Quand j’étais petite, je voulais être dresseuse d’ours.
Pas « fée ».

Qu’on ne se méprenne pas, je n’ai rien contre les fées. C’est une catégorie socio-professionnelle comme une autre, et il n’y a pas de sot métier. Même si, pour les connaisseurs, il y a des métiers avec un seau.

Et pourtant, parfois, les gens me prennent pour une fée. 

Quand ils ne peuvent VRAIMENT pas se permettre d’être malades. 
Mais aussi parfois sans raison valable évidente.
L’autre jour, une patiente, la soixantaine, qui ne pouvait pas venir la veille voir le docteur Carotte parce qu’il n’y avait personne pour garder Bichon, m’explique les affres de son panaris. Une gangrène gazeuse, à l’entendre.
Elle me raconte les cris d’horreur du médecin qui l’a vue en vacances, le traitement « de cheval » qu’il a jugé indispensable de mettre en route immédiatement et l’évolution des choses depuis.
Bonne, l’évolution, visiblement, si j’en crois l’index qu’elle me brandit sous le nez. C’est encore vaguement rose foncé sur le côté, là où une écharde grosse comme une poutre et acérée comme une dague a bondi pour s’y planter violemment il y a trois semaines, et c’est encore un peu sensible quand elle appuie. Pour ce que j’en dis, l’a qu’à pas appuyer.
Bref, elle m’annonce solennellement :  « Tout ce que je demande, Docteur, c’est qu’il n’y ait plus rien dans deux semaines. »
Je me gratte le menton. Je décide de ne pas lui mentir : « Si vous voulez être absolument certaine qu’il n’y ait plus rien DU TOUT dans deux semaines, il faut couper ».
Comme je le pensais, le second degré de Madame est resté à la maison avec Bichon. Ses traits se durcissent, et elle me précise : « C’est que je dois partir en vacances en Corse. Et vous connaissez l’état du service de soin en Corse, je suppose ? Il est hors de question que j’y parte dans cet état-là, il faudrait que j’annule mon voyage. »
Elle part pas au Congo avec une cholecystite, hein, elle part en Corse avec une fin de panaris.

Je lui ai dit de poursuivre les soins locaux. Une semaine plus tard, le secrétariat laissait au Dr Carotte le message suivant : 
Mme X. A rappelé. Souhaite un rdv ce 18/08. A annulé son voyage. Précise que son doigt est très enflé et douloureux. Précise que le traitement n’a fait aucun effet. Nous l’avons informée que vous ne rajoutez plus de rdv ce jour, 18/08. Ne souhaite pas prendre de rdv avec Dr Rrr. Par ailleurs demande que vous lui établissiez une ordonnance pour faire une radiographie.

 Dans les épisodes suivants, si vous êtes sages, je vous raconterai les fois où je me sens coupable de ne pas être une fée.

29 Réponses à “Faut pas croire ce que disent les journaux, part 1”

  1. Fourrure Dit:

    Le second degré reste toujours à la maison, dans ces cas là.
    J’ai cru que j’allais me prendre une béquille en plein poire, l’autre jour.
    « Ah docteur, ma chatte est enragée, enragée, vraiment. Elle n’est plus du tout la même. Elle est enragée, qu’est-ce que ça pourrait être ?
    - Si elle est enragée, madame, c’est la rage. Mais c’est peu crédible. »
    J’ai pas pu me retenir. M’a fallu dix minutes pour rattraper le coup.

  2. eosine Dit:

    Comme je l’imagine cette cliente !

    Les jeunes retraitées sont pas les plus simples, je me rappelle de celle qui voulait un collier cervical, mais qui ne soit pas serré au niveau du cou.
    C’est sûr, je n’aurai pas du lui dire qu’elle ferait aussi bien de mettre un foulard !!!

    L’homme n’est pas parfait, parfois on craque…

  3. Dr A. Dit:

    Sans vouloir faire un excès de parano, avez-vous envisagé qu’elle ai fait tout ça juste pour se faire rembourser son voyage, qu’elle désirai de toute façon annuler, pour cause médicale ? (c’est plus fréquent qu’on ne le pense …)

  4. Medicine Men Dit:

    @Fourrure: t’es pas médecin, t’es vétérinaire. ta remarque devrait-elle laisser penser que tu penses qu’on fait le même métier ?

