Edit de genre avril 2012 : C’est fini, les dédicaces.
Merci à tous, ça a été un plaisir. En vrai.

 

Message de nouvelles nouvelles.

- A priori, tous les livres demandés ont été faits et envoyés, ou seront envoyés sous peu pour la 2ème fournée.

- La troisième fournée commence avec les mails reçus à partir d’aujourd’hui 22/11/2011 (dont Catherine Z tient la tête de liste).
Si votre demande a été faite avant, vous avez déjà dû recevoir soit les livres / soit un mail vous informant de d’où que ça en était.

- Encore pas d’idée pour la date de livraison de la troisième fournée, ça dépendra du nombre de demandes et de la SNCF principalement.

- Si vous êtes Catherine P de Bordeaux, et si vous avez envoyé un chèque daté du 24/10/11 : bin j’ai pas reçu de mail de commande, donc je suis bien en peine pour vous faire votre dédicace. Et comme j’ai pas votre mail, bin me vlà propre pour vous prévenir.
Donc, Catherine P, il faut me renvoyer un mail. Sinon je vous mettrai dans la troisième fournée, avec une dédicace forcément un peu impersonnelle et à votre nom à vous, en croisant les doigts pour que le livre soit bien pour vous.

- Pour les Edédicaces, j’ai du retard aussi, que j’espère bien rattraper le week-end prochain.

- Si vous n’êtes ni Catherine P, ni concerné par tout ça, je suis bien désolée de vous avoir fait perdre 5 minutes (mais allez lire quand même le « oh sinon » à la fin).

- N’hésitez pas à me contacter (ou la librairie) si vous auriez dû recevoir un truc et que vous n’avez rien reçu.

- De grands mercis à tous ceux qui m’ont envoyé des photos de « Là où est mon Jaddo » (© Boulet), ou des messages, ou des articles, enfin tout ça. Je les range avec amour sur mon disque dur dans la case qui va bien.

Voilà voilà.
Oh et PS pour les gens qui ne sont même pas sur Twitter : c’est pas pour dire, mais je suis Docteur.
Avec une majuscule et tout. Maintenant, on me vouvoie s’il vous plaît.

 

Et sinon :

- Maître Mô a fait un livre aussi, qui raconte des histoires de pas-médecin mais d’avocat, qui sont vraiment chouettes à lire et qui seront du plus bel effet au bas de votre sapin de Noël.
- Hélène Bénardeau a fait un livre aussi (ça fait longtemps), et accessoirement se fâche, à raison (et ça fait moins longtemps), ici.
- Deux très grands amis twitteraux ont (enfin) commencé leurs blogs respectifs : DrStéphane et DocAste. Il faut aller lire et voir.

Voilà voilà final.

Organisation des dédicaces

11 octobre, 2011

Voilà des nouvelles de librairie-copine.
Pour le moment, même si le projet se précise, je n’ai pas encore tous les détails, mais c’est bien parti pour qu’on réussisse à organiser un vrai quelque chose.
Ça va être un peu militaire côté organisation, mais je vois mal comment faire plus simple.

Donc.

La librairie-copine :
Librairie L’oeil écoute
77 bd du montparnasse 75006 Paris

Plusieurs possibilités, mais un interlocuteur unique : ma pomme.
C’est moi qui centraliserai les demandes par mail, et uniquement par mail : jaddo point fr arobase gmail point com.
Vous allez voir que tout ça nécessite une grosse dose de confiance, puisque les livres seront pour la plupart dédicacés avant le paiement, histoire de vous simplifier la vie. Donc bon, ce serait sympa de pas passer des commandes dans le vent.

