Les petits ruisseaux

29 avril, 2008

Les petits ruisseaux font les grandes rivières.
Une phrase de ma grand-mère.
Qu’elle me disait souvent, quand je laissais la lumière de la chambre allumée ou que je laissais couler l’eau en me brossant les dents.

Je n’arrive pas à entendre « trou de la sécu » sans penser aux petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Je vous livre donc quelques ruisseaux, comme ça, au fil de l’eau. En écartant volontairement tous les ruisseaux fruits d’erreurs individuelles, de médecins mal formés ou trop déformés par la frousse du grand torrent procédurier.

- A l’hôpital, quand vous arrivez, on fait un « bilan d’entrée ». Même si c’est une anomalie d’un « bilan en externe » qui a motivé votre hospitalisation. On a fait un bilan biologique en ville, dans un petit laboratoire ridicule qui fait probablement marcher ses machines à grands coups de hamsters qui tournent dans des petites roues au sous-sol. Le bilan était anormal, on a demandé votre hospitalisation, et on refait le bilan dans le gros beau laboratoire qui brille de l’hôpital. Même 12h après. On ne se méfie jamais assez des hamsters.

- Quand j’étais externe, et qu’il fallait opérer un patient, on lui demandait sa carte de groupe sanguin. Souvent, il en avait une. Du coup, on savait ce qu’il fallait commander comme sang au cas où il ait besoin d’une transfusion.
Et puis, quand j’ai été interne, la mode est arrivée des labos qui veulent leur propre groupe et leur propre rhésus. Si on fournit une carte de groupe du labo de l’hôpital, ça va. Si c’est une carte ancienne, d’un autre hôpital, d’un autre hamster, d’une autre ville, on ne veut pas prendre le risque de transfuser avec ça et on réclame son propre joli petit groupe.
Si vous avez une carte de groupe soigneusement rangée dans votre porte-feuille parce qu’on vous a dit dans des temps lointains de la garder à vie, vous pouvez la jeter et économiser de la place pour votre carte d’adhésion à la FNAC.

- Quand vous donnez votre sang, on fait des tas d’examens dessus. Le groupe, le rhésus, les sérologies du sida et des hépatites, entre autres. Mais ce n’est pas officiel. Question de hamsters. Ca ne vaut pas pour une vraie carte de groupe. Il faut la refaire.
Et les sérologies, il faut les refaire aussi. On ne mélange pas les torchons du don du sang avec les jolies serviettes de l’hôpital.

- A l’hôpital, si vous voulez un ionogramme, vous écrivez « iono » sur le bon de prescription. L’infirmière coche « iono » sur le bon de laboratoire.
« Iono » qui inclut également « ASAT, ALAT, bilirubine totale, bilirubine directe, PAL, réserve alcaline, glycémie, CRP, urée, créat, lipases, amylases, gamma GT, magnésium » sur le bon du labo.
De la même façon, si vous demandez une TSH, vous aurez en prime la T3L et la T4L qui ne servent à rien dans ce cas-là, que vous n’avez pas demandées et dont vous n’avez rien à faire. Parfois, vous écoperez en prime d’un FSH et d’un LH, comme ça, pouf. Parce que « TSH » correspond au code  »HDIZS » sur le bon de labo, qui comprend tous les autres dosages.
Et je passe sur les risques médicaux qui déferlent quand vous tombez sur une anomalie anecdotique d’un bilan injustifié.

- A l’hôpital, si on est vendredi 14h quand le médecin demande un examen, vous aurez votre examen lundi matin, au mieux. Et vous resterez hospitalisé vendredi, samedi et dimanche, pour regarder motus à la télé et pour manger des brocolis sans sel, pour attendre lundi, à 9 238 839 201 francs la journée d’hospitalisation.

- Si vous êtes hospitalisé en réanimation dans les suites d’une opération, et qu’aucune place ne se libère en service d’hospitalisation traditionnelle, parce qu’on est vendredi et que tous les patients doivent avoir un examen lundi matin, vous resterez hospitalisé en réanimation à dix fois plus cher la chambre en attendant lundi.

- Si vous avez une jambe cassée, on vous commandera une ambulance pour rentrer chez vous. Parce que les taxis ne veulent pas se déplacer et parce que les VSL n’existent pas.

Et dans les cascades de ruisseaux, je me noie.

12 Réponses à “Les petits ruisseaux”

  1. Hérisson Dit:

    MDR!! C’est tellement vrai… Surtout pour les bilans d’entrée! Et pour motus que tout le monde regarde dans tous les hôpitaux de France et de Navarre (mais ça en soit ça coûte rien puisque les patients payent leur télé)

  2. benead Dit:

    Partout pareil a ce que je vois!

    Bon par contre pour le cout de la journée d’hospit, j’espère au moins qu’a ce prix là, y a un hammam et des charmantes masseuses (non pas les IDE, j’ai dit « charmantes » lol)

    Benead -IDE-

  3. Tom Rakewell Dit:

    Pendant ma formation de sauveteur secouriste du travail, le gentil monsieur de la Croix-Rouge nous a expliqué qu’on contrôlait systématiquement le groupe sanguin à l’arrivée aux urgences, et donc que du coup la fameuse carte ne servait à rien en cas d’accident. A vous lire, en cas d’hospitalisation non plus.

    Idem, quand on donne son sang (la 2e fois), on vous file une carte « donneur » dont on précise bien qu’elle ne sert à rien dans le sens « receveur ». Apparemment dans le sens « donneur » non plus apparemment puisqu’on ne contrôle pas l’identité des gens. Du coup, à quoi servent ces foutues cartes ? C’est un genre de diplôme « j’ai été bien sage et je n’ai pas mordu la madame qui fait la piqûre » ?

