Contact

16 mars, 2010

Mon mail pour si jamais vous voulez mon mail : jaddo.fr AT gmail.com
PS : non, je ne suis pas intéressée par les « échanges de liens », ne perdez pas de temps à demander.

50 Réponses à “Contact”

  1. CarabinFr Dit:

    Bonjour,

    Je me présente, je suis étudiant en médecine à Strasbourg, je rentre en DCEM1 et j’ai en tête de devenir généraliste, mais voilà, j’entends partout tout et son contraire sur ce métier, alors j’aurai voulu connaitre votre avis…

    A l’hôpital je passe pour un fou quand je dis que je veux faire généraliste, et mon toubib me dit lui même qu’il aurait du faire cardio -.-

    Du coup, j’aurai aimé avoir l’avis de quelqu’un qui est dans le métier, mais encore suffisamment proche de la fac…

    Qu’est ce qui vous a amené à faire cette spécialité? En êtes vous contente? Si c’était à refaire?

    Merci beaucoup,

    CarabinFr, un petit carabin qui s’interroge…

  2. Rrr Dit:

    Bonjour CarabinFr qui s’interroge,

    Mmm, voyons-voir, raconter la médecine générale…
    Je devrais faire un blog, peut-être…

    Bon alors plus sérieusement :
    la rencontre avec un généraliste qui m’a ouvert les yeux sur ce qu’était vraiment la MG / Oui / Tout pareil.

    Après, si vous souhaitez plus de détails, bin j’ai fait un blog quoi. Faut le lire ;)

    Bonne continuation à vous.

  3. matsukaze Dit:

    bonjour.
    je suis egalement etudiant en medecine en DCEM1(dans une fac parisienne. j’ai pas de couettes mais j’ai bcp joué a wow) et j’apprecie tout particulierment votre blog.
    celui-ci rapportant plus des anecdotes, j’imagine que pourtant ginette ne s’arrete pas aux histoires et qu’elle bouillonne d’envie de faire changer les choses… avez vous donc des propositions ou des idees sur la facon d’ameliorer les etudes, le regard sur la medecineG et sa place dans la formation? les relations a l’hopital ou son organisation? (sans vouloir aller jusqu’a epiler les chiiii-ruuurgiens pour faire baisser les risques d’infections du site operatoire :p )

    je ne demande pas a vos couettes de se politiser! (on regrette souvent quand on sort de Mr chez le coiffeur…)

    encore merci pour les petits moments rigolos que vous m’offrez… meme si parfois j’ai du mal a ne pas rigoler en stage « tiens j’ai lu exxactement la meme chose chez jaddo ya 2mois »…
    =D =D =D
    des bisous! un admirateur secret qui a des rattrappages

  4. Rrr Dit:

    Oh alors je vais être super décevante, mais vraiment j’ai pas d’idée.
    Je suis nulle en idées, nulle en syndicalisme, nulle en tout ça.
    A chaque fois que j’ai voulu « défendre une cause », ça s’est fini en racontage d’une histoire vraie autour de mon petit nombril. C’est tout ce que je sais faire.
    Mais je le fais !

    Désolée.

  5. Choupinet Dit:

    Salut,

    Tu es probablement déjà au courant, mais au cas où : un généraliste de Poitiers a tapé fort avec sa thèse, sur l’intégrité des experts en recommendations de médicaments et la valeur desdites recommandations.

    http://www.voixmedicales.fr/archives/2481

    http://www.mediapart.fr/journal/france/300911/lobbying-pharmaceutique-il-ny-pas-que-servier?page_article=3

    Passe un bon ouikènde

  6. Choupinet Dit:

    Tsk, je voulais mettre ça ailleurs, je me suis mélangé dans les liens.

    Bof, si la planète en meurt, il n’y aura personne pour me le reprocher. Si la planète n’en meurt pas, tout le monde s’en foutra. C’est la clé, traiter ses erreurs avec rigueur.

  7. luge Dit:

    Pour le plaisir
    Un petit témoignage de médecine (spiritique)..
    en bande dessinée
    http://olivierluge.free.fr/tu%20y%20pensais%20toi%20copie.jpg

  8. Leo Rethore Dit:

    Je suis atterré par les réactions de certains lecteurs à la parution de votre livre ,en l’occurence leur totale absence d’humour (texte :je hais les malades….)
    Encore merci.
    PS:ai-je bien compté ,Bébé est très accaparant , mais ce n’est pas une excuse pour nous négliger!

