Nougat et tartinettes

13 octobre, 2009

Âmes aguerries et vomisseurs de bons sentiments s’abstenir, je vais faire un post à l’eau de rose et l’assumer.
Ça va dégouliner de guimauve et de barbes à papa. A ceux qui supporteraient mal les barbes à papa à lire, j’ai d’autres suggestions d’utilisation moins romantiques mais passablement rigolotes pour donner le change.
Mais j’en ai un peu marre de vous raconter mes foirades et mes échecs.
Bien sûr, c’est plus facile de parler de mes doutes. C’est plus culotté, c’est plus blockbuster, c’est plus sensationnaliste.
Alors que mes fiertés, mes petits bonbons glanés à droite à gauche, c’est moins spectaculaire. Parce que c’est plus démago, déjà, et parce que c’est plus discret. Je ne contiens pas des hémorragies en clampant des aortes à mains nues avec les dents, alors ça en jette moins qu’un bon gros aveu de mauvaiseté.
Mais quand même, ça compte.

Avant-hier, j’ai reçu Emma, 18 mois, toutes ses dents et surtout tous ses pieds, qu’elle me balançait gaiement à la figure dès que j’étais dans le périmètre le permettant. La mère s’excusait : « C’est tout le temps comme ça, depuis sa bronchiolite, même le Docteur Cerise n’arrive plus à l’approcher ».
Une furie. Je ne suis pas mauvaise pour amadouer les gamins, mais celle-là était enragée que Chucky à côté c’était Princesse Sarah.
Il était 15 heures et j’avais une seule personne dans ma salle d’attente. J’ai remonté mes manches et j’y suis allée.
A 15h40, elle penchait la tête vers la gauche pour me laisser voir son tympan droit dans un calme Baudelairien.
A 15h42, elle mettait elle-même le bâton dans la bouche la plus grande ouverte du monde.

Il y a deux semaines, j’ai revu ma mauvaise patiente de 19 heures.
Parce que la fois dernière, quand même, à la fin de ma consultation j’avais eu le temps de me dire dans ma tête tout ce que je vous ai dit dans mon post plus tard. Je lui avais dit que j’étais désolée, mais qu’elle méritait que je prenne plus de temps avec elle parce que son cas était compliqué, et qu’il fallait qu’elle prenne rendez-vous, et qu’elle ne pouvait pas débarquer comme ça à 19h si on voulait faire du bon travail. Elle m’avait fixé de ses yeux hagards et elle avait bavouillé un vague mot.
Et contre toute attente, elle a pris rendez-vous le vendredi suivant.
Contre toute attente encore, elle est arrivée presque à l’heure. Sept minutes de retard, mais comme j’avais bloqué 2 rendez-vous pour avoir le temps, ça n’a pas été trop pénalisant.
Je lui ai dit « Merci d’avoir pris rendez-vous ».
Elle a dit « C’est moi qui vous remercie ».
Et on a fait du bon travail.
Je pense qu’elle a un cancer et que son fils lui cogne toujours dessus, mais cette fois on a avancé.

