Je vais vous re-situer ce que ça signifie, pour les gens qui la passent, une épreuve de statistiques de PCEM1.
Ou du moins essayer. Parce que, je l’ai déjà dit, c’est très difficile de raconter ces années-là. Raconter à quel point c’est fou, à quel point c’est sauvage, à quel point on change de monde. On arrive dans un monde où il est NORMAL de boire son café à la paille pour avoir les mains libres pour faire des exercices de biophysique en même temps. Où il est normal de décliner l’invitation aux 18 ans de ses meilleurs amis. Où on joue notre vie, et où on ne le sait que trop bien.
Et où tout va se jouer sur quelques jours, quelques heures de concours.
On va cocher des cases, sur un joli formulaire. On va embarquer 8 stylos au cas où 7 tombent en panne parce qu’on ne sait jamais. On sait que les choses se jouent à 1/10ème de point près, à une case. Et, si on a une panne de métro, ou une gastro, ou si on a décalé les cases d’une ligne, on peut passer à côté de notre vie.
Ou juste si on a raté une seule case que le voisin a réussie, au demeurant.

Je vais vous raconter comment s’est passée, pour moi, l’épreuve de statistiques de ma première année de PCEM1.
J’avais passé le gros de l’année à lire Picsou Magazine en mangeant du beurre de cacahuètes (ce n’est pas une métaphore ; en vrai, j’avais récupéré des vieux Picsou Magazine de la maison de vacances qu’on avait vendue), parce qu’il m’a fallu à peu près toute cette année-là pour comprendre qu’il allait falloir changer de monde. Pour comprendre ce qu’on attendait de nous (apprendre sans comprendre), le genre de bidules qui « tombaient » aux examens (l’exception dont tout le monde se cogne), et comment réussir à se les foutre dans le crâne (en buvant son café à la paille).
Donc, je me suis pointée aux épreuves de statistiques, à la fin de l’année, en sachant que l’année était déjà perdue pour moi.
Quand même, il y avait des matières que j’avais bossées, dans l’idée de préparer la deuxième année, et les statistiques ne faisaient clairement pas partie de celles-là.
Je pense que c’était le truc que j’avais le moins bossé. D’ailleurs, j’ai eu zéro.
Donc, j’ai passé l’épreuve à essayer de comprendre vaguement des histoires de boules rouges et de boules noires, et surtout à chercher s’il n’y avait pas quelque part une question de cours, une formule à recracher bêtement que je pourrais trouver dans ma calculatrice.
Parce que dans les trucs constructifs que j’avais faits en première première année, une fois qu’il était acquis que ce ne serait pas pour cette fois, il y avait de rentrer dans ma calculatrice tout ce que je pouvais rentrer dedans.
On avait le droit à la calculatrice pour deux épreuves, les stats et la biophy, et c’était les trucs programmables qui nous paraissaient fous de technologie à l’époque, même qu’on pouvait programmer un jeu de morpion dedans si on était très très fort.
Et donc, pour ces deux épreuves là, on rentrait tout ce qu’on pouvait de formules dedans. Quand on était moi, on y passait des heures et on rentrait même des exemples d’exercices au cas où, parce que c’était quand même vachement moins culpabilisant que Picsou. Une calculette de dingue, que je m’étais préparée. (et dont l’usage a été interdit lors de ma deuxième PCEM1, mais c’est une autre histoire)
Donc l’heure s’est passée, longuement, et j’ai coché des cases au pif ou à l’intuition de ce qui avait davantage la gueule d’une bonne réponse, et à la fin j’ai eu zéro.

Et puis je vais vous raconter comment s’est passée, pour le reste du monde, l’épreuve de statistiques de ma première année de PCEM1.
Au bout de quelques minutes d’épreuves, y a un prof qui s’est dit « Hey !! Mais ils peuvent entrer des formules dans leurs calculatrices !!?? »
Ouais, la découverte, tu sais.
On avait une liste officielle des calculatrices autorisées et tout, avec dessus 3 modèles d’où qu’on pouvait rentrer des formules et des antisèches dedans, et c’était comme ça depuis la nuit des temps, et les mecs réalisent ça, au pied levé, après le début de l’épreuve de stats.
Alors ils ont décidé que ça n’allait pas du tout, de pouvoir rentrer des formules dans sa calculatrice.
Et alors ils ont fait le tour des salles d’examens, pour supprimer aux gens les calculatrices des modèles qui permettaient les antisèches. Soit 100% des gens, hein, tu penses bien que personne n’allait se pointer aux épreuves avec une calculatrice solaire alors qu’on avait le droit, depuis toujours, aux calculatrices-à-morpion.
Donc y a des types qui se sont fait sucrer leur calculatrice au bout de 8 minutes d’épreuve, parce que leur salle d’examen était juste à côté de la salle du prof qui avait réalisé que ça n’allait pas du tout.
Y a des types qui se sont fait sucrer leur calculatrice au bout de 11, 13, 18, 35 minutes.
Y a des gens comme moi qui étaient dans la salle tout au fond et qui ont découvert après coup en parlant aux copains qu’ils s’étaient fait chourer leurs calculatrices en plein concours, et qui ont gardé la leur tout du long en ne se doutant de rien.
Il y avait ceux qui avaient, à côté de leurs 7-stylos-au-cas-où-tous-tombent-en-panne, une calculatrice solaire qu’ils ont pu garder et avec laquelle ils ont quand même pu faire le gros de leurs calculs.