  9. Palpha Dit:

    Bonjour Jaddo!
    Il faut que je te dise, j’ai adoré ton livre. Mais vraiment. Genre tellement que j’ai dévalisé la librairie pour en acheter 5 d’un coup. J’ai même pensé prendre contact avec toi, voir si tu accepterais une grosse commande payable en petites mensualités. J’en avais pris un pour mon médecin généraliste de parrain, mais, pas de bol, on m’avait devancé! Peut-être alors pourrai-je offrir cet exemplaire à ce …. de chef de service qui ne comprend pas qu’on refuse de rentrer dans la chambres des patients avec 10 autres blouses blanches? Mouais, pas sure que ce soit une grande idée… Par contre, ce qui est sur, c’est que tout mes copains bébé médecins (et peut-être même les autres) en auront un pour Noel!
    J’ai beaucoup ri, j’ai eu envie de pleurer, ça m’a beaucoup parlé. Je ne suis encore qu’étudiante, mais tellement de situations m’étaient déja familières! Winckler critique, Jaddo témoigne. Avec humour. Une description du quotidien qui sort drôlement de l’ordinaire. Et ça fait chaud au coeur.
    Merci de nous offrir ces anecdotes, ces petits bonheurs et malheurs que tu décortiques. Merci de m’avoir fait passé un si bon moment. Merci de m’avoir conforté dans l’idée de choisir la médecine générale.
    Bonne continuation, j’espère pour toi et pour nous que d’autres grossesses suivront.

  10. Alexia Dit:

    Bonsoir,
    je viens de finir votre livre que j’ai particulièrement apprécié =)
    Je tenais simplement à vous en faire part et maintenant je lis le blog qui gagne à être connu !

    Bonne continuation et merci pour ces moments d’humour et d’émotions.

  11. Mika Dit:

    Bonjour
    Je vous écris (ou t’écris, parce qu’une consoeur aussi sympathique, c’est dur de la tutoyer longtemps, cela dit on ne se connaît pas encore alors je poursuis le vouvoiement…) parce que mon externe , en fin de stage au cabinet de médecine générale( si, si , ça existe, c’est nouveau, ça vient de sortir), m’a offert votre livre comme cadeau de fin de stage.
    Je connaissais le blog et le lisais de temps en temps. Je commence le livre, et vraiment j’adore!
    Ce cadeau est une belle forme de reconnaissance: ça signifie que j’exerce la médecine d’une façon telle que je peux comprendre votre blog; rien que ça c’est un bel hommage ! Essayer d’être humain avec les gens; les écouter; s’en amuser; les remettre en place; les consoler; les soigner, et même les guérir, parfois… Médecin de famille, ça peut encore rendre heureux quand on a 32 ans…
    Merci , et ça me donne terriblement envie de me remettre au vieux gribouillis de notes prises pendant toutes ces années, dont je n’ai eu ni le courage, ni le talent de mettre en page, mais quand même, quand c’est fait et bien fait comme dans Jaddo, c’est tellement bon!
    Bien confraternellement et autres formules de politesse….

  12. Camille Dit:

    Bonjour,

    je vais ajouter mon message à cette liste pour dire aussi à quel point j’ai aimé votre livre.

    Je suis interne en médecine générale depuis un mois et demi et je me suis retrouvée dans tellement de situations : l’incompréhension de devoir faire signer le certificat d’ »aptitude physique et mentale » par un médecin hospitalier quelconque plutot que par son généraliste qui nous connait depuis 20 ans (j’avoue, je me suis posée la question mais je ne me suis pas révoltée…); les visites à 15 personnes dans la chambre du patient; les moments où l’on se dit qu’on ne veut plus voir de patients trop malades mais des patients en bonne santé… et surtout, le coup du processus ptérigoide du sphénoide m’a fait bien sourire!! (1er cours de P2 pour moi, à la fin de l’heure j’avais toujours pas compris le bon mot et je me demandais ce qui m’avait pris de choisir médecine…)

    Quel bonheur de réentendre parler de médecine générale le temps d’un livre quand on est prise dans le tourbillon du CHU en début d’internat! J’attend avec hâte l’exercice en libéral!

  13. fredoc Dit:

    Bonjour. Je viens de découvrir votre livre que je vais offrir à mon ainé, étudiant en 4ème année de médecine. 50 ans, MG depuis bientôt 30 ans, vous apportez de la fraicheur à ma passion. Les années de pratique gomment un peu les convictions des débuts, une piqure de rappel est sans doute salutaire. Merci d’exister.
    Bien cordialement comme on dit dans les courriers pour le dermato :-)

  14. nana Dit:

    Merci pour ce livre qui redonne confiance en la médecine et qui me fait tant regretter de ne pas vous avoir, vous jaddo, comme médecin traitant…
    Vous etes un rayon de soleil dans ce terrible monde froid et soumis à rentabilité qu’est devenu l’exercice de la Médecine…
    Merci d’etre là…

  15. ERIC Dit:

    Bonjour,
    Merci de montrer cette humanité qui manque parfois à tant de personnes dans le domaine de la santé. Je sais que dans mon exercice d’ide intérimaire, je serais amené à repenser à vos couettes et à certainement en rire.
    Bon courage et bonne continuation.

