Pour renvoyer les gens chez eux depuis l’hôpital, on a plein de chouettes moyens :

- l’ambulance, pour ceux qui doivent être couchés, ou dont l’état nécessite un rien de surveillance et de matériel
- le taxi pour les gens qui vont bien
- le VSL, « véhicule sanitaire léger », une espèce d’intermédiaire entre les deux

Le tout étant plus ou moins remboursé et plus ou moins tout de suite, selon des conditions obscures que je n’ai jamais vraiment réussi à comprendre, mais qui font quand même que bon, dans le principe, on peut renvoyer les gens chez eux de manière à peu près adaptée à leur état.

Ca a l’air merveilleux comme ça à première vue, mais c’est plein de bonnes choses qu’on peut pas comprendre, nous, humains.

En 7 ans d’hôpital, je n’ai jamais vu un VSL. Je ne sais pas à quoi ça ressemble, les infirmières m’ont toujours ri au nez quand j’ai essayé d’en faire demander un. « Ahahah, mais y en a pas, des VSL« .
Ah bon, comme ça, pouf ? Y en a pas ? Ah, bah non, y en a pas.
Partout où je vais, y en a pas.
Le VSL, je crois que c’est une petite ligne sur le formulaire de transport parce que ça faisait plus joli, ou une vaste blague des gens qui essaient de nous faire croire qu’on limite les dépenses de santé, ou un complot mondial quelconque. Rien avec des roues, en tout cas.

Les taxis, c’est une autre histoire. Non, en fait, c’est plein d’autres histoires.
- Ah, mais les taxis viennent pas après 2h du matin.
- Ah, mais les taxis viennent pas ici, parce que c’est trop excentré.
- Ah, mais les taxis viennent pas ici, parce que c’est trop dangereux.
- Ah, mais les taxis viennent pas, parce qu’ils sont jamais payés par les patients et ils veulent plus venir.
- Ah, mais les taxis viennent pas parce qu’ils viennent pas.

Donc, il reste l’ambulance et sa demi-fortune au kilomètre.
L’ambulance pour tous.

Et j’aimerais bien savoir ce que je fais de :
- La petite dame qui va pas si mal, mais qui se déplace à peine, qui ne sort plus de chez elle, et qui ne pourra juste pas monter toute seule ses trois étages
- Le type qui va très bien, mais qui a deux bras et une jambe dans le platre, une valise et pas d’ascenseur
- Les huit cent milles types qui sont venus aux urgences en pleine nuit avec les pompiers et qui vont parfaitement bien, sauf qu’il est quatre heures du mat et qu’ils habitent loin

Parfois, on essaie de lutter un peu, et on refuse de faire venir l’ambulance.
Les gens s’offusquent, ils demandent comment ils vont faire, ils disent qu’ils « y ont droit ». Quand on tient la forme et que les gens sont des chieurs, on leur explique qu’ils n’avaient qu’à pas appeler les pompiers pour une gastro et que c’est leur problème.
Quand on est fatigué, quand les gens sont gentils, quand ils ne connaissent VRAIMENT personne pour les ramener, quand ça fait trois fois qu’on s’engueule avec des patients pour la même raison, quand il pleut, quand ils sont vieux, quand ils sont saouls, quand on n’a pas dormi depuis trop longtemps, quand c’est Noël, quand c’est comme ça, on appelle l’ambulance.

Une fois, j’ai vu à 4h du mat, aux urgences gynéco, un tout gentil couple de 55-60 ans. La dame avait connu la première mycose de sa vie, ça démangeait terriblement, ils avaient une culture médicale frôlant le zéro absolu, ils ont paniqué et appelé les pompiers.
C’était un hôpital de périphérie, ils habitaient dans le village d’à côté celui d’à côté, et ça faisait 8 bons kilomètres.
Ce jour là, allez savoir pourquoi, je suis restée campée à cheval sur mes beaux principes. Ils ont dit qu’ils comprenaient, ils ont hôché la tête et ils sont repartis main dans la main en disant qu’ils allaient marcher.
Je m’en veux encore de ne pas avoir appelé cette foutue ambulance.

14 Réponses à “Je t'appelle un taxi, chérie ?”

  1. docteur V. Dit:

    Il y a eu une réforme. Il n’y a plus de VSL, ni de taxis, mais des TAP (Transport Assis Professionnalisé).

    Le « j’y ai droit » pour les transports, est un « j’y ai droit » qui me gonfle vraiment.

  2. Rrr Dit:

    Ah ?! Mais pourquoi j’avais toujours des vieux bons de transport avec « VSL », moi ?
    Les TAP, ça existe vraiment ?
    Je veux dire, quelqu’un en a déjà vu ? ;-)
    En tout cas merci, je me renseignerai sur les T’es A Pieds.