Je vous rappelle qu’on parle d’une épreuve annuelle, d’un concours, organisé de longue date, où des gens jouent leur carrière.
Bon, moi, ça a pu me permettre de justifier mon zéro à ma mère. « Maiheuuuu, ils nous ont retiré la calculatrice, les chiens jaunes ! »
Mais pour tous les gens dont c’était la deuxième première année, pour l’injustice injustifiable qui leur a été faite ce jour-là, pour l’aberration totale que c’est, de faire un truc pareil à des gens, il faut vraiment qu’on vienne m’expliquer comment cette épreuve n’a pas été annulée (parce qu’elle n’a pas été annulée, hein, et les résultats ont été validés, et les résultats ont compté pour décider de l’avenir de plusieurs milliers de gens) et comment des bureaux n’ont pas pris feu dans la nuit.

Toutes mes pensées vont aux D4 de cette année.
Serrez les dents, tenez le coup, encore, et surtout ne lâchez rien.

 

67 Réponses à “Pour modifier, tapez 1.”

  1. sgt_pepper Dit:

    J’adore le lien vers le site de Boulet, mais fait gaffe, ce n’est que temporaire.

  2. Rrr Dit:

    Bin c’est gentil, mais tu m’as pris pour qui ? ;)
    J’ai mis le bon lien, avec la date et tout.

  3. May Ewan Dit:

    Ah, ces épreuves merdiques, où finalement la chance y tiens une place honteusement grande… Je me souviens du jour où j’ai découvert que j’avais raté médecine à….. 0,07 points. Ça donne un peu le tourni.

    D’ailleurs j’aurais été en D4 cette année. C’était peut-être un signe.

    Merci en tout cas pour ces petits moments de vie !

  4. JeeP Dit:

    Pour les D4, il y a en fait eu annulation de l’épreuve du matin puis annulation de l’épreuve de rattrapage de l’après-midi…
    Tu peux leur adresser tes pensées, parce qu’il semblerait qu’il soit évoqué de leur faire repasser la totalité des ECN!
    Espérons que ça précipite l’arrêt de mort des ECN, que tout le monde critique.

  5. Edwige Dit:

    Je compatis avec les D4! J’ai eu le meme probleme quand j’ai passe le concours veto. A l’epreuve de chimie, ils avaient oublie de donner un formulaire qu’ils donnaient tout le temps. Pour couronner le tout, quand ils s’en sont rendu compte ils ont faxe a tous les centres d’examen que par consequent il ne fallait pas faire cette question (une question mineure qui devait nous prendre 30 secondes tout au plus…). Sauf qu’ils n’ont pas verifie que tous les centres d’examen avait bien recu la consigne et dans un centre ils ne l’ont jamais eue! Du coup l’epreuve a ete annulee et on a du la repasser. Quand on a bosse a ce point pendant 1 an (voire deux pour certains), je ne vous dis pas dans quel etat j’etais quand j’ai appris la nouvelle…
    Bon courage aux D4!

  6. zigmund Dit:

    monstrueux scandaleux révoltant
    il faudrait demander qu’en cours de chimie on leur enseigne la fabrique des bombes …
    ça pourrait servir plus que les stats
    (où j’ai du avoir 0 aussi)

  7. foo Dit:

    Donc, ceux qui passent les mailles du filet, les gros psychopathes là, c’est eux qui nous soignent ensuite ? Ca fait peur =D

  8. Don Peridon Dit:

    Et statistiquement, c’est quoi le pourcentage de chance d’avoir 0 à cet épreuve en cochant au hasard ? :p

  9. Jul Dit:

    Je vais citer un de mes chargés de td nous mettant en garde contre les surveillants : « ce qu’il faut que vous compreniez bien, c’est que pour eux, attraper quelqu’un c’est comme trouver le graal ».
    En droit, on peut avoir le code civil, et certains profs veulent bien qu’on le surligne, et qu’on mette des post-its. Et des fois ya des surveillants qui décident comme ça, juste grâce à leur petit libre arbitre à eux, que c’est juste pas possible enfin, vous vous rendez compte ? Alors t’as pas de code civil. Autant dire qu’à moins d’avoir appris par coeur la centaine d’articles du semestre, bah t’as 5.5.

    Voila c’était juste pour dire qu’ils sont pas cons qu’en médecine, c’est un gène spécial du surveillant.

    Je me demande toujours s’ils sont vraiment arriérés et inconscients de ce que ça représente ou juste jaloux version méchante :(

  10. nfkb Dit:

    Il est difficile de se mettre vraiment dans la peau d’un D4, le cerveau est bien fait : il oublie les moments où l’on est plus humain.

    L’explication terrible est quand même le manque de considération totale des professeurs d’université qui ont du écrire ces sujets a la va vite sur une tablette de TGV… la deuxième chose déplorable est l’incapacité de ce milieu haut place a anticiper les catastrophes et a faire respecter une bête procédure, ça me fout les boules qu’on se moque toujours des Check-lists et autres consignes de sécurité.

    Pour les concours exams de Medecine il y a toujours une grande majorité d’enseignants titulaires ou non et une minorité d’administratif, ils ont de la chance les enseignants en droit.