  16. lelilolu Dit:

    Parce que vous écrire le récit de mes études serait inapproprié, je me contenterais de vous dire que vous m’avez beaucoup touché et je vous remercie de tant de sincérité dans vos écrits.

    Je me suis reconnue dans beaucoup de situations, bien que n’étant encore qu’en P2, et vous m’avez permis de repenser à certains événement marquants dans mon cursus et de les aborder différemment.
    C’est grâce à des personnes comme vous que je n’ai pas abandonné mes études face à un monde hospitalo-universitaire parfois hostile.
    Je m’autorise à garder mes espérances et ma vocation intacts et à continuer plus sereinement. Encore merci.

    Et même si mes parents ne connaîtront probablement jamais l’existence de ce blog, je pense qu’ils vous en remercient aussi.

  17. emerard Dit:

    Salut Jaddo!

    il est pas mal ton livre, il remet les grands savants statisticiens médecins hospitaliers à leur place, et dieu que s’est bon.
    Bon d’accord, je suis en sixième année au tout début de la fin, prêt à m’engager dans une « carrière » de généraliste comme papa mais je me dis en lisant ton bouquin que le pire s’était pas ce que je viens de vivre mais ce qui est à venir… ARggggggggg!!!
    Moi qui rêve d’une médecine de campagne et qui vais devoir passer 3 ans dans une « prison » hospitalière à me farcir des chevaux dans l’attente triomphante d’un zèbre, sincèrement, ça me met pas dans une situation d’optimisme… Enfin, continue à nous dévoiler l’inhumanité des blouses blanches, je suis de tout cœur avec toi!!!
    Vive la médecine générale et les consultations de 20min!
    un futur médecin de proximité…

  18. Alf Dit:

    Et une nouvelle lectrice de plus de conquise! Bien inspirés ce qui m’ont offert ton livre pour mon anniversaire! Du début à la fin, je suis sur la même longueur d’onde.
    Parcequ’on doit avoir le même âge, qu’on fait le même métier, qu’on a vécu sensiblement les mêmes expériences? Je sais pas à quoi çà tient, mais à chaque fois je me disais, c’est dingue çà qu’on puisse à ce point avoir vécu et vivre encore des situations si proches!Pourtant nos lieux de stages ont été certainement différents, avec des professeurs différents, des patients différents…. Et puis sur le fond surtout, sur l’analyse, la sensibilité, l’empathie…. Bref je suis surprise de découvrir qu’on puisse autant penser pareil! Du coup je me dis peut être que c’est juste moi, j’en parle à mon mari qui l’a dévoré encore plus vite que moi, et pour lui cà a été pareil, beaucoup de situations que nous vivons au quotidien dans notre pratique de médecin remplaçant.
    Alors merci de l’avoir écrit, je vais devenir assidue au blog maintenant. Merci pour ces belles tranches de rigolades. Et puis d’émotion aussi aussi, la complicité avec certains patients, le petit mot dans la dédicasse de la fin m’a beaucoup ému…
    Trop la classe la couverture de Boulet!
    a+ collègue!

  19. Institut Curie Dit:

    Le « pourquoi du comment » du cancer expliqué en vidéo par des spécialistes de l’Institut Curie

    A l’occasion de la journée mondiale du cancer, le 4 février 2012, l’Institut Curie lance « Chez Marie », une (première) série de vidéos pour expliquer le cancer au grand public.

    Pour voir les vidéos : http://curie.fr/fr/la-fondation/espace-informations/vid%C3%A9os-chezmarie-003559

    Parce que le cancer est un problème de santé publique majeur, parce qu’il suscite de nombreuses questions, « Chez Marie » est une série de vidéos pédagogiques initiée par l’Institut Curie pour répondre
    aux questions du public sur cette pathologie.

    Comment une cellule devient cancéreuse ? Comment la tumeur fait son nid dans l’organisme ? Quel traitement pour quel cancer ? Qu’est-ce que la radiothérapie ? Quels sont les traitements de demain ? autant de questions auxquelles répondent des spécialistes de l’Institut Curie dans des vidéos accessibles à tous, didactiques et illustrées, d’une durée d’environ 4 minutes.

  20. delefosse Dit:

    Bonjour,

    Je suis Xavier DELEFOSSE le webmaster de http://bonne-annonce.fr (PR 3 / 2000 visites journalières)

    Je vous propose un échange de lien avec l’un de vos sites.

    Si vous êtes intéressés, faites-moi savoir avec quelle page ?

    Dans l’attente de votre réponse.