  5. Radéchan Dit:

    Oui, il faut du temps pour comprendre que le patient ne veut pas forcèment que nous, on aimerait à sa place : guérir, et vite. Pour beaucoup de gens, la maladie, ou la plainte (fonctionnelle, douloureuse…) est un acte de communication et pas plus : c’est une fin, pas un moyen de faire comprendre, traiter, guérir un problème. La mémé, dès le début de ton texte, je voyais venir le coup du voyage annulé, elle voulait un prétexte pour jouer aux malheureuses que le sort s’acharne sur elle qu’elle peut même pas profiter de ses vacances programmées 6 mois à l’avance, la patiente qui ne supporte aucun traitement est heureux de cet état de fait, dis-lui qu’elle est un cas, que c’est incroyable ce qu’elle a, et elle t’aimera à l’infini (et au-delà).
    Le problème quand on débute, c’est qu’on veut faire comme à l’hospital : identifier le problème, le ranger, le traiter comme recommandé, puis le suivre. En médecine générale, faut pas projetter ce mode de fonctionnement, sinon on s’épuise avec le tiers de patients (à la louche) qui sont heureux de se plaindre ou d’avoir des effets secondaires, c’est pour eux comme pour toi quand tu sers la main, ou quand tu prends des nouvelles du mari. Un peu d’écoute, d’empathie, le moins de médicaments possibles (qui ne seront pas pris de toute façon), éventuellement si tu te sens de pipoter, de l’homéopathie, et au prochain, avec le sourire. Sans détachement et sans second degré, en MG on s’épuise et on abandonne le métier assez vite. Pour ma part je blague continuellement, grave ou pas, les ceusses qui n’aiment pas s’en vont, mais c’est une minorité. Je peux même me moquer d’un paraplégique, et je peux t’assurer que ça les fait rire aussi, on peut être handicapé et avoir le sens de l’humour. Donc haut-les-coeurs et du détachement ;) Bonne chance.

  6. pupuce qu'est plus vm parce que les mg sont infréquentables ;-D Dit:

    je plussoie Dr A.
    (à première vue je dirais que c’était pas elle qui avait choisi la destination!)

    ps : MM naaaaaaaaaaaan…pitié, pas le vieux coup des toubibs vs vétos…

  7. Medicine Men Dit:

    Arrête ou je te fais le coup du toubib vs vm

  8. cardiologue de brousse Dit:

     » …ma chatte est enragée… »

    Waou ! ça laisse réveur !

  9. dJe Dit:

    Radéchan, tu me fais penser à M. Pany, rue de Charenton. Les connaisseurs apprécieront ;)

    Medicine Men, en ignare que je suis, qu’est-ce qui différencie à ce point le métier de médecin et de vétérinaire lorsqu’il s’agit des contacts avec le patient ou son propriétaire ?

  10. Medicine Men Dit:

    Oh rien rien …

  11. Pas important Dit:

    Citation: « @Fourrure: t’es pas médecin, t’es vétérinaire. ta remarque devrait-elle laisser penser que tu penses qu’on fait le même métier ? »

    Fourrure, sale bête, retourne à ta niche: t’es qu’un véto. Donc un médecin raté comme le pharmacien est un généraliste raté.

    Il est parfaitement inutile de tenter de me convaincre que t’as les mêmes clients en salle, avec la difficulté supplémentaire que le malade est pas celui qui bavasse mais l’autre, et que celui qui parle est celui qui va taper un scandale sur le coût des soins parce que t’es pas sponsorisée par la sécu, toi.

    T’es qu’un véto: DONC être médecin, psychiatre, généraliste, biologiste, anesthésiste/réanimateur, radiologue, dentiste, échographiste, chirurgien, pharmacien, infirmier pour les prises de sang ou poses de perf’, proctologue, gynéco, andrologue, éventuellement inséminateur, tondeur, ophtalmo, ORL, croque mort, thanatopracteur, anatomopathologiste et j’arrête l’inventaire parce que je dois sortir acheter mes clopes, tout ça fera jamais de toi un médecin: t’exerce pas le même métier, reste à ta place hein?!
    Tout au plus t’es 1 peu voyante ou télépathe pour comprendre ce qu’a ton patient sans qu’il te raconte rien: donc t’es qu’une madame Irma améliorée, et encore.

    Pi tu soignes QUE des animaux hein, faudrait pas confondre avec la « race supérieure », l’humain!
    (Pt1, des fois y’a pas que sur les animaux que j’aimerais injecter un coup de doléthal!).