Avant-hier, j’ai reçu la mère de M. Paty, que je n’avais plus revu depuis plusieurs mois.
M. Paty était venu dans le cabinet du Docteur Cerise parce qu’il n’en pouvait plus d’avoir mal au ventre depuis des années. Il m’avait raconté son désespoir grandissant devant les examens toujours normaux, les médecins de plus en plus indifférents et sa révolte contre tous ceux qui lui répétaient qu’il n’avait rien et tous les médicaments qui ne marchaient pas. Le dernier médecin, aux urgences, lui avait collé du Xanax qu’il n’arrivait plus à arrêter.
J’avais décidé que lui, ce serait mon premier colopathe à moi. Ça s’y prêtait pour la première fois de mes remplacements : un nouveau patient, une première prise de contact. Pas un à-moitié déjà suivi par un autre qui me voyait parce que cette fois il n’avait pas pu faire autrement que venir un vendredi. Un vrai patient à moi que je pouvais m’approprier et avec qui je pouvais commencer un partenariat.
Je l’avais revu souvent au début, parce que je le faisais revenir. Une ou deux fois par mois. On a causé. On a causé plein. Au troisième rendez-vous, il avait accepté l’idée qu’on ne ferait pas plus d’examens complémentaires. Au quatrième, il avait un peu moins mal au ventre et il avait réussi à diminuer le Xanax. Au cinquième, il avait encore un peu moins mal au ventre, mais le Xanax ne diminuait plus. Au sixième, statu quo.
Et puis il n’était plus venu.
Je m’étais dit ce que je me suis souvent dit : « Tu es trop enthousiaste, tu t’impliques trop. Alors quand ça commence à foirer, les gens ne viennent plus parce qu’ils ne veulent pas te décevoir. Ils ont échoué à guérir et ils ne veulent pas t’imposer ça. A trop en faire tu as perdu le lien. »
Je m’étais dit qu’il avait rechuté et qu’il était parti tenter sa chance ailleurs, avec un médecin moins culpabilisant de bonne volonté.
Et avant-hier, donc, j’ai vu la mère de M. Paty, qui m’amenait sa fille. A M. Paty. La petite-fille de la mère, donc. Bref.
Je n’ai pas fait le lien, et j’ai fait la consultation de la gamine.
Sur le pas de la porte, en me serrant la main, Mme Paty a marqué un arrêt.
« Vous avez fait beaucoup de bien à mon fils », elle a dit.
Elle a dit : « Il attendait ça depuis longtemps. »
En fait, M. Paty ne venait plus parce qu’il est guéri. Il a arrêté le Xanax, et quand il a mal au ventre, il se concentre pour que ça passe et ça passe. Des fois, il prend quand même un Carbosymag, mais pas souvent.
Et putain, j’ai fait ça avec ma bouche et les mots qui en sont sortis. Sans médicaments, sans examens, sans spécialiste. Ma bouche et mes oreilles.
Ça ne m’était pas venu à l’esprit que peut-être il ne venait plus parce que tout allait bien.

Régis et l’infanrix

9 octobre, 2009

Courrier des lecteurs.

Cher Régis,

Tu as été bien étourdi. Même si tu as eu 23 patients sur l’après-midi, même si tu étais fatigué d’écrire « C’est pas la grippe » sur un bon tiers des dossiers que tu as ouverts ce jour-là, ce n’est pas une excuse :  il FAUT mélanger la poudre avec l’eau dans la piqûre avant d’injecter un Infanrix Quinta.
Je te félicite néanmoins d’avoir su résister à la première tentation qui t’es venue devant le petit flacon encore rempli de poudre de le mettre rapidement à la poubelle en sifflotant Le pont de la rivère Kwai. Tu t’es jeté à l’eau, tu as dit à la mère : « Il y a un problème » et tu as bien fait.
Bien sûr, c’est embêtant que tu n’aies su répondre à aucune de ses questions après, et je comprends que tu te sois senti bien abandonné du Dieu Google en ne trouvant aucune réponse pertinente aux recherches « Infanrix non reconstitué » et « Erreur injection Infanrix » que tu as fébrilement pianotées sur ton ordinateur en essayant de faire semblant de garder une conversation normale sur un ton professionnel.
Mais tu as bien fait de te tourner vers moi et je vais aujourd’hui m’efforcer de répondre à tes questions.

- Non, tu n’as pas injecté au petit un soluté mortel en l’absence de reconstitution, et non, sa cuisse ne va pas se transformer en amas de chair gangrénée et putréfiée sous 48h. Je sais bien que c’est ce que tu as lu dans le regard de la mère, mais ça ne va pas arriver.
- En fait, mon petit Régis, tu as ré-inventé l’Infanrix tétra. Figure-toi que dans la poudre, il n’y a que l’Haemophilus, alors que dans l’eau de la piqûre, il y a tout le reste. C’est comme si tu avais injecté un diphtérie-tétanos-coqueluche-polio, donc. Tu vois, 4 vaccins réussis sur 5, ce n’est pas si mal !
- A ce stade de cette instructive lecture, tu dois te demander comment rattraper les choses. Et bien j’ai une bonne nouvelle : le vaccin monovalent pour l’Haemophilus existe ! Je sais, c’est une surprise, tu n’as bien sûr jamais eu l’occasion de le croiser et tu te demandes pourquoi diable il existe alors que le vaccin monovalent pour la coqueluche toujours pas. Mais la vie est ainsi faite, et recèle parfois d’heureuses coïncidences.
Il s’appelle Act-Hib et tu vas pouvoir le faire au petit d’ici 2 ou 3 jours.
- Oui, Régis, tu peux le faire sur le même site d’injection que le reste du vaccin, ce n’est pas un problème, la dame de la pharmacovigilance de Glaxo est formelle. Elle m’a d’ailleurs gentiment demandé de te dire que tu n’étais pas le premier à qui cette mésaventure arrivait. Qui sait même si ce n’est pas pour les petits distraits comme toi que l’Act-Hib a été spécialement prévu.
- Un conseil d’amie : si par miracle la dame n’a pas déjà changé de médecin traitant, n’oublie pas de faire l’injection de rattrapage en Acte Gratuit. Le petit va quand même se cogner 3 piqûres douloureuses au lieu de 2 et se mettre à pleurer dès qu’il franchira le seuil de ta salle d’attente pour les années à venir, tu leur dois bien ça.
- Non, Régis, le vidal n’ayant pas encore de rubrique phonétique, je ne sais pas si tu dois demander au pharmacien de commander du Act-hache-hi-bé ou du Actib. Tu n’as qu’à lui faxer l’ordonnance en sifflotant Le pont de la rivière Kwai.