    Cordialement,

  21. elody Dit:

    Bonjour Jaddo,
    Je suis sage femme, j exerce depuis 5ans. J ai reçu votre livre à Noel. J ai ri, j ai pleuré, et qu est ce que je me suis retrouvée dans ce que vous disiez, dans vos coups de gueule…. Pourtant ce n est pas le meme boulot, pas les memes patients mais …..
    Merci pour ce super bouquin :)
    Bonne continuation :)

  22. cardiologue de brousse Dit:

    Bonjour,

    Je suis cardiologue de brousse et je vends une skoda 1978 essence 300000 kms, état moyen ( petit choc à l’avant ) couleur bleu lagon ( à l’époque )

    PS :l’auto radio est en panne et j’ai perdu la roue de secours

    petit prix

    dans l’attente de votre réponse…

  23. Olivier Dit:

    Chère Dresseuse,
    Premièrement, on s’en fout de savoir où elle exerce, la Dresseuse. Mais la pharmacie du 28 rue Bourets, c’est à Suresnes dans le 92. Hi hi hi !
    Deuxièmement, pourquoi les médecins mentent-ils aux cancéreux ? Je parle de mensonges par omission, bien sûr. Pourquoi ne leur disent-ils pas toute la vérité et rien que la vérité, une main sur le Vidal et l’autre sur le cœur ? Pensent-ils que les malades sont trop ignares pour comprendre ? Ont-ils peur de leurs réactions ? Ont-ils peur d’avouer leur incompétence, eux les soi-disant détenteurs du savoir médical, eux qui ont presque le devoir de vie et le droit de mort sur les patients ? Ont-ils peur des retombées juridiques genre « vous aviez dit qu’il en avait pour 6 mois, docteur, et il est mort après 3 mois seulement, je vous colle un procès au fion !» ?…
    En tout cas, je trouve ces cancérologues bien lâches. Mon meilleur ami, 46 ans, non-fumeur, plutôt sportif, (et médecin d’urgence ; ça ne s’invente pas !) a déclaré en avril 2011 un gliome placé très près du tronc cérébral (donc inopérable). Les chimios s’enchainent, les images IRM ne montrent pas de régressions des deux tumeurs, les signes cliniques s’accumulent et empirent (hémiplégie, vertige, aphasie, ENORME fatigue), et malgré ça, impossible d’avoir ne serait-ce que l’embryon d‘un début de naissance d’avis sur le pronostique vital.
    Aux demandes répétées de la famille ne reviennent en écho que des réponses évasives, stéréotypées, impersonnelles, froides, cliniques, déshumanisées.
    Où sont donc ces fiers docteurs et ces preux professeurs qui vous toisent de haut quand vous osez pénétrer dans leur cabinet, parfaits sanctuaires de leurs médiocres certitudes ? Ah ça, pour reluquer les infirmières ou faire des plaisanteries lourdingues sur les visiteuses médicales, ils sont balaizes ! Mais pour parler sans langue de bois à la famille d’un cancéreux, y’a pu personne…
    Et que disent aux familles les Dresseuses dans la même situation ? Hum ? Personne n’est obligé de répondre, je le précise. C’est une question presque rhétorique.
    A part ça, ben ça va, merci Docteur (et d’abord moi aussi j’suis docteur mais pas en médecine, na na nèèè-reuh !) Un bon point pour ce blog humaniste. Un bon point pour l’humour. Un bon point pour WoW.

  24. klimperei Dit:

    bonjour
    je découvre vostre blogue avec raviscement
    pour moi je gère ça comme ça
    http://christophepetchanatz.free.fr/ecriture/pdf/Christophe%20Petchanatz,%20Le%20H%C3%A9ron.pdf
    mais je ne suis pas médecin
    cordialités

  25. Jajaïette Dit:

    Ahhh Jaddo, je suis en pleine lecture de votre bouquin et j’adore votre conception de l’hôpital à vous-rien-qu’à-vous si jamais vous étiez Chef de Service ! Je tremble de joie également à l’idée de penser que l’on peut ne pas attendre des heures dans une salle d’attente de généraliste (à respirer les miasmes ambiants au cas où les vôtres ne vous suffisent pas !)… bref, je me gosse dans ma barbe devant tant de choses si évidentes, mais si « oubliées » par nos chers médecins et professeurs parfois. Mon anecdote perso, elle vient d’un neurologue qui traquait (y’a pas d’autre mot!) littéralement mon mari pour qu’il parle, ayant subi un AVC et étant resté aphasique. Il y avait bien des sons, mais pas encore de mots bien clairs, et surtout plus le neuro insistait, plus mon homme lui se fermait comme une huître. Alors je lui ai posé la question : « eh ben, pourquoi tu lui sors pas un son au neuro, comme ça il te lâchera ? »…. il a pris son élan pour m’articuler « pas intéressant » ! et vlan dans les dents, mange du flan. Merci encore Jaddo pour ces pages.