 

1) Sur place, pour les parisiens :
- Vous passez commande à moi, par mail, dès maintenant.
- Mettez impérativement dans le titre Dédicace Paris, histoire que je puisse faire des jolies cases bien rangées.
Donnez moi au moins le nom pour la dédicace, hein. (et puis précisez moi un peu les choses, si c’est pour vous, pour votre mère, et tout ce que vous voudrez)
Précisez que vous êtes sur Paris et que vous irez chercher le livre avec vos jambes.
Si vous savez la date de votre passage, glissez la moi, ça peut toujours servir.
- Vous vous pointez à la librairie à partir du jour dit, (je vous préviendrai par mail quand c’est prêt), vous donnez votre nom et des sous, on vous donne votre livre, et hop.
- La première fournée (grosso modo, pour les commandes reçues entre le 13 et le 16) est prête, les concernés ont dû recevoir un mail. Impossible de vous dire pour le moment quand sera la deuxième fournée pour les commandes reçues depuis.

 

2) Pas sur place, pour les provinciaux pas pressés :
- Vous passez commande à moi, par mail, dès maintenant.
- Mettez impérativement dans votre titre Dédicace Province, histoire que je puisse faire des jolies cases bien rangées.
Donnez moi au moins le nom pour la dédicace, hein. (et puis précisez moi un peu les choses, si c’est pour vous, pour votre mère, et tout ce que vous voudrez)
Donnez moi vos coordonnées postales. (ou « des » coordonnées postales si vous êtes anonyme et tenez à le rester, genre « Pour Babar, aux bons soins de mon pote Jean Marcel… »)
Comme le post a été édité trente fois, précisez moi aussi que vous avez tout bien compris, que je sache où vous en êtes des explications.
- On vous enverra le livre après réception à la librairie du paiement incluant les frais de port.

> Chèque (oui, uniquement, désolée) envoyé à la librairie, à son ordre
> (Les frais de port sont de 5,60 pour 1 / 6,95 pour 2 et 3 / 7,95 pour 4 et 5), donc, au total et en tout :
1 livre = chèque de 20,5 €
2 livres = 36,75 €
3 livres = 51,65 €
4 livres = 67,55 €
5 livres = 82,45 €
> Rajoutez un petit mot pour expliquer blabla que vous voulez le livre (et combien), en redonnant l’adresse de livraison histoire qu’on ne se plante pas de commande.

- Attendez.
Du coup, il faudra attendre 1) que votre paiement soit reçu 2) que je passe à Paris pour une fournée 3) qu’on envoie les livres.
Ça prendra sans doutes un peu de temps, à vue de pif je miserais sur 2 à 3 semaines après réception du paiement, au moins au début.

 

 

3) Pas sur place, pour les provinciaux pressés :
- Vous passez commande à moi, par mail, quand vous le sentez.
- Mettez impérativement dans votre titre EDédicace, histoire que je puisse faire des jolies cases bien rangées.
- Je scanne, je maile, vous coupez amoureusement avec des ciseaux, vous collez avec de la colle.

Donc, les zones d’ombre restantes :
- les délais pour tout ça. Qui vont dépendre en partie du nombre de demandes que je ne peux pas deviner à l’avance, donc on fera au mieux au plus vite.
J’éditerai le post à mesure des nouvelles précisions, et roulez jeunesse.

Alors des nouvelles en vrac, pour répondre aux questions posées ici ou là :

- Dieu comme c’est bon de pas réfléchir trois plombes à la première phrase d’un post, parce que hop, on s’en fout, ici c’est l’espace caché où qu’on cause comme on veut.

- Sortie le 13 octobre, donc, vraiment il semblerait.
Avec me dit-on dans l’oreillette une livraison Amazon pour le dix-huit.

- Non, il n’y aura pas d’inédits. Ce seront les textes du blog, à peine retouchés par moments, un millipoil mieux (j’espère).
Il n’en reste pas moins que si si, il faut l’acheter, pour les excellentes raisons suivantes :

  • La préface
  • Les dessins de Boulet
  • Les remerciements
  • Le millipoil mieux
  • C’est vachement un plus chouette cadeau qu’une URL sur un bout de papier
  • C’est vachement plus pratique à lire aux toilettes

- Pour les non-parisiens, j’envisage d’organiser des e-dédicaces à base de mails, de scanner, de re-mails, d’imprimantes et de colle. C’est pas archi glamour, je sais, mais c’est pas tellement pire que les dédicaces cachées dans la cave.

