L'hôpital qui se fout…

6 octobre, 2008

Ce matin, je m’encafouille avec mes lentilles.
Je les mets, et puis je me rends compte qu’il en reste une dans le boîtier, et que probablement j’ai dû ranger une lentille hier soir dans un boîtier où y en avait déjà une.
Après ça, je ne sais plus trop ce que j’ai fait. Ca va pas, elle me gêne, elle doit être vieille, toujours est-il que je finis par en prendre une nouvelle dans une jolie boîte nouvelle. Elle me gêne aussi un peu, mais je suis habituée, les nouvelles me gênent toujours un peu plus, paradoxalement, que les un peu vieilles.
Et je pars bosser en me disant que quand même, je vois beaucoup plus flou que d’habitude, et que j’ai dû m’encafouiller encore un peu plus que je ne le croyais.

Ce soir, après ma journée de boulot, je jure de ne plus jamais me moquer des filles qui arrivent aux urgences gynéco parce qu’elles ont mis deux tampons sans faire gaffe.
Parce que oui, deux lentilles sur le même oeil, c’est possible.

30 Réponses à “L'hôpital qui se fout…”

  1. Fille Aux Craies Dit:

    Moi si : pourquoi aller aux urgences parce qu’on a mis deux tampons ???
    O_O

  2. Rrr Dit:

    Parce que le premier (ou le deuxième, ça dépend dans quel sens on prend l’affaire) est perdu dans une galaxie far far away…

  3. Lled Dit:

    Mais pourquoi aller aux urgences pour qu’un autre récupère ce qu’on peut tout aussi bien récupérer soi-même, à condition de pas avoir peur d’y mettre les doigts ?

  4. Julien Dit:

    @ Lled
    La panique… Celle qui fait que l’on rate pas mal de choses que l’on entreprend. l’exemple type est le gamin qui s’est enfermé dans une pièce et qui n’arrive plus à tourner à nouveau la clé.

  5. Monster Dit:

    Simple petit étudiant en PCEM1, catapulté ici grâce à un gnome, oups, à une amie(la maman de la demoiselle en question me reconnaitra), je me contentais de lire avec joie, sans laisser de traces (oui c’est plus marrant d’être discret), les articles passionnants résultants de l’association du travail acharné de 10 doigts sur les touches d’un clavier et des réflexions profondes menées dans un crâne orné de couettes désormais légendaires.

    Mais à la lecture de cet article, je ne peux rester muet, car oui, je compatis d’une part à la douleur que provoque la superposition de deux lentilles dans un même œil, et d’autre part, au moment de solitude que fut probablement le moment où la solution de l’énigme apparu, laissant une brave généraliste face à cette étonnante vérité :
    nul n’est à l’abri de la boulette.

    ["moi je..." : ON]J’ai souvent des problèmes avec mes lentilles moi aussi… Faut dire que je ne suis pas aidé: avoir une lentille différente pour chaque œil, ça nécessite une organisation stricte(Organisation stricte s’avérant être une chose très difficile à mettre en place pour l’adepte du bazar organisé que je suis.)["moi je..." : OFF]

  6. cardioogue de brousse Dit:

    - Chantal, vous-avez un tampax sur l’oreille !
    - tiens c’est vrai ! mais ou ai-je donc mis mon stylo ?

  7. Isabelle Dit:

    Rrr, Monster : c’est parce que vous n’êtes pas assez myopes ! Je vous promets qu’avec plus de 6 dioptries à chaque oeil, vous ne pourriez jamais, au grand jamais superposer deux lentilles sans vous apercevoir…

  8. random Dit:

    « La panique… Celle qui fait que l’on rate pas mal de choses que l’on entreprend. l’exemple type est le gamin qui s’est enfermé dans une pièce et qui n’arrive plus à tourner à nouveau la clé ».