    Enfin, je dois avouer ici sur la place publique que oui ma HP 48 (et les deux autres en cas de panne) m’ont donné le sésame de passage vers le PCEM 2. c’était bien la rpn d’ailleurs #geek

  11. Eloclaire Dit:

    En P1, 1ère, début d’une longue série de P1 ;), quand on est entré dans la salle, il y a avait déjà des sujets distribués sur certaines tables.. Certains sont rentrés, sortis et 10 min après, on a entendu, « ouvrez les enveloppes cachetés ».. On a ralé, j’ai porté plainte. Rien n’y a fait. Les surveillantes m’ont regardé comme une pauvre conne en me disant « j’vois pas le problème »..
    Vive les concours.

  12. ludo Dit:

    Bah par chez moi cela viens d’arriver…
    1 question 0 réponse bonne sur 5 proposées http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/06/01/article_pres-de-3-000-etudiants-de-la-fac-de-med.shtml

  13. HariboDoc Dit:

    Curieusement, j’ai plus souffert de l’arbitraire de ce concours P1 quand mon fils l’a passé que pour moi!
    Probablement parce que quand on a soi-même la tête dans le guidon, on ne voit pas ces injustices qui font que le couperet de la sélection tombe là et pas là…
    Comment expliquer à un jeune d’une vingtaine d’années que jamais il ne sera médecin parce qu’il a loupé les 2-3 bonnes cases qui allaient bien?
    Comment refuser, à quelques places, un probable futur bon praticien et lui expliquer le nombre de médecins étrangers dans nos hôpitaux aujourd’hui?
    Bien sûr que ces médecins sont pour la plupart de bons praticiens, mais nos jeunes à nous ne sont-ils pas tout autant méritants?
    Et pareil pour ces D4 dont je lis les (mauvaises) aventures. Ce concours de fin de sixième année est déterminant pour leur carrière, pour toute leur vie professionnelle !
    Comment expliquer à cet étudiant (BAC+6 déjà) qu’il n’exercera jamais la spécialité dont il rêvait parce que son classement ne le permet pas mais qu’en revanche ce poste de spécialité sera occupé par un praticien venu d’ailleurs…
    Et s’il n’existait qu’en médecine ce problème! Il est partout.
    Une cadre kinésithérapeute me racontait dernièrement qu’en 2009-2010 la filière étrangère était supérieure au recrutement de diplômés nationaux…
    Notre système d’éducation/formation est vraiment tombé sur la tête …

  14. cardiologue de brousse Dit:

    @ Haribodoc :
    tout à fait d’accord avec toi. Le numérus clausus imbècile prôné pas des énarques confondant économie de soins et de santé a  »sacrifié » des générations d’étudiants Français futurs ( bons ) médecins potentiels sur l’autel de la médecine comptable. Cela a-il été pour autant profitable aux générations d’étudiants étrangers qui ont été honteusement exploités par l’administration hospitalière Française, trop contente de trouver là une main d’oeuvre bon marché, taillable et corvéable à merci, tant elle était précarisée quant à son avenir et presque  »reconnaissante  » de cette situation.On peut se poser la question : Des frustrés d’un côté et des humiliés de l’autre, bel objectif !

    il faut relire les statuts des PH, PAC, attachés et autres assitants à l’époque pour se convaincre de l’absurdité dégradante de ces hiérarchies statutaires artificielles.

    Aujourd’hui, la mode est à la  »mutualisation des moyens  » , aux  »économies d’échelle  » ,et le pouvoir hospitalier aux mains exclusives des directeurs/gestionnaires/financiers.
    et nous ( pas moi et Haribodoc, hein ! ) qu’avons nous fait pour empêcher ça ?

  15. pimousk6 Dit:

    pour ma part, je n’ai jamais eu l’ambition de devenir medecin. je souhaite plus que tout etre sage femme.
    j’ai preferé tout quitter (amis famille vendre ma maison a perte…) plutot que de supporter une mentalité pareil pendant 1 (enfin soyons honnete 2) ans tout en étant convaincu que mon avenir se jouerai sur une case mal cochee et sans comprendre ce que j’apprenais de surcroit!
    je suis donc en belgique depuis plus d’un ans, en ecole d’infirmiere parce que tirage au sort n’a pas joué en ma faveur (en esperant etre tiree au sort en septembre prochain!). je pense que je suis plus heureuse ici dans une filiere qui ne me correspond pas du tout (jusqu’au tirage au sort ou 3 ans max pour passer outre) et en etant sur que je finierais par atteindre mon but. ce n’est qu’une question de temps. et surtout, je sais que les resultats ne dependent que de moi et pas des resultats du voisin. malgres tout il y a, comme en PCEM1, 80% d’echec la premiere année…

  16. ptitemena Dit:

    Merci Jaddo de penser à nous !

    On est toujours dans l’attente pour l’instant jusqu’au 24 juin…
    Ils ont 3 semaines pour réorganiser une épreuve qu’ils ont raté en la préparant un an à l’avance… On s’attend au pire.

    Tout ça pour ça c’est la seule chose qui me vient à l’esprit !

  17. Newick Dit:

    Merci de pensez à nous… le pire, c’est l’annulation 6 minutes avant la fin, tout le monde ou presque avait fini car on a eu droit à 10 minutes supplémentaires à cause de corrections très mineures du sujet, tout le monde se croyait en vacances… (dont moi)
    Se faire abattre comme ça au bout de 3 jours de concours qui sont pas des journées vraiment sympa…
    Enfin bref… wait and see, et on se remotive ! (ça, c’est dur)

  18. Cdva Dit:

    Avoir zéro, c’est pas si mauvais au final.
    Je me suis payé un -2,7 sur une épreuve faite totalement au hasard (la physio, il me semble).
    C’est pas commun une note négative sur un bulletin, ça pique pas mal.
    En tout cas, courage à tous les d4 !