J’espère que cette réponse t’a aidé, sois plus vigilant les prochaines fois !
La semaine prochaine, nous aiderons Régis à ne pas demander à ses patients qui préparent un voyage à Cuba dans quel pays c’est déjà.

Allez, parce que j’aime pas bien que le premier post qu’on lise en arrivant ici soit le suivant, parce que Lala l’a gentiment demandé il y a déjà plusieurs mois, parce que ça s’accumule, et que du coup, je vous préviens, c’est long :

Catégorie « Ils sont venus me faire coucou gentiment », et c’est bien naturel que je réponde :

- ah mais oui mais non non non salu jaddo
Salut :) Lithotypographie lithotypographie lithotypographie !!
- jaddo t’es là?
Bin non, pas trop, non…
- google c’est le mail de jaddo
J’avoue…
- jaddo a dressé mon ours
Oh.
- jaddo petit coucou d’une fidèle pas dresseuse d’ours mais interne de santé pub
Coucou !
- jaddo je veux etre dans les stats et j ai retenu la date de mes règles!
C’est fait ! Et c’est bien, bravo. Vraiment.
- amoureux de jaddo est trop fort
Oui, je sais :)

- jaddo, j’adore.
Coucou ! Merci !
-jaddo c’est la plus belle
Coucou ! Merci !
- spéciale dédicace à la dresseuse d’ours!
Coucou ! Merci !
- jaddo, une des meilleurs médecins blogueuse de la toile
Coucou ! Merci !
- jaddo fait des choses pas nettes avec les ours
Coucou ! Toi-même.
- jaddo rrr fumer ça fait tomber les couettes
Coucou ! Toi-même.
- faire tourner jaddo dans un film porno avec des infirmières
Coucou ! Toi-même.
- arretez de delirer jaddo
Oui, ok, oui, je veux bien.

Catégorie « Ils sont venus me faire coucou », et ils inventent la drague via recherche Google :

Sous catégorie « Trop mignon » :
- j’aurais vraiment (d’ours) grand plaisir à (ours) boire un café avec vours
- juste (ours) comme ça (ours) juste une fois, pour (ours) un café-couettes

Sous catégorie « Moyen mignon » :
- je fantasme sur les couettes de jaddo
- site:jaddo.fr jaddo je t’aime, fais moi des enfants. maintenant.

Catégorie « Ils sont venus me faire coucou », et ils se posent de drôles de questions :

- tu pars où en vacances cet été jaddo ?
Je sais pas.
-jaddo a t-elle vraiment des couettes
Ca dépend des fois.
- qui est jaddo
C’est moi.
- qui est le docteur rrr juste avant dresseuse d’ours
Bin c’est moi. Vous avez de drôles de questions.
- avis consommateurs sur jaddo
Je veux bien des retours.

Catégorie « Les ours,  on sait toujours pas combien il en reste dans le monde, et maintenant on se pose d’autres drôles de questions. »

- probleme d’ours malade perd ses poils docteur d’ours
- probleme d’ours malade qui a un oeil jaddo
- pour rassemblé les bras des ours
- les histoires d’ours finissent mal en général
Elles aussi, hélas.
- coment dessiner une tete d’ours gratuit
-combien reste t il d’ours dans mon bol ?

