Prélude

7 août, 2010

Un mot pour dire l’auto-consternation avec laquelle je regarde les jours défiler et ma page d’accueil ne pas changer.

Je vais un peu spoiler ma prochaine cérémonie des Googlars, mais sachez qu’on m’y dit :
- jaddo  vous faites chier à pas pas poster
- jaddo qu’est ce que tou fou? on attend!!!

Bin ouais, jmexcuse de partout. Moi aussi j’attends. Pis chais pas.

J’ai des tas d’histoires, tous les jours. Qui m’émeuvent, qui m’énervent, qui me meuvent, qui m’exaltent. Pas toutes, bien sûr ; certaines consultations sont à peu près aussi excitantes que de passer la soirée à manger des moules mayonnaise tièdes dans un restaurant d’autoroute français avec Jean-Claude Bourret qui vous explique les montants compensatoires. (Je triche sur Desproges éhontément, mais faut bien avouer que c’est à peu près la perfection de la description du moment non-bandant.)
Bref, des fois, je m’interroge en me disant « Zut alors, pourquoi j’écris plus ? M’arrive plus d’histoires ? Ça me touche moins qu’avant ? »
Double que nenni.

Bref : je sais pas, vous m’en voyez toute contrite, et je vais essayer de reprendre la main.

Pas plus tard que tout de suite.
Alors je sais, ça va être un post où je râle encore, avec mon fanion de généraliste à la main. Mais en même temps, quand je râle, ça râle, quand je râle pas, ça râle, alors disons que j’emmerde les râleurs et que je vais continuer à raconter des histoires.

14 Réponses à “Prélude”

  1. Plouf Dit:

    Te force pas, va. Si tu trouves pas le chemin de l’écriture c’est que tu te consacres à autre chose, même si tu sais pas encore quoi.

    Laisse venir. Si l’écriture vient, ça sera probablement différent de ce que tu écris d’habitude, et même probablement pas destiné à une diffusion publique.

    Si tu cherches à produire une note de blog « comme d’habitude », tu risques de perturber ce processus personnel.

    Ceci dit, aucun conseil ne vaudra ceux que te donneront tes couettes, hein.

  2. Rrr Dit:

    Non mais justement, ça revient. Peut-être. Je profite de la vague. Je glissais juste un mot d’excuse avant ;)

  3. Léonie Dit:

    Bien dit, faut continuer sur cette voie, ce serait nul d’arrêter.
    En lisant le post Il me semblait bien avoir reconnu DESPROGES (que je regrette énormément) et comme tu l’a avoué t’es pardonnée d’office.

  4. dJe Dit:

    @Plouf
    Au contraire, ‘faut se forcer.
    On a tendance à oublier le bien que ça fait quand les évènements ont eu la fâcheuse idée d’effacer les raisons d’écrire sur le champ.

  5. Opale Dit:

    chouette le retour de Jaddo, je vais vite aller lire !
    :-)

  6. Eloclaire.. Dit:

    Je pense souvent dans ma journée à certains sujets qui me font bien rire et sur lesquels j’aurais aimé écrire, j’espère les voir écrits un jour par d’autres..
    :-)
    Alors, j’attends…

  7. docteursachs Dit:

    2 mois sans poster, jamais j’aurais osé, c’est tout bonnement inadmissible!

    Blague à part, des histoires qui nous touchent, on en a des wagons, encore faut il avoir (prendre) le temps de les faire partager, trouver comment faire passer la colère, la compassion ou la perplexité qu’elles peuvent nous évoquer, ne pas avoir l’esprit trop encombré ailleurs.
    Car sachez le, le blogueur a aussi une vie en dehors de la médecine et de son blog!
    Parfois il part même en vacances rien que pour le plaisir de déguster des moules mayonnaise sur une aire d’autoroute…

  8. Anonyme Dit:

    J’aime beaucoup ce blog car vous êtes un de ceux qui a le plus de recul par rapport “au monde virtuel”…

  9. no_comment Dit:

    chouette alors :) j’aime bien ce blog moi, j’avais même entamé une 2nd lecture pour patienter ^^

  10. La vie (où est le) mode d'emploi (?) Dit:

    Et puis tu râles si bien… Oui, oui, râle again.

  11. La vie (où est le) mode d'emploi (?) Dit:

    Ah et j’ai une explication, moi, sur le moindre besoin d’écrire sur le blog : tu TWITTES trop ! Tu exprimes tes émotions en 122 signes au fur et à mesure qu’elles se présentent, ça soulage, et du coup, le blog, zéro.

  12. Camille_ Dit:

    @ La vie (où est le) mode d’emploi (?) : J’allais le dire. Twitter, c’est la mort des blogs. Bouuuuuuh, vilain Twitter.

  13. Marie Dit:

    Moi, j’aime bien quand tu râles.
    D’ailleurs, j’adore râler aussi, faudrait que je trouve le temps de m’y remettre.
    Et pi devine quoi : le fameux certifalacon, il est pour moi cette année. Chouette, hein ?

  14. Rrr Dit:

    Super chouette :)
    J’attends avec hâte des nouvelles sur ton blog (et en vrai aussi). Tu dois avoir du matos pour des mois j’imagine.

Répondre