    Ben oui mais quand même! Je n’ai pas un sens pratique très développé (litote) et Panique est mon deuxième prénom – mais ça me dépasse qu’on puisse aller aux urgences pour ça… Je croyais que c’était un mythe, ce genre d’histoires…

  9. agc Dit:

    Ben y’en a qui doivent avoir des doigts saaaaacrément longs !
    Parce qu’il y a quelques mois, aux urgences gynéco, j’ai accueilli une dame tout ce qu’il y a de plus cortiquée, et qui avait vécu la même chose que Rrr (mais non, elle n’avais pas deux lentilles dans le vagin !…)
    Bref, toute gênée, elle m’explique qu’elle a bien essayé, chez elle, d’enlever le second luron, qu’elle y a mis les doigts et tout et tout, et que MEME son mari n’y est pas arrivé…
    Eh bien je peux vous dire que même au TV on ne le sentait pas, le bonhomme… (ou peut-être si, un tout petit peu, du bout du doigt… je sais que j’ai des mains qui sont restées à l’échelle 5 ans, mais quand même…)
    Et le coquin, où était-il ??? Caché dans un cul de sac, tout au fond derrière le col !! Ouhhhh le vilain !!!
    Eh bien j’ai quand même du utiliser une loooooongue pince pour le récupérer !!
    Alors moi non plus, depuis, je ne juge plus… (sauf peut-être la dame qui vient à 2h du matin pour une mycose qui la gratte depuis 4 jours… là, quand-même, faut pas charrier…)

    PS : vous pensez qu’il pourrait arriver la même chose avec des « cups » vaginales ??? !!!

  10. Guillaume Dit:

    Oui, j’ai une patiente qui a coupé la petite tige qui sert normalement à l’enlever. Et ça glisse, je peux vous l’assurer !!!

    Sinon, dans la série anecdotes, en stage en été aux urgences gynéco, avec un grand camp naturiste à côté, il y avait régulièrement des consultations pour tampons perdus loin là-haut (là aussi, ficelles coupées pour que ça ne se voie pas)

  11. doclili Dit:

    Urk ! urk !
    Moi le coup des tampons j’ai faillit le faire (« mais bordel, il est difficile à mettre ce tampon, et pis y fait mal…oups, oublié de retirer le précédent… ») depuis je suis l’humilité gynécologique personnifiée !

    Mais Rrr, pourquoi porter des lentilles ? avec des lunettes, tu peux avoir l’air d’avoir 6 mois de plus !!!

    Bises

  12. eo Dit:

    En 10 ans de lentilles, jamais fait encore… Belle performance !

  13. docteursachs Dit:

    Définitivement, faut que j’arrete de jeter un coup d’oeil furtif sur ce blog quand j’ai 5 minutes d’avance entre 2 patients, ils vont commencer à se poser des questions quand je me marre tout seul dans mon bureau…

    Sachons donc rester humble devant notre condition humaine, du moment que les patients ne l’apprennent pas (ben oui, quand même, ça casse le mythe!)

  14. Docteur V. Dit:

    C’est vrai que ce genre de truc arrive rarement avec des lunettes.

  15. Thomas Dit:

    J’ai fait, je compatis…

    J’ai aussi tenté d’enlever pendant 10 minutes une lentille déjà enlevée, ça donne un air de lapin halluciné assez sexy.

  16. Mistinguette Dit:

    Rien à ajouter… je suis juste morte de rire ! Bonne journée à tous.

  17. Poison Ivy Dit:

    Merci à tous ces morceaux de vie, j’ai failli me pisser dessus en imaginant Thomas se gratouiller la cornée avec acharnement, et le résultat !

  18. Maria Dit:

    Agc, Thomas, j’utilise une coupe et ça me parait bcp (bcp!) plus difficile à « perdre » qu’un tampon. La coupe est très large une fois dépliée, elle peut certes remonter autour du col (en restant toujours accessible vu la longueur du dispositif) mais de là à squatter un cul de sac, ça m’étonnerait…
    Et la petite tige ne sert pas à l’enlever, c’est juste pour rassurer les débutantes ;) Elle est bien insuffisante pour annuler l’effet ventouse (en plus elle glisse ;p), pour le retrait il est nécessaire d’attraper la coupe fermement par la base pour la décrocher.

    (fin du cours de ragnagnas écolos — merci Jaddo pour cette tranche de rigolade)

  19. solène Dit:

    « L’hôpital qui se fout… qui se fout le doigt dans l’oeil… » c’est ça?…
    Et oui, pour les lentilles, on Peut se tromper…
    Moi, ça m’est déjà arrivée… j’essaie de ne plus me tromper…

  20. Lolo Dit:

    Bonjour!