- Un énorme merci à tous les encouragements / aides / conseils reçus sur Twitter ou ici ou par mail. Vous êtes décidément précieux.

 

Voilà où on en est pour le moment, donc.
Pour ceux qui n’ont rien suivi, ça va faire beaucoup de nouvelles d’un coup. Enfin j’imagine, vu que même pour moi qui ai tout suivi, ça fait beaucoup de nouvelles d’un coup.

Guy me chouchoute.
L’équipe du Fleuve Noir aussi. Même que je suis quand la page n’est pas cassée :D
Avec mon nom et tout : Jaddo JADDO.
Boulet m’a fait une couv. (excusez du peu)
Monsieur Winckler m’a fait une préface. (qui déchire)(excusez du peu)

Le livre sort le 06 octobre si tout se passe comme prévu. (Ou têt le 13, parce que maintenant que la page est réparée, c’est marqué 13)

On a peut-être trouvé un moyen tordu pour organiser quand même des dédicaces, parce que des dédicaces anonymes, figurez-vous que c’est un concept un peu inhabituel.
Pour le moment, ça devrait se faire à Paris (oui je sais, y en a que pour Paris, tout ça. Mais bon si on doit organiser ça à un seul endroit, avouez que c’est quand même une proposition qui se tient), avec le concours d’une librairie-copine-à-Éditeurs.
Vous commandez/achetez le bouquin là bas, vous mettez un ptit mot pour dire qui vous êtes, et vous revenez X jours après récupérer le bouquin dédicacé. Bien sûr c’est un peu moins sexy qu’une vrai séance de dédicaces avec de vraies rencontres (autant vous dire que j’aurais aimé), mais je me dis que c’est quand même mieux que rien.
Je ne sais bien sûr pas encore où ni quand ni comment, ni même si on va pouvoir le faire vraiment ou pas. J’en parle dès maintenant pour éviter que des Parisiens pré-commandent le bouquin genre sur Amazon (même si en soit c’est une idée géniale) sans savoir alors qu’ils auraient préféré le coup de la dédicace.

Voilà. Hop.
Je pense qu’il est inutile de vous décrire l’état de Ginette quand elle entend ma bouche faire des phrases avec « mon livre » dedans.
Ou « mon éditeur » ou « mon attachée de presse ». « Je peux pas, j’ai rendez-vous avec mon attachée de presse« . AHAHAHAHAHAH.

 

 

Bon. Hop.

7 août, 2011

Voilà, hop.

Je me suis rendue compte que je parlais beaucoup de mon livre sur Twitter, avec des points d’exclamation, des <3 et des smileys niais de partout de préférence.
Je me suis dit que pour tous ceux qui me lisent ici et pas là bas, et qui ont peut-être envie d’avoir des nouvelles, c’était pas super sympa.

Et puis comme je n’ai pas envie de polluer le blog avec ces histoires-là, j’ai bidouillé un truc à base de catégorie masquée.
Ces articles n’apparaîtront pas dans le flux du blog traditionnel, mais ils seront accessibles par le bandeau de droite, en cliquant sur le lien judicieusement nommé « C’est là que je parle de mon livre ». Bon, et puis aussi dans la catégorie « Livre » de la catégorie « Catégorie » et dans les archives, mais ça c’est uniquement parce que je n’ai pas réussi à faire autrement.

Ça me permettra de donner des nouvelles plus régulières, sans me sentir obligée de faire un post beau et long et drôle et bien écrit, pour ceux que ça intéresse et sans saouler ceux que ça n’intéresse pas.
Et puis de me faire plein de pub avec des liens de partout sans qu’on m’accuse d’avoir transformé mon blog en panneau publicitaire orgasmique relou.

Voilà voilà.
Et pour ceux qui ont raté le début, l’histoire comme là : Spoiler.