  26. Oliv' Dit:

    Bonsoir Docteur Jaddo.

    J’ai commencé par lire votre livre, et j’essaye maintenant de « fréquenter » votre blog aussi souvent que possible. Chacun son opium, mon cher Marx. Les superlatifs à connotation positive me manquent, et pour faire court, j’adore.

    J’aimerais savoir: voudriez-vous me faire l’immense honneur de me laisser partager votre vie? (et je ne parle pas d’une greffe de moelle, hein…)

    Tendrement, Oliv’.

  27. HAMMEL Jonathan Dit:

    Bonjour,

    Et moi qui croyais être un des seuls médecins généralistes à avoir franchi le pas…vous imaginez ma surprise en trouvant, lors d’une ballade à la librairie Mollat (Bordeaux), votre livre exposé à l’endroit même où le mien le fut, il y a 4 ans !

    J’ai en effet écrit un livre sur mon internat de médecine générale, avec de l’humour aussi (enfin j’espère !), et même si nos styles diffèrent, j’étais bien content de trouver une collègue sur une longueur d’onde voisine !

    Bravo donc pour votre livre, et votre blog, découvert par la suite. Et il y a plein de blogs de médecins, je ne le savais pas…(bon, je n’avais pas cherché, d’accord)

    Continuez !

    Jonathan Hammel

  28. ROUPRICH Dit:

    Je suis médecin généraliste depuis 35 ans ; j’ai acheté un exemplaire de votre livre, puis 2 autres que j’ai offerts à 2 jeunes étudiants en médecine. Je voulais vous faire part de mes impressions. Je préfère (parce que je le partage en totalité) vous joindre le mail de remerciements de l’un de ces futurs confrères :

    « Je l’ai lu, dévoré, d’une traite, la nuit dernière, entre 2h15 et 5h40 du matin. Tellement d’échos dans l’écriture comme dans les situations racontées ! J’ai ri, un peu pleuré même ; et ça m’a pris les tripes. Un petit bouquin qui se prend pas la tête ; beaucoup de coeur, beaucoup d’humour ; et la lecture si forte et si vraie. »

    Merci beaucoup. La lecture de votre livre est un grand moment de pur bonheur.

  29. Le tepee blanc Dit:

    Bonjour Jaddo,

    Je découvres votre blog avec un réel plaisir, tout comme je démarres la lecture de votre livre avec un réel enthousiaste. Merci à ma petite soeur « Babeth ». Quelques perles me font sourire, doucement sourire et tilter aussi, notamment celles concernant les ambulanciers. Des perles qui me font bondir aussi, étant moi même ambulancier de formation, et même si je n’exerce plus je garde en moi un réel intérêt pour cette profession pas si évidente que ça.
    En tout cas, ça fait du bien à lire cette réalité, cette facette de l’autre côté du miroir. Merci beaucoup.

  30. BioDiva Dit:

    Merci à Miss couette!
    Je viens de finir votre livre et j’aime beaucoup! Je ne sais pas par quel bout commencer ce que je veux vous partager…. Je suis une « vieille » et je suis admirative de la maturité que vous avez qui vous a permis de prendre du recul, de rompre avec certains dogmes, de remettre en question certains enseignements que vous avez reçus… De vous remettre en question, de partager vos doutes, vos erreurs. Vous vous rendez compte, vous êtes médecin, et vous admettez que vous n’êtes pas infaillible! Je crois que votre livre, avec d’autres peut faire la révolution! Vous savez, le petits ruisseaux… Je le souhaite. Je suis psychologue dans un graaand centre, depuis 16 ans et j’ai mal à mon hôpital, de plus en plus. Il n’a plus rien de grand que la volonté de la rentabilité. On y traite les patients comme des boîtes de conserve, on y traite le personnel comme des pions… Bref, votre livre me rappelle que je sais aussi me rebeller et que je peux apporter ma pierre à l’édifice!
    Merci

  31. Michel Guillemin Dit:

    J’ai bien ri !

    J’adorerais raconter chaque jour ce que ce merveilleux métier de psychanalyste me permet d’entendre.
    Mais je ne le peux pas.

    Je tartine pourtant pas mal sur mon site.
    Plein de gens m’écrivent en me disant qu’ils ont bien ri aussi et que la psychanalyse leur apparaît plus claire, plus souriante, plus chaleureuse.

    L’humour, l’humain, les silences, les rires chaque jour, les larmes aux yeux, les paquets de mouchoirs entre rhume, colère et rigolage…

    J’ai appris aujourd’hui que l’on ne disait plus « javelisé ».
    On dit « j’ai lu ! »

    J’ai bien ri.
    Merci.
    MG

  32. Lardon Dit:

    Bonjour,

    J’ai passé mon enfance à entendre mon infirmière de mère nous raconter ces histoires que tu listes si bien et critiquer le comportement des médecins qui ne descendent pas assez de leur grandes échasses.

