Chaîne en or qui brille

10 octobre, 2007

20 ans. Externat. Mi-temps en traumatologie.

Lundi : l’interne, devant le programme opératoire, pour la huitième fois ce mois-ci : « Aaaaaaah, ce matin, je fais la Moore avec toi. Mouahahahha »
Mardi : l’infirmier : « Huhuhu, dis, pour quoi c’est faire, le piercing sur la langue ? »
Merdredi : l’interne : « Mais t’as un soutif, là ? »
Jeudi, sortie de garde : le chef de clinique : « Mmmm tu as l’air sauvage quand tu n’as pas dormi. Tu dois être belle après l’amour »
Vendredi : l’interne : « Je suppose qu’on t’a déjà dit que tu avais une bouche à pipes ? »
Samedi : Rien. Du tout. Vacances.

Et le pire, le pire, c’est qu’une petite voix au fond de moi se demande, mal à l’aise, si j’ai fait quelque chose de mal.

4 Réponses à “Chaîne en or qui brille”

  1. maduixa Dit:

    toi aussi ? (désolée pour le tutoiement, je suppose qu’ Internet le facilite)…
    oh merci pour m’accompagner dans ces moments de solitude…
    mais pourquoi les médecins/chirurgiens/infirmiers/tous… ont l’air de ces lapins en cage ?!!
    … l’un des grands mystères de la vie…

  2. Tam Dit:

    voila pourquoi (pas seulement…) j’ai détesté l’orthopédie ^^

  3. toi, moi Dit:

    toute ces manières pour se justifier de se tutoyer ou pas sur internet !!

    cessez de chier des pendules

    Maduixa rien qui s’adresse strictement à toi dans cette remarque, ne le prends pas mal

    Avec tout l’estime que j’ai pour Rrr je sais que jusque là elle écrit régulièrement qu’elle préfère vouvoyer

    M’enfin ça va … décoincez !!

  4. Bernard Dit:

    Les orthos sont vraiment des délicats, de vrais chirurgiens seraient plus crus.
    BC

Répondre