  3. Docteur B.R. Dit:

    Je tombe sur ton blog qui est de plus en plus lu par de nombreux médecins généralistes. Garde ton enthousiasme : tes patients auront bien de la chance de trouver quelqu’un comme toi !
    Pour les transports, l’appellation « transport assis professionnalisé » est une indication administrative et elle peut se faire en VSL (a priori pas d’avance des frais) ou en taxi. Les « bons » à rédiger changent fréquemment de modèle. Actuellement j’ »épuise » mes derniers imprimés verts S3138a mais la sécu vient de m’envoyer des S3138c (ce qui me fait dire qu’il doit bien y avoir des S3138b mais je n’en ai jamais vus !). Le fait qu’à l’hôpital vous continuez à remplir de vieux formulaires obsolètes ne m’étonne guère !
    Continue ! Courage ! Et quel plaisir de te lire !…

  4. Maubouss Dit:

    Incroyab’ ! !
    J’ai fait l’interne puis l’assistant aux urgences (d’Argenteuil 95) il y a 15 ans et ça a pas changé ( les taxis qui veinnente pas et les vsl qu’on ne voit jamais ).

  5. Rrr Dit:

    Docteur b.r : aaaaah ! Les VSL n’ont donc pas été remplacés par des TAP qui auraient eu le grand mérite d’exister… Désillusion…

    Maubouss : c’est simplement consternant. Et on parle encore du « mystère » du trou de la sécu…

  6. mg 13 Dit:

    en reponse à tes questions sur les fameux vsl ou TAP inconnu de nos bonnes vieilles societe d’ambulance à partir de 18 heures, il faut savoir que tous les transporteurs sont obligés de te fournir un transport même la nuit si il en ont les moyens et l’agrément de nuit (i.e. si y a une ambulance, il la font venir et doivent facturer un vsl ).
    Si il refuse faut demander quel est la personne au bout du fil et le responsable de nuit ainsi que l’état du park (si je commande une ambulance est-ce qu’il y en a une de disponible) et les menacer d’en informer la secu qui leur levera la license.
    Généralement ça suffit pour les faire se déplacer…
    sinon magnifique ton blog continu comme çà.

  7. Rrr Dit:

    Ooooh, comme c’est bon à savoir ! Merci beaucoup !!

  8. JeeP Dit:

    J’ai vu des VSL. De mes propres yeux. Ce sont des voitures blanches avec une croix bleue, des berlines classiques, avec un seul ambulancier dedans.
    J’ai donc voulu en prescrire une il y a quelques jours.
    Le bon est revenu rapidement dans mes mains, avec le commentaire de l’infirmière: « il leur faut une ambulance, sinon ils peuvent pas ramener la patiente ».
    J’ai pas trop posé de question…

  9. Rrr Dit:

    Ahahaha ! Merci. J’exulte.
    Mais je t’ai déjà demandé en mariage un peu plus haut, je ne vois pas comment faire plus.

  10. ES Dit:

    Il y a une journaliste de Libé atteinte d’un cancer du sein qui tient un blog:

    http://crabistouilles.blogs.liberation.fr/mda/

    Elle parle dans plusieurs posts de la très grande difficulté à obtenir un transport en taxi conventionné (elle est en chimio, a des difficultés à se déplacer et les transports en commun lui sont déconseillés).

  11. GoldenKiwi Dit:

    Bonjour à toi Jaddo,

    Je commencerais par dire que je découvre ce blog (il n’est jamais trop tard), et que je le trouve formidable (je fais pas dans l’original dans les compliments).

    Bien que ce post soit vieux, je me permet une petite anecdote qui m’est arrivé en 1998. Accident de voiture assez violent, pas grand chose niveau humain mais bagnole ruinée. Le conducteur a une fracture du sternum, et nous sommes à 700km de chez nous.

    Eh bien on a fait le trajet de l’hopital qui nous a recueilli après l’accident jusque chez nous en VSL. Comme quoi, je vous jure, ils existent. J’ai eu le chance d’en voir un pendant 700 bornes.

    alors je ne sais pas si depuis les choses ont changé, je ne suis pas retourné à l’hopital depuis…

  12. Trainspotting Dit:

    Puisque personne ne l’a fait avant moi, je note la jolie référence au sketckh de « les nuls ». ;)

    J’aime beaucoup ce blog. J’essayerai de repenser à vos anecdotes tout au long de ma carrière.

  13. Jean-Pascal Dit:

    Ce post est un peu ancien mais le « j’y ai droit » est toujours d’actualité et m’énerve toujours autant. J’aimerais tellement qu’on en revienne au « j’en ai besoin » plein de bon sens et certainement bien plus économique pour la société. Utopie?

  14. Mathilde Dit:

    Je fais mes premiers pas d’externe mais c’est vrai que c’est fou comme ça parait normal aux gens que le transport soit payé par la sécu ! Un monsieur à qui on demande si son fils peut venir le chercher : »ah ben non il est en vacances un mois la, il faut qu’il se repose, l’ambulance va venir, en plus c’est pas un problème je suis à 100% »
    On dirait qu’ils ne se rendent pas compte que le coût est porté par tout le monde, et qu’il faut que chacun y mette du sien pour que ça marche !

Répondre