit:

    matelotte toi-même !

  120. Léonie Dit:

    Toutes mes excuses mon capitaine! c’est mieux non?

  121. cardiologue de brousse Dit:

    Ben voila ! quand tu veux…

  122. Léonie Dit:

    Capitaine d’un bateau dans la brousse? tu nous mène en bâteau…..

  123. cardiologue de brousse Dit:

    Mais non!, c’est la cerise sur le gateau
    C’est quand tu veux Léonie…
    tu éviteras juste de vomir sur mes bottes, meeeeeeeeeeerci !

  124. Léonie Dit:

    Donc cardio du bord de mer, forcément (j’imaginais les lions, les antilopes, les singes, la jungle…), parce que un étang ou voire une mare à canard, un peu juste non? Donc mer du sud de l’ouest, du nord? La mer je connais, je la vois tous les jours depuis ma naissance et donc jamais vomi à part la gastro et encore, avec un pastis pur dès les premiers symptomes, rectifiée, ça a du bon les remèdes de grand mère parfois.

  125. cardiologue de brousse Dit:

    On a la brousse qu’on peut…
    Désolé de te décevoir,mais n’étant pas Dr Schweitzer, je me contente du boccage picto-charentais, qui est parfois une brousse aussi exotique que l’Africaine pour peu qu’on ait l’oeil curieux; mon domaine maritime s’étend donc de Gatseau aux Glénans, ça laisse de l’eau à courir…
    voila, Léonie tu sais ( presque ) tout
    la bise à ta grand-mère

  126. Léonie Dit:

    Pour la brousse, je plaisantais, quand aux grands mères, j’en n’ai plus,jamais connu, c’était juste l’expression « remède de grand mère », pour dire qu’on peut se passer de l’allopathie dans certains cas. Donc, on peut dire cardio de Bretagne, ça commence aussi par un B. Des fois, je me dis que tous les intervenants sur ce blog viennent de partout mais d’où?. Moi c’est la côte normande, plage de galets (c’est nul), après les plages de sable des iles c’est un gros contraste.

  127. cardiologue de brousse Dit:

    Ha ! à quand la photo de Léonie en deux-piéces léopard, fouettée ( ne t’emballe pas MM ! ) par les embruns, le longs des plages d’Etretat…
    chabadabada
    chabadabada

    PS : picto-charentais c’est plus chabichou que chouchen

  128. cardiologue de brousse Dit:

    Au fait, plutôt Caraïbes ou Océanie tes îles ?

  129. Léonie Dit:

    Caraïbes mes iles, quand aux 2 pièces léopard sur les plage de la côte diéppoise, c’est quand les poules auront des dent(trop froid).

  130. cardiologue de brousse Dit:

    Bien !
    le deux-pièces sera bien plus facile à porter aux raisins clairs…
    pani problem !

  131. Léonie Dit:

    Un connaisseur à ce que je vois, c’est une plage de la Guadeloupe, mon île c’est une voisine : Madinina (Martinique).

  132. cardiologue de brousse Dit:

    j’avais une chance sur deux !

    je boirai donc ce soir un vieux Rhum Guadeloupéen ( Darbousier ) à ta santé…

    ( mais mon gendre guadeloupéen,qui n’est pas chauvin, m’a assuré que les rhums Martiniquais sont parmis les meilleurs )

  133. cardiologue de brousse Dit:

    Medecine men, je crois que j’ai une ouverture !

    ( Putain c’est plus un Blog, c’est Doc’ Meetic…)

    Allez ! Rrrr, reprends les commandes !

    ^!^

  134. Léonie Dit:

    Sans chauvinisme, c’est vrai pour le rhum, surtout le rhum vieux. Merci de boire à ma santé, je boirais aussi à la tienne.

  135. Léonie Dit:

    T’a raison cardio B, reprenons notre sérieux. Où donc a tu vu une ouverture? en voilà une idée. On Causait en tout bien tout honneur. Sur ce, bonne nuit, sans rancune.

  136. Léonie Dit:

    @Rrr
    Sérieusement ça fait vraiment meetic toute cette petite conversation, peux tu enlever tout qui sort du contexte du post, cardio broussailleux et moi avons un peu beaucoup pollué grave ton blog, mes excuses, va falloir que je me modère.
    Merci et bises.

  137. Anonyme Dit:

    Vous êtes mignons tous les deux :)

  138. Léonie Dit:

    Mignons? surtout cardio de brousse marin pêcheur d’eau douce. Si je saute du coq à l’âne, C = consultation généraliste avec petit ensemble slip soutif première communiante obligatoire mesdames, mais Cs = consultation spécialiste, avec ensemble léopard pour cardio de brousse, il aime apparemment…. Scuse j’ai pas pu résister.

  139. cardiologue de brousse Dit:

    Décidément, MM a toujours raison :
     »…Léonie, elle aime bien tout ce qui est sexuel… »

  140. Anonyme Dit:

    mon cher CDB :D !!!

  141. Medicine Men Dit:

    mon cher CDB :D !!!

  142. Léonie Dit:

    Ah !! regardez moi ces saintes nitouches!!! bon soyons sérieux, reprenons les affaires courantes.

  143. Medicine Men Dit:

    http://www.stethonet.org/news/blues.php?cat3=4244

  144. cardiologue de brousse Dit:

    mis dans les favoris  »illico »
    merci de l’info

  145. Medicine Men Dit:

    :)

  146. Docteur T Dit:

    Merci à medicine men pour ce blog donné en lien.
    Superbe.
    Aussi.

  147. Anonyme Dit:

    :)

  148. mbs Dit:

    la forme est sympa quoique prétentieuse , le fond est inégal. Sur le Capi,c’est idiot; non?
    mais merci MM pour ce lien

  149. Léonie Dit:

    @mbs
    Le capi : contrat d’amélioration des pratiques individuelles. Ca sous entend donc que les médecins qui signeront ce contrat devront atteindre des objectifs fixés pour obtenir une petite « récompense ». N’est pas un moyen de perdre toute liberté d’action et de prescription?. C’est la mode déjà dans pas mal d’entreprises de refiler une récompense pour obliger d’atteindre un objectif qui bien souvent n’est pas atteignable pour maintes raisons. En suppossant que ce capi n’atteigne pas les résultats escomptés en matière d’économie sur la santé, que va t-il se passer?

  150. dobo Dit:

    j’adore…surtout la note sur mr et mme boutargue…et ta réflexion: ne pas lui dire de se barrer,rester pro.
    je suis MG installée et j’aime bien ta façon d’exercer; tu as une plume exceptionnelle; c’est un pur bonheur de te lire; à quand le bouquin?

  151. Pasteque Dit:

    Elle en veut encore, Mme Bango, de son Mediator maintenant ?

Répondre