    Après avoir lu ton livre (j’ai été attiré par le dessin de la pochette (même pas honte)), je crois que c’est toi qui a tout compris. Et si vivre auprès des autres avec un tel niveau d’intimité peut être passionnant, il peut aussi être usant.

    Du texte brut, sans fioriture ni paquet cadeau. Un humour ironique d’une grande finesse, que l’on retrouve surtout chez les WoWiens.
    Reconnaître ses torts et ses facilités.
    -> On se dit qu’on a besoin d’amis comme toi et qu’on a envie de te connaître.

    Bonne continuation
    « Respect et Robustesse »

  33. mc Dit:

    Simplement MERCI,
    merci de me rappeler pourquoi j’ai choisi cette voie,
    merci de me rappeler que certains comportements de mes chefs ou collègues sont intolérables (et oui on a fichtrement tendance à s’habituer à tout), alors merci pour cette piqûre de rappel.

  34. mc Dit:

    Simplement MERCI,
    merci de me rappeler pourquoi j’ai choisi cette voie,
    merci de me rappeler que certains comportements de mes chefs ou collègues sont intolérables (et oui on a fichtrement tendance à s’habituer à tout), alors merci pour cette piqûre de rappel

  35. Jonathan Hammel Dit:

    Bonjour,

    Je viens de terminer la lecture de votre livre, et je me suis bien bidonné. Dire que ces histoires ont du arriver à plus d’un jeune remplaçant est un euphémisme…on se retrouve partout !

    J’ai surtout remarqué des similitudes énormes entre certains passages et d’autres que l’on peut trouver dans mon premier livre (« Stéthos & Cie »), ou même dans mon prochain (sortie bientôt, oui j’en profite pour « pub »er un peu, quoi) : la prise de TA, j’ai aussi tout un paragraphe dessus, avec plus ou moins la même idée : « au cul la tension » (fallait oser) ! Donc, j’ai bien ri.

    Cordialement bravo !
    Jonathan Hammel

  36. Julien Dantzer Dit:

    Bonjour,
    moi je suis infirmier et étudiant en ostéo

    j’ai découvert ton livre sur une page de pub d’un magazine merdical au fond de la poubelle d’un médecin.
    t’as bien choisi le titre, sans lui je t’aurais pas repêché au milieu des détritus :)
    La critique littéraire était cool. je suis allé le lendemain acheter ton livre.
    j’ai passé un très bon moment à parcourir tes histoires

    j’ai « enguirlandé » le médecin qui t’avait jeté à la poubelle (autant que ma position le permettait…) pour pas avoir pris le temps de te lire!!

    PS: Si un jour tu te poses la question: merci de pas hésiter et de publier un tome 2!!!

  37. Paul Curbilié Dit:

    Bonjour Jaddo !

    Merci pour ton livre et pour ton blog. C’est un petit bonheur et parfois même un réconfort de lire tes aventures…

    Je te contacte dans le cadre de ma thèse:
    - je suis actuellement interne à Nîmes et prochainement remplaçant non thésé
    - je réalise une thèse sur l’utilisation d’internet en consultation de médecine générale
    - je suis en train de répertorier les sites utiles, faciles d’accès, gratuits, fiables, … bref les favoris de nos ordis !

    C’est dans une idée de partage de nos bons tuyaux que je réalise ce travail. Je souhaite que mes co-internes, mes praticiens, mes confrères puissent avoir connaissance de ces sites pour les aider dans leur pratique.

    En tant qu’actrice du web 2.0, aurais-tu des sites à me (nous) conseiller ?

    Pour ma part, je recommande:
    - le CRAT
    - antibioclic
    - theriaque.org
    - orphanet
    - l’HAS

    Merci à toi et aux autres internautes qui répondront à ce message !

    Paul

  38. chouchou Dit:

    Bonjour Jaddo,
    Juste… MERCI! bonne continuation, et surtout continuez à nous faire rire et à nous émouvoir comme vous savez si bien le faire! s’iiiil vous plaît :):):)

  39. Tension vous avez dit tension ? Dit:

    Bonjour,
    Votre bouquin avalé tout cru la nuit dernière, beaucoup de rires, de sourires, de fous rires et je dois avour qu’au fil des pages, je me suis dit « ma fille,je suis sure que ce médecin à couettes va trouver le moyen de coller un DTC dans son bouquin » Bingo et c’est je n’invente rien « c’est le petit prince qui l’a dit » ( nan je cafte pas ) prendre la tension ça ne sert pas souvent à grand chose mais c’est quand même bien utile pour placé un choli « dans ton cul, ta tension, merde » !
    Je l’avoue également même si ça n’a rien à voir avec un dtc, un wow, ou autre qu’il y a des moments où, comment dire, ben oui c’est moins drôle mais que c’est émouvant, très émouvant mais jamais larmoyant ni condescendant.
    Merci pour votre bouquin et surtout pour votre humanité.