    Allez, pour une fois, je me permets de t’adresser une petite réponse.
    Tout d’abord, merci. En tant que lecteur assidu et petit D1, je prends beaucoup de plaisir à retrouver certaines anecdotes du quotidien et à partager tes points de vue piqués d’humour ou de bon sens.
    Quand j’ai lu ton post du jour, je n’ai pas pu m’empêcher de m’identifier encore une fois à toi. Voilà ce qui peut arriver lorsqu’on est en retard une matinée de stage:
    Je tente de mettre ma première lentille. La droite, celle qui me pose toujours le plus de problèmes.
    Bol ou assiette? (tous les porteurs de lentilles connaissent la technique! Pour les autres. C’est pas grave)
    Bol, c’est parti, on écarte bien (dur!) et hop! Plus de lentille sur le bout du doigt… Mais pas de sensation d’en avoir une sur l’oeil non plus. Bizarre… Je me lance donc dans une recherche à quattre pattes dans ma salle de bain. Mais pas de lentille à l’horizon. Je teste en vain la technique de l’opticien, à savoir la lampe de poche dans le noir… Rien.
    J’ai donc décidé de retenter ma chance avec une toute nouvelle toute belle!
    Bol et hop! Mon ophtalmo trouve que jfais du lancé de lentille, donc « hop » est tout à fait approprié!
    Puis la gauche, sans problème.
    S’en est suivie une journée où ma fréquence de clignement a atteint des sommet. Le soir, j’enlève mes lentilles. Toujours une petite gène, mais « rien de grave », surtout lorsqu’on est bien fatigué après une longue journée. Comme je mets environ 20 secondes à m’endormir une fois allongé, mon histoire se fini le lendemain matin. Tu sais, quand tu as du mal à ouvrir les yeux et quand enfin tu y arrives, tu découvres ta tête dans le miroir. Avec une lentille au coin de l’oeil…

    En option, la technique si on perd une lentille (dans son oeil). Ecarter les paupières et pleurer. En option 2, si en plus vous avez faim. Couper des oignons…

  21. HP Dit:

    bravo c’est top!!! quelle énergie!

  22. Zef Kif Dit:

    Kif toujours, la fille à couettes !
    Thomas, bieeen aussi …

  23. GreDoc Dit:

    ben mwa j’vé m’faire opérer ta ta ta

  24. Tam Dit:

    pr les lentilles je ne peux pas comprendre je suis tellement myope que c’est impossible de me gourrer !! pr les 2 tampons ça me parait assez fortiche aussi, par contre le perdre au fin fond du vagin oui ça je l’ai déjà vu en gynéco, de même que la capote oubliée…

    je ne juge pas mais je ne sais pas (encore) comment vous avez fait votre coup !!!! ^_^

  25. Vanni Dit:

    Oh tu sais, je suis allée au Ferium avec UNE lentille! Quelle bonne idée … ><

  26. Monsieur J Dit:

    Moi le coup des 2 tampons ça ne m’est jamaaaais arrivé !
    …En même temps je suis un garçon…

  27. Tom Rakewell Dit:

    Deux lentilles l’une sur l’autre, ça ne m’est jamais arrivé, mais l’expérience de Lolo, un bon paquet de fois. Toujours très agréable de chercher à quatre pattes par terre une lentille qui n’est pas là. C’est généralement là, le nez entre la poubelle de SDB et le tapis de douche, qu’on se promet de faire le ménage plus souvent.

  28. La vie (où est le) mode d'emploi (?) Dit:

    Euh, je ne porte que des lunettes, je les perds, mais pas dans mes yeux. J’en porte deux paires l’une devant l’autre en été, quand je veux mettre de belles lunettes de soleil et voir encore tout net… ou quand je vais au ciné 3D. Là, c’est difficile, parce que les montures sont énormes et que j’ai un petit nez.
    Pour les tampax, j’avoue, j’ai déjà fait, dans mon jeune temps, quand j’avais pas beaucoup d’expérience du domaine. Mais j’ai jamais eu besoin des urgences. T’en enlèves un… tiens, encore une ficelle, un deuxième cadeau bonux !

  29. leonie Dit:

    M’a fait bien rire ce post.
    Selon la taille de la salle de jeu il est normal de pouvoir y perdre un tampax surtout dans le recoins.

  30. Wonder-externe | Openblueeyes Dit:

    [...] c’était bien clair dans sa tête et sur son papier mais là bizarrement, c’est tout encafouillé, comme dirait [...]

Répondre