Catégorie « En médecine aussi on se pose des drôles de questions » :

- prise tension arterielle le brassard serre parfois plus que d’habitude
Voilà qui est diablement intrigant. Ce doit être un complot.
-mon labo prend 2 fois plus sang que mon ancien labo
Quand je vous le disais. Complot !
- j’ai accoucher à lariboisiére et j’ai pas payé qui à payé pour moi
Complot, complot, complot !
- comment faire croire au docteur que l’on allaite
Des complots partout.

- obligation du médecin généraliste de se déranger si j’appelle en fin de consultation
Manquerait plus que ça.
- comment appelle ton un docteur pour les verrous sur tulle
Un verrous-sur-tullologue. Mais c’est comme oto-rhino-laryngologiste, personne ne dit ça, c’est trop long. On dit « Docteur, il me faudrait un papier pour aller voir mon tullo. »
- taille d’une fille apres les regles
Ca dépend de la quantité de sang qu’elle a perdu.
- doit je faire la priere j ai mes regle depui 9jours
Attention tu vas devenir toute petite !

- les cordonnier de medecin qui font methode pour choisir le sexe de bebe
Une méthode bête comme ses pieds ?
- comment obtenir un compte rendu d’hispotalisation
Avec les cordonniers de l’hôpital.
- comment faire pour regarder motus
Suffit de se faire hispotaliser.

- qui sont les gens qui ne peut pas apprendre les antibiotique
Moi !!
- opérations d’un bébé de 9 moi d’un air de yeux
Ca sent les herbes, et vraiment, je ne trouve pas, et je suis vraiment curieuse de savoir. Si quelqu’un a une idée…
- comment regler un probleme d’erection avec du sel?
Essayez + citron + téquila

- peut-on etre enceinte a partir d’un pinceau
Le plus souvent, c’est pas comme ça qu’on le fait.
- quand prevoir une grossesse apres une amygdalectomie
Le plus souvent, c’est pas par là qu’on le fait.

Catégorie « Je dépose des questions sur l’autel de Dieu-Google, je mets des bougies autour du PC et j’attends une réponse » :

- comment ce dit le rhinocéros déshydrater en anglais?
Dehydrated rhinoceros ?
- c dangereux 1 petit grain de beauté c normal qui pent ??
Les enceintes vibrent, l’écran devient sombre, la voix sourde de Google résonne…
- si j ai fini 6 secondaire apres c’est quel classe
- lentille dieu du travail je merite nettoie ta merde?
Même Google n’a pas compris la question.

- que veut dire peu probable
Mmm. Ca veut dire « peu probable ». Je ne vois pas quoi te dire d’autre.
- mon amour méme t’il vrément
Je sais pas mais tu mérites pas.
- c pa grave ma belle ben j’espere ke t’as bien terminé l’examen
Ok on lui transmettra.
- femme attachee disant mmmmmm
Voilà enfin une recherche précise. Les femmes attachées disant « mmmmmm ». Pas « Mmm » ni « Hmmm », attention.

Catégorie « Ca va mieux en le disant » :

- les femmes enceintes font chier
- la beuh c est pour les geeks
- j’ai couché avec mon chef de service
- oups j’ai baisé la femme de menage
(J’ai glissé)
- dupagne coup de pied au cul

Catégorie « Gneu ? » :

- dresseuse a macaron moins cher
Par là.
- la case du cas n’est pas couché
Nous non plus.
- les nouvelles tendances en soins intensifs aux externes et oui
Et oui !
- merci pour votre attention mai moi je demande rien juste une simple amitie
Ok.
- il est tombé, ceci dit savon
Mmm…

- en voyant comme im a collé ici et votre collé là a juste cru que je dirais bonjour dans le français cette fois et vous verrais quand je rentre
Okaaaaaaay…
- attise tes desirs pour 15 euros le quart d’heure + vis ma vis
Visse ma vis ? Petit coquin, va.
- une femme qui n’est pas emmerdante c’est comme si elle avait un beau cul brassens
Mmm. Je crois que t’as pas tout compris la chanson. Je te la remets, écoute attentivement, et jusqu’au bout. Cette vidéo c’est du bonheur en barre.

Et zut, elle est cassée ma vidéo. Bon, sinon elle est là.