  19. Niluje Dit:

    Et dire que si j’avais pas retapé ma D1, là je passerais l’ECN. Je pensais pas le dire un jour: mais je suis content d’avoir doublé.

  20. zuma Dit:

    @Niluje : c’est ce que je me suis dit aussi, « si j’avais pas retapé ma p2, j’aurai été ds cette galère » ms attention !! on sait pas ce qui peut nous arriver l’année prochaine !!

    Le pire c’est que cette épreuve de LCA sera bientôt supprimée (ds 2 ou 3 ans) et finalement elle aura « vécue » environ 5-6 ans
    Et aussi, apparemment les QCM vont revenir qd les actuels PAES 1 passeront l’ECN

  21. leonie Dit:

    Si des milliers d’étudiants se disent aujoud’hui qu’ils jouent leur vie ou leur carrière en passant des examens, il y en a une petite partie qui se dit heueuse d’être arrivée jusque là et de participer. Quand aux générations antétérieures où il n’y avait pas de calculatrice, il fallait bien qu’elle se débrouille avec ses neurones.
    Il est bien évident que pour se creuser une place dans la société telle qu’elle est conçue (une véritable fumisterie) il faut se dépouiller un max, mais cela vaut-il la peine de se gâcher la vie pour autant?
    Je n’ai pas eu l’occasion de me confronter à ce genre de sport, mais mes enfants oui, et j’ai constaté qu’ils avaient tous préparés des solutions de rechanges, en gros ils ont tablés sur un éventuel échec aux examens au départ dans la voie choisie avec une solution de rechange ce qui est moins stressant pour eux. Donc ils ne jouent plus leur vie future comme le pensaient les générations antérieures.
    De toute façons, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir à condition d’en avoir sous la semelle.

  22. lulu Dit:

    comme tous ceux qui ont connu « l’enfer » des ECN,je compatis…courage aux D4…c’est tout simplement honteux.

  23. maduixa Dit:

    j’ai passé les ECN l’an dernier, je compatis et serre les dents pour ceux de cette année… nous c’était le gros gros stress parce qu’ils ont mis plus d’un quart d’heure à la toute fin pour enfin nous dire « ben c’est bon, bonnes vacances »…
    j’imagine l’horreur pour cette année !! courage !

  24. maduixa Dit:

    quant à la calculette, pour moi, je l’ai oublié juste le jour de la biophysique… et j’ai eu la chance à 5 minutes du début de l’épreuve, de trouver une bonne âme pour me prêter sa calculette de rechange.

  25. Veuillez repasser plus tard | Poumpoumpidou ! Dit:

    [...] et à qui on  vole la joie d’être libérés. Bien sur, un superbe article de Jaddo à lire ici. Et un résumé de la situation ici. Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Vous [...]

  26. Edwige Dit:

    Est-ce qu’il y aurait qqn pour eclairer ma lanterne? J’ai lu quelque part que la premiere epreuve a ete annulee entre autres a cause de problemes de traduction. Donc si je comprends bien, cela veut dire que le texte n’est pas en anglais? Du coup, quel est vraiment l’interet de cette epreuve? Le futur medecin devra trouver qqn pour lui traduire tout article qu’il voudrait lire? C’est assez ridicule sachant que quasiment tous les articles scientifiques sont en anglais…

  27. Rrr Dit:

    Je n’ai pas entendu parler de problème de traduction. Pour la première phase, plutôt des coquilles, et « une syntHaxe approximative »… http://alpes.france3.fr/info/grenoble–la-galere-des-etudiants-en-medecine-69044622.html

  28. MimiRyudo Dit:

    Dans le même article que j’ai tweeté tout à l’heure, il y a également le « pose » au lieu de « pause » qui vaut le détour.

    Repasser la LCA c’est triste pour ceux qui y étaient bien prêts (dont moi, sigh, mais osef je veux MG et je l’aurai, comme dirait Dassin). C’est pas la fin du monde non plus, repasser un dossier clinique aléatoire aurait été bien pire.

    Par contre, comme dit nfkb, ce qui est triste c’est l’incapacité de gens si hauts placés à lire une check-list : « y’a-t-il du brouillon partout ? Oui, alors distribuez les copies. Tout le monde en a ? Oui alors l’épreuve commence ». Si le centralisateur parisien avait fait ça sur l’épreuve de rattrapage, on n’en serait pas là. Bête comme chou.

    Et l’épreuve du matin ne contenait que quelques fautes, tout à fait acceptables (même si on voit bien qu’ils ne l’ont pas relue attentivement). J’espère que ça mettra un terme à tous ces secrets (qui choisit l’épreuve, avec qui, qui relit, où, quand…)

  29. Edwige Dit:

    C’etait sur atoute que je l’ai lu
    http://www.atoute.org/n/article210.html
    « Le texte était mal traduit et un tableau de données était décalé. »

  30. JeeP Dit:

    @Edwige:
    Ce qu’on leur demande avec la LCA, c’est de savoir démonter un article sur le fond: la méthodologie, les outils, les objectifs de l’étude. Donc il faut qu’ils puissent tous bien comprendre ce qui est écrit.
    Si c’était en anglais ça deviendrait une épreuve d’anglais, et heureusement il n’y a pas d’épreuve d’anglais aux ECN!