  12. Léonie Dit:

    Peut être que la dame s’est arrangé pour se blesser avant de voyager parce qu’elle n’avait pas envie de le faire ce voyage, parce que quand on est sur le point de partir en voyage on prie le ciel pour que rien ne vous arrive avant cette date et on fait gaffe. Les agences de voyage ont l’habitude de ces gens qui cherchent un moyen d’annuler leur voyage et comme la maladie ou l’accident est le seul motif valable, il ne reste plus que la simulation ou autre.

  13. LoneWolf Dit:

    Je suis alle voir ce qu’etait un panaris… beeeeerk.
    Et du coup, je me rends compte que j’ai jamais eu ca, d’apres ce que j’ai lu c’est du a une coupure ou une echarde *pas soignee*, non?

    enfin c’est pas beau a voir, heureusement que j’ai pas vu ca avant d’aller manger :p

  14. Medicine Men Dit:

    @ Pas important: Un truc bien avec les gens comme toi c’est que vous révélez bien tout seuls votre nature et point n’est besoin d’en ajouter.

  15. Pas important Dit:

    Medicine man: en effet, et je te sais gré de le remarquer.
    Maintenant, inutile de t’étendre davantage, j’ai lu deux « posts » de l’auteur, puis les réponses dont les tiennes, ceci suffit à mon bonheur, je ne viendrai plus sur ce beau blog piétiner vos plate-bandes d’hypertrophiés de l’ego, méprisants ce (ceux!) qui vous fait/font manger chaque jour.

    Cependant, avant de quitter définitivement ce lieu, je tenais à te faire savoir et à l’hôtesse aussi, que vous n’arrivez pas à la cheville des vétos niveau connaissances médicales, et que Dieu merci, j’en ai connu fort peu qui étaient aussi abjects dans leurs rapports aux malades.

    Alors la fourrure, tu ne lui arrives pas à la cheville nonobstant ce que ton cerveau délirant peut s’imaginer ou fantasmer.
    En conséquence de quoi, je confirme in fine ton commentaire, VOUS N’EXERCEZ PAS LE MEME METIER, Dieu soit loué pour les bêtes!

  16. Grr Dit:

    C’est con, j’aimais bien « Pas important » aussi. Sa verve, sa hargne, puis, c’était pas faux tout ce qu’il/ elle disait. Même s’il/elle a oublié de prendre ses gouttes, et, en conséquence de quoi, il/elle a happé le hameçon provoc de MM.
    Je souçonne MM d’avoir un véto dans sa famille, et de nous avoir fait le coup véto vs médecin en private joke. Tsss.

  17. Grr Dit:

    Avoue MM!

  18. Medicine Men Dit:

    je laisserais volontier le rôle de Provoc à qui le jouerait plus élégamment que moi. Aucune verve , aucune hargne dans le laius auquel tu fais allusion. Je n’ai pas de sympathie pour les gens comme l’auteur du dit laius.

    Je n’ai pas de sympathie pour les gens qui prônent que soigner des humains est identique à soigner des animaux.

    Je n’ai pas de véto dans ma famille.

    Je n’ai rien, absolument rien contre les véto.

    J’aimerais bien changer de sujet maintenant.

  19. Grr Dit:

    Ca me fait aimer « Pas important » encore plus.

  20. Léonie Dit:

    Ai je rêvé, il me semble qu’un des posts de « Pas Important a disparu?

  21. Medicine Men Dit:

    Grr t’aimes qui tu veux mais moi stp tu me parles plus

  22. Grr Dit:

    T’inquiètes MM, je te parle plus. CQFD.

  23. Léonie Dit:

    Je me suis gourée, le post disparu ne l’est pas, il est dans « Beyrouth »

  24. Fourrure Dit:

    Pourquoi est-ce que les commentaires partent en sucette sous les posts de Rrr ?

  25. Léonie Dit:

    Parce que c’est bon les sucettes, ça ramène à l’enfance et qu’il faut aussi du lard et du cochon.

  26. zigmund Dit:

    et pourquoi pas une IRM du doigt hein?
    ok je sors …

  27. Léonie Dit:

    Pourquoi pas, peut être la patiente l’a t-elle demandé qui sait?

  28. Ausecoursmonfilsmapprendlavie Dit:

    Je lis ça en prenant mon petit déj (toute seule devant mon ordi : à 6h30, personne se bat pour me tenir compagnie, du coup je vais voir la dresseuse).
    Ben j’ai tout envoyé en spray ma gorgée de café au lait sur le clavier quand j’ai lu « il faut couper » :oD
    Bon, ben maintenant, je vais nettoyer, hein, salut.

  29. Journal Dit:

    Par contre il faut croire ce que les blogs disent

Répondre