    Une fille qui devrait arrêter de s’appeler « ma fille à l’avenir »

    PS: le jour où vous êtes chef de service, même si ce n’est pas l’objectif, prévenez moi, un toubib qui ose tapoter à la porte de la chambre, dire bonjour itou itou je voudrais juste le voir en vrai

  40. fLo Dit:

    @Paul, si pas trop tard :
    tu as aussi http://www.meddispar.fr, pour conditions de prescriptions particulières de certains médicaments.
    également oncodocs.fr, pour les traitements de chimio hospitaliers, dont les monographies ne sont pas forcemment dans le Vidal.

  41. dessart Dit:

    bonjour jaddo! quelle bellle surprise
    c’est si rare un médecin qui veut partager ses experiences avec d’autres médecins! à bientôt sur le site!

  42. Beth Dit:

    Bonjour Jaddo,
    j

  43. Beth Dit:

    Bonjour Jaddo, je découvre ton blog après qu’on m’ait offert ton livre (dévoré en quelques heures…). Je suis une consoeur « spécialiste hospitalière », mais tout de suite je suis de l’autre côté de la barrière pour quelques jours… Donc, repos forcé à l’hosto (celui dans lequel j’ai été externe) et plein de longues heures devant moi pour parcourir ton blog. Jsuis fan +++. On a manifestement été externes au même moment et probablement dans le même genre de CHU… Je retrouve dans ton récit tellement d’émotions, de situations absurdes et moments de solitude intense (Ah… les premiers points de suture et les premiers plâtres en tête à tête avec l’interne de chir aux urgences…) que tu décris exactement comme si tu avais été à côté de moi pendant mes études! Mais non, c’est juste qu’on est tous passés par là et que tu sais magnifiquement coucher ces sentiments sur le papier… Je ne connais pas bien l’exercice de la médecine générale en ville mais je note quand même pas mal de similitudes avec la gynéco (moi je ne dis pas foufounette à mes patientes…). Bref, je me régale en te lisant, un bon fou rire ça fait du bien !!! MERCI !!!

  44. pierreh4190 Dit:

    Bonjour
    Il y a maintenant presque un an, 3 amis avec différents « talents », se lancent dans la création d’un site d’annonces en ligne pour le remplacement médical, en partant d’un constat simple, le rempla dans le monde de la santé sur le web mérite mieux !
    Ce qui m’a motivé pour me lancer dans cette galère avec mes amis, c’est ma compagne. Elle est demandeuse de remplacements dans sa spécialité la radiologie, mais elle ne trouvait pas, ou difficilement son bonheur sur les sites existant et par les mailings des cliniques et hôpitaux privés. Autour de nous beaucoup de praticiens du monde médical nous confiaient qu’eux non plus n’était pas satisfait de la visibilité de leurs offres ou de leurs demandes.
    De ce constat nous avons donc conçu de A à Z avec nos petites mains et beaucoup d’envie un site d’offres en ligne dédié au monde du médical et du paramédical, totalement gratuit : RemplaSanté (www.remplasante.com).
    Malheureusement pour qu’un site d’annonce vive, aussi bon soit-il, il lui faut des annonceurs, pour cela je me permets de vous écrire car vous avez une certaine visibilité et légitimité sur le net que nous n’avons pas encore.
    Je vous propose d’aller voir notre travail et pourquoi pas si le cœur vous en dit, d’en parler ou de nous faire un retour constructif sur des points d’amélioration qui vous semble utile.
    Quoi que vous déciderai, la petite équipe de RemplaSanté vous souhaite une bonne continuation !
    Pierre Hoareau

  45. Vanes Dit:

    Alors, moi, ben je viens de dévorer votre bouquin et j’avais juste envie de venir dire que j’avais aimé, beaucoup, des émotions, du rire, de la sincérité, je ne suis pas medecin, ni infirmiere,ni rien du milieu médical, je suis « patiente » et je suis heureuse de lire qu’il y a des médecins qui s’intéressent VRAIMENT à leurs patients, qui ont envie de mettre des coups de pieds dans la fourmilière et de changer les choses, que cet espèce d’obscurantisme mandarin change ENFIN ! bref, tout ça pour dire MERCI pour ce bouquin, je vais le recommander aux copines, c’est sûr !