  31. Mimi Dit:

    Excusez-moi d’intervenir, mais j’aimerais éclaircir un point: les médecins étrangers passent aussi le P1 mais sont décomptés du numerus clausus, ils n’empêchent personne d’arriver en P2, alors ne ramenons pas toujours tout aux étrangers  » c’est la faute des méchants venus d’ailleurs bouhouhou ». Au contraire, ils permettent de libérer une place et décalent donc le numerus.
    Sinon bon courage aux D4, ils vont devoir avoir les nerfs solides…

  32. cardiologue de brousse Dit:

    @ Mimi :
    si ton commentaire fait suite à ceux d’Haribo et moi-même, je pense qu’il y a méprise; les étudiants étrangers dont nous parlons ( je suppose pour Haribo ) sont, vu notre grand âge, ceux des années 80 ayant débuté voir achevé leurs études dans leur pays d’origine, souvent Afrique du Nord car Francophone, et qui venaient se spécialiser ou simplement travailler en France; en l’absence d’équivalence automatique de diplôme, ils ne pouvaient exercer en libéral et seul le secteur hospitalier leur était ouvert à des conditions je le répète statutairement et surtout financièrement honteusement inférieures à celles des Praticiens Hospitaliers purs jus, et pour le même travail.
    Voila, c’était juste une précision.

  33. Biaise Dit:

    Apprendre sans comprendre… C’est ce qu’on attend de vous en P1 ?
    J’arrive pas à concevoir… Ça sert à quoi si ce n’est à écarter une flopée d’étudiants intelligents et attirer les tête-d’éponge sans réflexion ?
    Et le numerus clausus alors que les journaux pleurnichent qu’on manque de médecins à la campagne… heu…
    Non vraiment je crois que je n’aurais pas supporter des injustices pareilles. Ajoutons à cela des organisateurs négligents alors qu’on réclame aux élèves de devenir des machines infaillibles… Bref, comme tu dis, bizarre qu’aucun bureau ne brule.

  34. Banshee8 Dit:

    Je suis effondrée.
    Aussi déçue : Je croyais profondément aux bonnes intentions de notre administration, à leur compétence.
    Frustrée : il n’y a rien que nous puissions faire dans les faits. Selon la loi, on devra repasser l’épreuve.
    Epuisée : mentalement et physiquement, je suis à bout.
    Humiliée : L’administration peut TOUT nous faire faire, nous sommes à leur disposition de par l’importance de ce concours (pardon, examen). Et ils le savent ; Et nous, on n’a qu’à attendre.
    Desargentée : à la poubelle mon billet à 700 euros pour chez mes parents, que je vois 2 fois par an.
    Et tout ça pour une épreuve qui ne sert à rien car pas en anglais, qu’on ne voulait pas à la base, qui n’est pas discriminante et d’autant moins qu’on va tous bachoter pendant une dizaine de jours, et qui va disparaître dans 2 ans pour toutes ces raisons.
    Et tout ça pour que le CNG et le CNCI sauvent la face, et tentent de masquer leur incompétence jusqu’au bout.
    Seule l’amicale de ma fac nous pousse à rester vigilants quant à la santé psychologique de nos collègues. Ils n’ont pas tort.

  35. docausol Dit:

    Dans ma fac en P1, pour l’épreuve de stat il y avait 13 questions. et le meme prof faisait cours depuis 15 ans. et en 15 ans il avait rédigé 18 questions différentes. Chaque année, 13 de ces 18 questions tombaient à l’examen, comme tirée au sort dans un chapeau ou il y aurait eu 18 petits papiers… A ma 1ere P1, je ne savait pas, on s’était bien gardé de me dire… J’ai tout bien bossé les cours pendant des heures et j’ai eu 3 sur 13.
    A ma 2eme P1, j’avais eu vent du truc (je me suis bien gardé d’en informer les autres, ssssélectiooooonnnn !!!!) j’ai appris bètement (mais vraiment bètement, hein, juste les cases qu’il fallait cocher !) les 18 questions qui tombent, et j’ai eu 13/13, comme environ un tier des étudiants (en fait, ceux qui connaissent le truc).
    et dans ma famille : ouah 13/13 en P1; tu dois vraiment etre bon en stat !!!

  36. Baf Dit:

    Mais le concours de P1 n’a jamais eu pour mission de sélectionner des gens intelligents, et/ou stable psychologiquement, et/ou humain.

    Non, il ne sert qu’à sélectionner des personnes ayant une grosse capacité de travail. Ca donnera des docteurs qui bosseront 70h par semaine, voire plus, et qui bosseront la nuit.

    Le hic, c’est qu’on est pas aussi performant jusqu’à 67 ans (âge de notre retraite) et surtout, surtout, ça engendre un biais de sélection. C’est pourquoi je pense que l’on retrouve avec une plus grande proportion de PMD (trouble bipolaire) chez les médecins.
    Des hyperactifs d’un coté, et des dépressifs suicidaires de l’autre.
    Je vous rappelle que nous sommes la deuxième profession en terme de suicidés en france …

  37. Lou Dit:

    C’est gentil de penser à nous…:)

  38. Hisoka Dit:

    J’aime beaucoup la citation assez tôt dans l’article :
    « Quelle désinvolture ! Quelle mépris pour ces milliers d’étudiants qui jouent leur avenir pendant trois jours ! »

    Dans un domaine ou on pourrait penser que le respect d’autrui tient une place importante, ou l’humain est respecté, je trouve que ca fait assez peur.