  4. Rrr Dit:

    Apparemment dans le sens “donneur” non plus apparemment puisqu’on ne contrôle pas l’identité des gens. Du coup, à quoi servent ces foutues cartes ? C’est un genre de diplôme “j’ai été bien sage et je n’ai pas mordu la madame qui fait la piqûre” ?

    Oui, c’est exactement ça. C’est pour frimer devant les collègues et draguer les filles.
    De toute façon, à chaque don, on refait toutes les analyses. Parce qu’on ne sait jamais, les scandales sont vite arrivés et hamster échaudé, tout ça.

  5. maisbiensur Dit:

    Marrant comme la maîtrise des dépenses de santé sont toujours centrées sur nous autres « petits généralistes »… Je me souviens moi aussi des énormes gaspillages hospitaliers… Alors quand on vient m’expliquer que mon ordonnance d’oméprazole coûte trop cher, je me marre!
    bien vu , bien dit, continue d’écrire (tu es mon « passe-patient » favorit)

  6. Guillaume Dit:

    Et en plus, on se retrouve avec des résultats anormaux de dosages qu’on n’a pas demandé, et on est bien emmm…..

    Leçon bien apprise avec un prof génial :
    « demander un examen complémentaire, c’est comme mettre ses doigts dans son nez en public : faut toujours se demander ce qu’on va faire si on trouve quelque chose ! »

    cqfd

  7. JeeP Dit:

    Il manque le scanner ou l’écho demandé en urgence à 16h, dont le bon va rejoindre la pile d’autres bons en souffrance, et qui seront tous réalisés après 18h30 parce que c’est l’heure de début de la vacation du radiologue et qu’il est alors payé bien plus (et à l’acte).

    Par contre dans mon hosto on n’a pas le « paquet » d’examens complémentaires. Je n’ai que ce que je coche. Au contraire de mon ancien CHU où tout le monde avait son « Bilan Biologique Global » qui devait comprendre même le bilan martial…

  8. vetonat Dit:

    Je découvre ce blog et j’adore!
    Cet article, c’est rigolo, parce que moi je suis vétérinaire et quand les gens payent pour chaque analyse, les prescriptions sont très différentes. Il n’est pas rare que je fasse une prise de sang pour ne doser que l’urée ou que la glycémie, ou je demande juste une T4 ou juste un temps de Quick et les labos d’humaines, il faut souvent leur préciser sinon le client paye tout le bilan. Et les résultats ainsi que l’historique sont conservés précieusement afin de ne pas refaire 2 fois les mêmes analyses!
    Je pourrais parler aussi de tous ceux qui ne peuvent pas payer et alors c’est le système débrouille, il faut faire le diagnostique sans examens complémentaires. C’est pourquoi on a autant de diagnostiques thérapeutiques!
    Bravo pour le blog, je reviendrai faire un tour de temps en temps…

  9. La basse cour de la poule pondeuse » Faire un bébé Grossesse » Mes choix pour cette grossesse (2) Dit:

    [...] remettre une carte de groupe sanguin, il va falloir que je refasse une énième détermination (voir ce billet très instructif de JADDO sur le sujet). Le fait que je ne fasse pas ces tests (ou en tout cas pas [...]

  10. ES Dit:

    A propos de carte de groupe sanguin: quand j’étais enceinte (1er enfant), ma généraliste m’en a fait faire une en début de grossesse.

    Et puis à la maternité où j’ai accouché, ces crétins tenaient absolument à désigner toutes leurs patientes mariées par le nom du mari, même si ce n’est pas le nom qu’elles utilisent. J’ai eu beau insister, rien à faire: ils utilisaient un nom qui n’est ni sur mes papiers, si sur ma Carte Vitale (ce qui d’ailleurs m’a posé problème pour des ordonnances, que j’ai dû ramener pour qu’on rectifie…) Et ils m’ont fait *refaire* une carte de groupe sanguin (alors que la précédente avait 2 mois), au nom de mon mari…

    Dans le genre gaspillage bête…

  11. jb Dit:

    Je viens d’acheter le livre et j’adore mais j’ai une petite précision à faire, enfin quelques unes… Je précise avant tout que je suis médecin généraliste.
    Oui on refait un bilan quand un patient est adressé pour « anomalie de bilan » car il fait là confirmer (les artefacts existent…) et aussi car effectivement, certains labo de ville ont des automates ou des réactifs qui donnent des estimations trop vagues ou qui sur évaluent… c’est moins cher !
    Pour ce qui est des cartes de groupe, on m’en tient pas compte si elle est antérieure à 2002 car avant cette date les cartes pouvaient etre manuscrites ou les résultats sur une étiquette collés sur là carte du patient ce qui est source d’erreur et en plus le phenotype reshus n’était pas systématique alors que le risque d’immunisation est énorme et donc le risque d’hemolyse secondaire ou pire chez la femme dé développer un anticorps qui s’en prendra au bébé, bref..
    La carte de donneur est soumise à une réglementation différente et tous les examens ne sont pas pratiqués : le but est dé protéger le rec
    eveur, pas le donneur. J’espere avoir apporté QQ explications qu’on a su m’apporter quand je me posais les memes questions !
    En revanche, je reste convaincu que de nombreux abus ont lieu et j’ai été témoin et complice meme parfois… j’ai l’impression dé revivre mon internat récemment terminé !
    Bon courage pour la suite !

  12. BabyDoc Dit:

    Et le VSL automatique de sortie d’hospit, « parce que j’ai droit docteur et de toute façon personne peut venir me chercher », même pas madame qui vient depuis 3 jours à 14h en visite avec sa jolie voiture.

    Ou « Ah bon j’aurai une partie à payer ? Oh ben non annulez le vsl, ma cousine va venir me chercher finalement. »

    Raaaaah !

Répondre