  46. Co Dit:

    Bonjour Jaddo,
    Voilà, je suis psy, je m’occupe d’un réseau d’aide aux médecins,j’ai offert votre bouquin à mon médecin et votre blog m’a donné envie de créer le mien.
    Les présentations sont faites. C’est bien…

  47. Adeline Dit:

    Bonjour,
    Je suis cardiologue et tellement d’accord avec tous vos post tout est si vrai et raconté avec tant d’humour.
    Le hic, c’est que vous lire me « manque », pas de nouveau post depuis Janvier !
    Vous revenez bientôt ??

  48. tortue Dit:

    Bonjour,
    Je suis une patiente comme une autre.
    J’ai commencé à lire votre livre « Juste après dresseuse d’ours ».
    Je n’ai plus envie d’être une patiente, ni de tous ces médecins, ni de vous non plus.
    Que de morgue, d’arrogance, d’ironie entre vous tous, mais aussi (ce qui m’intéresse davantage), envers les malades. Comment peut-on se conduire ainsi, penser ainsi, juger ainsi, même si c’est pour établir une distance salvatrice entre soi et la mort ?
    Vous écrivez ce blog, semble-t-il pour dénoncer ces pratiques, mais vous les reproduisez finalement fidèlement dans votre façon, entre autres, de parler des patients qui attendent aux urgences et ne savent pas bien s’exprimer.
    Vous devez être bien jeune puisque vous débutez, et pourtant vous parlez d’infirmièr »e »s, alors que mon fils vient de réussir son concours d’entrée dans un IFSI…. Beaucoup de leçons données mais manque d’ouverture d’esprit, voire d’observation…
    Je ne suis pas sûre de terminer votre livre (je suis même sûre de m’arrêter là), d’autant plus qu’il y a quelques semaines j’en ai lu un de Martin Winckler, qui lui aussi dénonçait la manière traditionnelle d’exercer la médecine, mais qui m’a apporté beaucoup plus d’espoir quant à la façon d’être traitée, moi, une patiente comme les autres.

  49. Petite carabine Dit:

    Bonjour Tortue,

    Vous ne lirez peut être jamais ce message, mais tant pis.

    Je ne pense réellement pas que Jaddo soit ce Dr UltraCynique que vous nous décrivez… L’intitulé de son blog précise « Les histoires d’une jeune généraliste, brutes et non romancées. Sinon c’est pas rigolo. » Ces articles racontent une partie de la réalité du quotidien de sa vraie vie.

    En tant que jeune étudiante en médecine, le blog de Jaddo m’a permis de voir certains aspects de ce qui sera ma future vie professionnelle. Et oui, dans la vraie vie, les médecins ultracyniques bien abrutis, ça existe (et pas que des vieux!), en même proportion que dans la population générale : les médecins sont des vrais humains, pas une espèce à part. Cependant, s’il vous plaît, ne mettez pas tous les médecins dans le même sac ["Que de morgue, d’arrogance, d’ironie entre vous tous"].

    Ensuite, vous vous décrivez comme « une patiente comme une autre » : qu’est-ce qu’un patient « ordinaire »? Chaque personne a son histoire… il est possible que vous ayez vécu de mauvaises expériences avec ceux que vous avez croisé, mais il nous arrive à nous aussi d’être les patients (il m’arrive aussi de détester mon médecin) et par conséquent, nous sommes aussi capables d’ouvrir les yeux devant certaines pratiques et d’en tirer des leçons.

    Enfin, si Jaddo parle d’infirmièrEs, c’est certainement parce que là où elle était au moment où se passe l’histoire, il n’y avait que des infimièrEs… Pour l’instant, dans les 3 services où j’ai été en stage, je n’ai croisé qu’un seul infirmiER, même s’il est vrai que de plus en plus d’hommes choisissent cette profession. =)

    Bravo à votre fils pour la réussite de son concours et bonne lecture à vous pour les livres de Martin Winckler, je suis bien d’accord avec vous, ils sont géniaux!

  50. Belgarion Dit:

    Bonjour Dr Jaddo,

    Petite question d’actualité : Je viens de lire un article sur les auteurs de « 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » par les Pr EVEN et DEBRE. Ils ont été condamnés par l’ordre des médecins à cause de leur livre.

    Etant en train de rattraper mon retard sur votre blog, j’ai pût voir que vous étiez farouchement opposé aux médicament subventionné et à la surconsommation de médocs en général. Ce en quoi je vous rejoint.

    Je voulais donc savoir si vous aviez (vous ou vos confrère ou Prescrire) un avis sur ce livre ? Est-ce une bible (toute proportions gardés)? ou est une attaque de médicaments d’un laboratoire par un autre ?

    Voili Voilou, bon je ne l’ai pas dit mais vous vous doutez bien que si je demande votre avis c’est que j’apprécie beaucoup votre blog, son ton, son fond et la vision du monde médical qu’elle apporte ! (j’ai toujours été en faveur de la lucidité même si ça peux passer pour du cynisme…)

    Merci beaucoup et continuez comme ça !!

Répondre