    Dans une société tout court, voir à quel point parfois les maîtres manquent de considération pour leurs élèves, c’est aussi révélateur d’un monde qui se marche sur la tête.

    Et je trouve cet article, encore une fois, extrêmement bien écrit. Et on se demande pourquoi tant de bon sens est partagé par si peu de monde dans ce pays.

  39. Isabelle Dit:

    Dans ma fac d’arts plastiques dans les années 70, circulait la rumeur selon laquelle un étudiant avait inscrit son cheval en licence, cheval qui aurait brillamment réussi ladite licence. Je n’ai jamais rencontré cet équidé surdoué – ni son propriétaire – et donc jamais pu vérifier l’authenticité de l’anecdote. Toujours est-il que ça paraissait plausible à tous les étudiants… Ça rassure pas, mais ça console.

  40. Annie Dit:

    Absolument scandaleux!! Je connais quelques externes qui doivent subir ça… je suis de tout coeur avec eux (et avec les 7995 autres bien sur!). Avoir aussi peu de respect pour des étudiants passant l’examen qui va décider « juste » du reste de leur vie professionnelle est complètement honteux. J’espère comme beaucoup que les autorités responsables de ce carnage vont prendre leurs responsabilités! Bon courage à tous ceux qui vont devoir passer à nouveau cette épreuve et prolonger leur enfer de 2 semaines. Merci à tous ceux qui comme Jaddo nous font penser à eux et nous permettent de réagir.

  41. Platon Dit:

    Les CNG et CNCI dépendent du ministère de la santé, vous savez ce machin qui nous a protégé de la grippe H1N1.
    Courage aux D4 et félicitations pour leur travail que peu de gens peuvent imaginer.

  42. Nass Dit:

    Si ce n’était que pour les D4… Cette année, l’épreuve de SHS a été annulé à P6, l’an dernier c’était Descartes pour l’anat’, et y’a deux ans, la bioch, encore une fois pour Descartes !

    Sinon, vous inquiétez pas, on fait très attention à nos petits P1 et aux épreuves qu’on leur pond je vous assure !

  43. drlnk Dit:

    @Edwige:
    le texte de LCA annulé venait du JAMA, donc au départ bien en Anglais. Mais l’épreuve de LCA est, elle, en français. Ils veulent quand même nous donner à analyser des articles de qualité, donc bien souvent ils sont traduits en français… D’où les fautes de traduction (pas bien méchantes ceci-dit) ET de frappe que nous avons subi…

  44. DM Dit:

    Avec un truc comme ça, vous pouvez demander l’annulation de l’épreuve: rupture de l’égalité entre candidats, au besoin au tribunal administratif.

    Curieusement, je n’ai jamais entendu parler de pareil bins pour les concours d’entrée aux grandes écoles style Polytechnique ou Normale…

  45. Seer Dit:

    Effectivement je ne pense pas que ça arrive à l’X ou l’ENS… J’ai passé le concours de l’X : tout est réglé au cordeau, c’est étonnant…
    Mais ça vaut pas pour toutes les écoles d’ingé !
    Aux concours communs polytechniques par exemple, cuvée 2008 : pour ma coloc en PSI (une filière de maths spé), l’épreuve de SI (une des plus importantes) du concours était pourrie de A jusqu’à Z ! C’était JUSTE le concours le plus passé de France, sur lequel sont recrutés la majorité des maths spé…
    L’épreuve a été comptée telle quelle… Je sais même pas si on en a parlé dans la presse…
    J’imagine les frustrations…

  46. DM Dit:

    @Seer: Attention. Si un énoncé est pourri, il est pourri pour tous les candidats; je doute que l’on puisse obtenir l’annulation du concours pour ce motif. En revanche, ôter arbitrairement des calculatrices a priori autorisées à une partie seulement des étudiants et à des instants différents au cours de l’épreuve crée très clairement une inégalité entre candidats.

    Je pense que si Jaddo avait voulu demander l’annulation de l’épreuve au tribunal administratif, ça n’aurait pas fait un pli.

  47. Dan Dit:

    oh mon dieu mais alors toi aussi tu étais nulle au début.
    Je suis donc pas le seul à noyer mon désespoir dans la lecture compulsive d’insipides magazines histoire de me dire bon ok je fous rien mais si jamais je retrouve la foi dans le prochaines dix minutes j’ai mes cours a coté.
    merci Rrr tu me remontes le moral.
    la p1 n’est finalement qu’un troupeau de mecs a l’ouest qui hochent la tete d’un air entendu tandis qu’un prof délivre un flot continu de verbigeration.

  48. Schtrou Dit:

    A Rennes aussi ça fait 2 ans de suite que les P1 doivent repasser une épreuve (Biochimie l’année dernière et résumé de texte cette année) j’imagine même pas les redoublants qui ont eu le droit aux deux (enfin si je peux imaginer vu que je fais partie des 8000 mis à mal)
    Les étudiants ont entamé une « démarche contestataire responsable » qui consiste à tous porter le même T-shirt avec un message, le jour de la LCA 3.0, pour montrer que si on ne veut pas jouer aux cons et risquer de repasser toutes les épreuves, c’est pas pour ça qu’on se laisse abuser. Il faut savoir que pour l’instant aucun communiqué officiel du CNG ne comporte des excuses (juste des regrets)…
    En tout cas merci pour ce clin d’oeil qui m’a fait verser ma petite larmichette (ben oui c’est fragile ces petites bêtes là après tout ça)

  49. Furyo Dit:

    Merci pour le soutien!
    Signé un pov’ D4…

  50. Inès Dit:

    P1 à Lille cette année (deuxième P1), on doit repasser la biophysique…

  51. Blogueuse égarée Dit:

    Youhou, Dr Kafka, I presume ?

  52. Eric D Dit:

    J’avais la ruse de sioux: une calculatrice qui faisait les formules scientifiques mais sans en avoir l’air. Pas de grand écran carré, une simple ligne tout bête. Pas de bouton « programmation » ou quoi que ce soit du genre.

    Ca a toujours marché alors que mes condisciples à la pointe de la technologie devaient amener leur calculatrice de base. Bon, ça ne m’a pas empêcher de terminer mes études avec 8/20 en statistiques. :)

  53. Edwige Dit:

    @ drlnk
    Merci! Je comprends mieux… Par contre, au risque de sembler elitiste je ne vois vraiment pas l’interet de l’epreuve dans ces conditions. « Dans la vraie vie » le futur specialiste sera oblige de lire quasi uniquement que des textes en anglais s’il veut lire de la recherche de qualite comme vous le dites vous-meme! A ce moment la, qui va lui traduire son texte?

  54. Gontran Dit:

    et bien oui, après avoir fait quelques doublons de mes années afin d’être sûr que mes connaissances soient bien assimilées…., ce concours, (dont au final le résultat m’importe peu puisque Médecine Générale à Amiens est étonnement beaucoup moins demandé que Radiologie à Paris)ce concours auquel j’exposais fièrement ma nonchalance, l’absence de stress et l’idée pas complètement folle que je n’avais rien à y perdre mais tout à y gagner. Et bien ce concours, et plus précisément cette épreuve, devais marquer la fin de plusieurs années de galère, c’était la clef pour rentrer dans la cours des grands, et c’est ce qu’ils nous ont volé à tous, ce moment de répit, de sérénité, de sensation du devoir accompli et de fierté qui en découle.
    Alors on va quand même l’avoir ce moment, mais ce sera comme d’apprendre que tu vas passer tes vacances d’été chez ta vieille tante moustachue qui habite au bout de la rue parce que la colonie de vacances vient de bruler, ce sera comme déballer un bloc note de feuilles A4 a Noël, qui devront te permettre de faire des avions parce que des lutins ont cambriolé la maison et volé le 4×4 télécommandé que tu avais découpé dans Jouet Club magazine. Bref ce moment (qu’on pensait juste décaler à l’après midi), nous l’aurons, d’une manière différente le 14 Juin… si ce n’est reporté…. et surtout si aucun, parmis mes 7799 copains, n’a l’égoïste idée de porter plainte au tribunal administratif pour vice de forme, parce qu’il s’est rendu compte qu’il venait de rater sa 3eme chance (ce qui est clair, arrivera).
    En tout cas, ton histoire me rappelle mon concours de P1: épreuve de Génétique annulée car certains ont eut le droit à la calculatrice, (c’est vrai que pour faire des arbres généalogiques…), d’autres non. Épreuve reportée deux semaines plus tard.
    Poisse ou amour des examens?
    A bon entendeur, salut!
    Un D4 qui garde le moral parce que ce n’est que le début.

  55. reftuto Dit:

    Pour de la recherche spécialisée, on peut aussi trouver des textes pré traduits, ou bien se servir des outils disponnible sur internet (dont google translate qui est assez à jour)

  56. Le Paludier Dit:

    c’est l’aboutissement logique d’un système éducatif fou, où rien n’est prévu pour l’enseigné, mais tout pour l’enseignant.
    enfin si ,l’étudiant, du primaire jusqu’à…la fin de son cursus, va « apprendre » tout un tas de conneries , qui s’ajoutent comme des strates. Qui ne lui serviront jamais à rien. De 8 h a 17 h voire 18 h s’il fait une option .Donc plus que les gens qui bossent normalement. Et avec son cartable de 10 kg
    puis il aura un mot dans son cahier qui dira que ce serait bien, s’il bossait un peu plus à la maison et les WE. Pendant ce temps là…dans les pays comparables, les lycéens, jouent d’un instrument, chantent, font du sport, vivent. et puis ils sont ingénieurs et ou médecins et ou ce que vous voulez. Au même niveau que nous si ce n’est plus car ils sont trilingues.
    Notre pays est un dinosaure avec ses concours et son recrutement sur « l’excellence » et non sur l’humain. Voyons voir , quelles sont les motivations des premiers à l’ECN ?
    la joie de faire des lunettes toutes la journées?
    Le fric?
    quelques fous choisissent l’humain.

    il y a 20 ans on n’avait déjà des questions qui n’avaient pas été abordées pendant l’année. le Prof ne savait même pas ce qu’il avait dispensé comme cours pendant l’année.
    comme quoi rien ne change et dans 20 ans ce sera pareil.
    CDT

  57. fan de jaddo Dit:

    merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci !
    ça fait chaud au cœur de voir qu’on est soutenu par l’ensemble des promotions de la fac (des p2 aux d3, tous étaient là pour un mot gentil), par les professeurs … et même par jaddo ! si ça, ce n’est pas de la solidarité ?

  58. croicel Dit:

    hihihi ça me fait marrer moi je révisais la paille dans mon coca (sans sucres queu même) coincé dans le coin de la bouche, sur le côté, la tête dans mes feuilles de révision…

    ps : les proba j’ai jamais rien compris non plus

  59. lisalee Dit:

    On repasse la Lca mardi, youpi!

  60. Sybille Dit:

    C’est un peu vache mais bon.
    Après tout,la médecine c’est bien le corps/pipi/caca/boudin? Comme intérêt principal,je veux dire.
    Alors, quand je lis ça: http://bit.ly/moPiqu, je me dis que cette histoire de concours foireux (que j’ai connue d’ailleurs il y a 35 ans dans l’agrégation d’Histoire, pas un scoop) n’est pas vraiment un sujet pour une dresseuse d’ours; enfin je veux dire pour ma dresseuse d’ours à moi.

  61. Sylvon Dit:

    Bonjour Jaddo, bonjour tout le monde,
    J’ai mon bac +5 depuis un certain nombre d’années, et je fais encore des cauchemars pendant lesquels je repasse mon Bac ou mon DESS. Alors l’ambiance concours… Brrrrr!
    En tout cas, ça me conforte dans mon idée : le monde est injuste, et surtout, il est hypocrite.
    Une pensée pour celles et ceux qui rerepassent leur examen.
    Sylvon

  62. fredledragon Dit:

    en passant par Eolas, bon moi j’ai un bon souvenir de mes deux P1, sans aucun doute parce que ça c’est bien fini pour moi et le petit groupe que nous formions, maintenant j’avoue que je vois pas bien ce que l’on peut imaginer pour remplacer le concours… C’est un peu comme la démocratie, c’est plein de défaut mais quoi d’autre?

  63. Stormy Dit:

    Vindiou. Dire que j’sors de ma 4e P1. (oui, j’ai fait 2 PCEM1, une PCEP1 [parcours classique de l'ex-futur médecin frustré, si je peux pas atteindre les étoiles, je tenterai de m'en rapprocher le plus possible] et une PAES. Et je vous emmerde, oui. Sans animosité aucune, bien entendu.) J’en reviens pas que les gens l’ayant passée s’en souviennent encore, mais croyez moi, y’a pas pire gâchis que ce boxon innommable qu’est cette réforme à la con. Croyez, braves gens, que nulle fac n’est parée face à ça. Pour moi qui suis à paris, c’est simple : 5 facs de médecine, 2 de pharma. Même en ayant pas bossé ses biostat’, le calcul est vite fait : sous-effectifs généralisé. On ajoute à ça les habituelles filières sous représentées : pharma (les « épiciers », que j’ai finalement préféré à médecine, malgré le fait que j’ai été classé pour ça, mais osef), kiné (les « masseuses suédoises », alors que ceux qui préparent les concours kiné galèrent [au moins] autant que les P1), maïeutique (sage-femme pour les néophytes, estimées parfois autant qu’une laveuse de carreaux par les P1) et dentaire. En bref, le sempiternel refrain « Wouain, médecine, c’est trop bien, comment j’suis trop triste de pas avoir réussi ! » Bah ouais mon coco, mais en même temps, à 349 pris pour 3500 étudiants, fallait pas trop espérer non plus »
    Enfin bref, malgré le fait que j’suis super heureux de passer en 2e année de pharma (à 22 balais, il serait temps, en effet), je trouve que ce concours est la pire chose qu’il me soit arrivée. En tout cas pour la PAES, autant les autres années auront été chouettes. Je pourrai ronchonner comme un vieillard grincheux durant des heures, mais je me rend compte que ça n’aurait pas d’intérêt. En tous cas, sachez que ce foutu concours ne fait qu’empirer d’année en année, privant de plus en plus les étudiants d’alternatives « viables » pour un bon emploi futur. (oui, parce que fac de bio, malheureusement pour les gens dans la branche, ça ouvre pas forcément beaucoup de portes, d’autant plus quand on est pas assis sur un tas de lingots d’argent nazis pour payer une école d’ingénieur)
    J’ai poussé ma gueulante, je me sens mieux. Mais un jour, je trouverai une solution. En même temps que le remède ultime contre le VIH. Et le cancer. Et la gueule de bois.

  64. Stormy Dit:

    (double post)

    Et bon courage aux gens qui potassent leurs exams, la fin est proche. On sait pas quel genre de fin, mais elle est proche, soyez en sûrs.

  65. Pitseleh Dit:

    Y’a t’il des pays où les apprentis médecins ne « jouent pas leur vie » pour faire le métier qu’ils souhaitent?
    Et où donc, ceux qui n’y parviennent pas ne deviennent pas si facilement super méga aigri de la vie? Ce qui est bien triste comme « destin » quand même.

  66. Bruno Dit:

    Chère jaddo,
    Je rigole bien en lisant ton blog. Pour ma p1, les stats j y avais rien compris .coup de bol le prof partait a la retraite et au concours a pioche dans les annales. Et comme a force de faireet refaire les exercices, je je connaissais au mot près, cela m a sauve mon concours …

  67. Frédéric Dit:

    Bonjour,

    Je viens de découvrir ce fabuleux blog à la suite d’une recherche dans google sur l’épreuve de statisques PCEM1 pour mon fils.

    Je sais que le post est très vieux mais cette situation peut se reproduire. La solution est la suivante: il ne faut pas hésiter à aller devant le tribunal administratif en demandant l’annulation et le report de l’épreuve en invoquant la rupture de l’égalité entre candidats. C’est imparable.*
    J’espère que ce message servira à vos lecteurs, étudiants en médecine, qui se retrouverait (malheureusement) dans une situation similaire.

    Cordialement,

    Frédéric
    Avocat

Répondre